LES BLOGUES

30 000 spectateurs au concert de l'OSM, mais 15 000 aveugles

01/09/2013 10:46 EDT | Actualisé 01/11/2013 05:12 EDT

Le spectacle de l'Orchestre Symphonique de Montréal au Parc Olympique le 14 août dernier a été un grand succès sur le plan musical. Le programme composé de musique classique, traditionnelle, populaire et de jazz a encore une fois permis d'apprécier le talent des musiciens de notre orchestre, en plus de la flexibilité et de l'ouverture d'esprit de maestro Nagano.

Quelle belle idée que d'inviter Yves Lambert, ex-leader de la Bottine souriante et ses complices à jouer avec l'OSM! Quelle belle idée que cette collaboration de deux voix riches, Yves Lambert et Marc Hervieux! Que dire de cette interprétation de Rhapsody in blue de Gershwin par dix pianistes, dont la grande dame du jazz, Lorraine Desmarais? Et finalement, quelle belle idée que d'interpréter et de faire chanter Let it be des Beatles par la foule avec Marc Hervieux!

Mais il faut dire haut et fort que sur le plan logistique, il y avait de graves lacunes. En effet, les spectateurs n'ont pas été gâtés par les gens du Parc Olympique qui se targuent d'avoir attiré plus de 200 000 spectateurs dans l'est de Montréal cet été. Bravo pour une programmation attirante.

Cependant, pour que ces gens reviennent au Parc Olympique, il faudrait s'assurer de leur donner l'occasion de voir et d'entendre les spectacles. En effet, près de la moitié des gens présents ont entendu l'OSM, sans le voir. Or, les gens vont dire qu'ils sont allés voir l'OSM.

Le site de l'Esplanade du Parc Olympique est intéressant pour offrir des concerts en plein air. Cependant, il comporte des défis pour l'accueil de grandes foules. La structure en béton, les dénivellations et les différents niveaux font qu'il peut devenir impossible de voir ce qui se passe. Pourquoi ne pas avoir surélevé la scène pour que tous les spectateurs puissent voir en plus d'entendre? Trop compliqué, trop cher? Pourquoi alors ne pas avoir installé quelques écrans géants? Ce genre de solution aurait tellement rendu le tout plus agréable.

Rien de nouveau dans ces suggestions, personne ne vous dira ne pas avoir vu et entendu Stevie Wonder, Paul McCartney ou Céline Dion cet été lors de leurs prestations sur les Plaines d'Abraham. Inspirez-vous des gens de Québec qui sur les Plaines d'Abraham reçoivent année après année des foules très nombreuses sur un site qui lui aussi, comporte des défis, dénivellations, angles morts et autres obstacles. Montcalm pourrait vous le confirmer, Wolfe avait réussi à y camoufler ses troupes avant d'attaquer.

Si les gens du Parc Olympique réussissent à placarder le site de l'Esplanade de banderoles pour promouvoir son commanditaire, la Financière soleil et vie, pourquoi ne pas faire de même et installer aussi sur l'extérieur du stade un ou des écrans ou l'on pourrait projeter le spectacle en cours?

Marc Hervieux, un chouchou du public qui a très bien joué son rôle d'animateur de la soirée disait que les Montréalais sont fiers du succès international de leur orchestre symphonique et il a raison. Le Parc Olympique devrait donc traiter la visite que l'on souhaite annuelle de l'OSM comme un événement majeur et déployer tous les moyens pour que le public en profite pleinement et ait le goût de revenir année après année.

Au lieu de limiter la visibilité du spectacle aux V.I.P. sur le parterre, que l'on fasse de tous les spectateurs de Véritables Invités Privilégiés. Ainsi, les artistes pourront briller autant que le mât du stade et son éclairage.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

9 lieux montréalais qui changeront de visage

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.