LES BLOGUES

«Mare Monstrum»: les peintures poignantes du périple des migrants par une artiste grecque

16/03/2016 11:42 EDT | Actualisé 17/03/2017 05:12 EDT

La talentueuse artiste grecque Maria Giannakaki expose en plein coeur d'Athènes une série de magnifiques peintures sur le périple des migrants entre les rives de Turquie et celles des îles grecques de Lesbos, Samos, Chios, Kalymnos, Kos ou encore Léros...

Giannakaki présente à la Galerie Skoufa sa dernière série de toiles illustrant le désespoir de ces migrants luttant pour leur survie en mer Égée. Elle s'inspire entre autres superbement de deux célèbres compositions monumentales de Géricault (Tribute to Géricault) et Delacroix, qui ont traité d'un sujet analogue au 19ème siècle.

Le rendu quasi onirique de ses œuvres rappelle pour certaines les toiles d'Odilon Redon. La présence douce - comme dans tout son travail - de nombreux enfants ajoute à l'impression que Maria Giannakaki se bat avec ses armes contre le caractère profondément tragique du sujet.

L'exposition à la Galerie Skoufa d'Athènes (jusqu'au 4 avril 2016) est en partenariat avec le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Cet hommage est, si besoin était, un rappel supplémentaire de l'attention et la solidarité exemplaires des Grecs envers ces migrants.

Ce billet a initialement été publié sur le Huffington Post France.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

MARE MONSTRUM: LES PEINTURES POIGNANTES DU PERIPLE DES MIGRANTS PAR UNE ARTISTE GRECQUE

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter