LES BLOGUES

L'été s'annonce chaud

25/04/2016 10:00 EDT | Actualisé 26/04/2017 05:12 EDT

Adieu El Niño, bonjour La Niña. Le plus fort des El Niño jamais observés en 100 ans est en train de s'estomper. Les eaux du Pacifique à l'équateur se refroidissent. C'est le retour de La Niña, la petite sœur d'El Niño. Ces phénomènes climatiques qui reviennent tous les 4 à 5 ans ont beau être à des milliers de kilomètres du Québec, ce sont des acteurs clefs sur la scène météorologique. Leurs influences peuvent ruiner votre été et vos vacances.

Parlez-en aux voyageurs qui ont visité le sud des États-Unis, le Mexique et l'Amérique centrale cet hiver. Alors qu'El Niño a été à l'origine d'un hiver très doux au Québec, les régions plus au sud ont connu du temps pluvieux et une mer agitée. Tout le monde n'est pas égal sous le soleil avec El Niño...

Les agences gouvernementales canadiennes et américaines qui surveillent le climat ont récemment mis à jour leurs aperçus météo pour l'été 2016. Les simulations climatiques à Environnement Canada et à la NOAA1 au sud de la frontière penchent vers un été chaud. Les températures seraient largement au-dessus des normales, et les précipitations dans les moyennes.

Selon le Climate Prediction Center, aux États-Unis, les régions qui connaitront les températures les plus chaudes se retrouvent en Nouvelle-Angleterre, au sud du Québec, et dans la région des Grands Lacs. À Environnement Canada, les prévisions saisonnières de l'été seront rendues public à la fin du mois d'avril. Mais selon des sources bien informées, les prévisions canadiennes anticipent également le même scénario. Bref, après un hiver exceptionnellement doux - l'un des 3 plus chauds de l'histoire selon MétéoMédia -, l'été risque fort de se démarquer avec davantage de journées chaudes que la normale. L'activité orageuse risque aussi d'augmenter en conséquence. On prévoit même que la saison des ouragans sera la plus active depuis 4 ans dans l'Atlantique.

Où et quand frapperont ces orages, ces averses et ces tempêtes cet été? Impossible à savoir. On ne peut pas prévoir la météo des mois d'avance. Sauf pour les Farmer's Almanac de ce monde, qui utilisent des formules secrètes du colonel et l'âge du capitaine. Pour leur part, les experts utilisent des signes à grande échelle qui, en général, ne mentent pas. Comme la température des océans, la couverture de glace et de neige. Même les volcans sont considérés.

Car, oui, les éruptions volcaniques à l'autre bout du monde peuvent foutre votre été en l'air à Saint-Lin. En 1991, le Pinatubo se réveillait dans les Philippines. Les poussières volcaniques ont fait le tour du monde en refroidissant le climat l'année suivante. L'été 1992 a été moche et très froid au Québec. Le mercure n'est pas monté une seule fois à 30 degrés Celsius de l'été à Montréal!

Méthodes scientifiques vs méthodes ancestrales

Après avoir prévu des blizzards qui ne sont pas montrés et un printemps hâtif qui n'est jamais venu, les météorologues ont été accusés de s'être trompé. Ces derniers n'avaient pas anticipé un blocage polaire qui a traîné en longueur. Quelle crédibilité accorder maintenant à ces aperçus à long terme? Aucune, si vous voulez savoir quels vêtements porter cet été. Mais pour savoir quel type de garde-robe vous aurez besoin, l'information est précieuse.

Les prévisions saisonnières ne sont pas faites pour prévoir la météo à long terme. Leur seule utilité est de vous dire si le mercure et les précipitations vont s'écarter de la normale au cours des prochains mois. Dans le cas présent, tous les indicateurs pointent vers des mois de juin, juillet et août aux températures plus élevées que la moyenne des 30 dernières années.

Les prévisions saisonnières sont peut-être plus ou moins fiables, mais leurs résultats sont souvent meilleurs que ceux dus au hasard ou à la pure chance. En comparaison, les prévisions des économistes et des politiciens affichent souvent de bien pires performances.

D'autres méthodes, moins scientifiques et plus traditionnelles, existent pour connaître le temps à venir. Certaines de ces techniques sont encore très populaires. Malheureusement, aucune chèvre n'était disponible à l'heure de tombée.


1NOAA : la National Oceanic and Atmospheric Administration est l'équivalent américain du Service météorologique du Canada.

Vous aimez ce blogue?

Vous aimerez encore plus le livre Les Baromètres humains (Éditions Québec-Livres). Un bilan pointu et fouillé des dernières études sur l'influence des conditions météorologiques sur la santé, les humeurs et les comportements. Trente ans de recherches. Des conclusions percutantes. Des contenus rigoureux et un ton léger. Et surtout, des conseils avisés pour vous garder hors de l'oeil de la tempête. Vous êtes sensibles aux variations de température, d'humidité et de soleil? Ce livre est pour vous! En librairie et en version électronique. Consultez le site Les Baromètres humains.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les choses que font les Canadiens au moindre signe de réchauffement

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter