LES BLOGUES

La prochaine génération

04/09/2014 09:58 EDT | Actualisé 04/11/2014 05:12 EST

Les noms de famille composés sont de plus en plus répandus et nous en sommes rendus à l'étape où l'on voit apparaître ces noms sur les vêtements des sportifs même au niveau professionnel. Quel défi pour les commentateurs sportifs de prononcer ces noms dans le feu de l'action!

Imaginez que ces gens portant des noms de famille composés ne réussissent pas avec leurs conjoints ou conjointes à trouver un terrain d'entente pour simplifier les noms de leur progéniture. Pouvez-vous imaginer ce qu'il adviendra du travail de description d'un match de hockey lorsque la prochaine génération fera son entrée au niveau compétitif? À quelle vitesse le commentateur devra-t-il parler pour suivre le jeu en nous disant que Sauvé-Petit-Lecours s'empare de la rondelle et fonce vers le filet, mais que Barré-Lavoie-Aubut s'interpose pendant que Tremblay-Dulac-St-Jean prend possession de la rondelle libre devant Tassé-Legrand-Aucoin alors qu'Éthier-Dupire-Vandal fait trébucher Alain-Charland-Tardif qui lance quand même, mais c'est Ratté-Lecompte-Arbour qui met fin à l'incursion dans sa zone en relançant l'attaque avec une passe à Baril-Leboeuf-Haché?

Pouvez-vous aussi imaginer le banquier Richard Caisse-Payeur-Généreux qui refuserait un prêt à Boulanger-Despins-Gadoua? En même temps, son voisin de bureau Hétu-Fafard-Lejeune ferait passer une entrevue à Pietro Pesant-Legros-Léger parce qu'il n'a pas retenu la candidature du fils d'une policière et d'un pompier de Montréal, qui ont uni leurs noms pour se remémorer leur haut fait syndical : Bourassa-Lemaire-Coderre.

Sur le terrain voisin, Pelletier-Gravel-Santerre parachèverait les travaux du paysagiste Bellefleur-Laviolette-Deschamps sans inspirer Vachon-Pion-Émard à l'aider. Heureusement, dans la cour arrière Flore Lafleur-Desjardins-Dumont travaille méticuleusement avec Belleau-Larivière-Jourdain, Dubeau-Perron-Deschatelets et Taillon-Dulong-Desrosiers.

Au centre commercial, Viens-Pigeon-Vincent achète des billets de loterie, mais Lachance-Gagné-Groleau se croise les doigts en souhaitant que sa combinaison soit choisie. Au restaurant voisin, Patrice Lajoie-Guay-Guérard chante la pomme à Kim Plante-Lépine-D'Amours qui lui préfère Gemme-Imbeault-Gallant. Plus loin, sur un banc trois personnes discutent. Bienvenue-Langevin-Derome parle de religion à Modeste Prince-Cyr-Roy qui parle de sa chance à la bourse en soulevant peu de réactions de Langlais-Lamoureux-Sansfaçon.

Dans leurs boutiques respectives s'activent Marc-Yvan Laflamme-Dubois-Brûlé qui ouvre la fenêtre pour aérer la place, Naud-Neault-Renaud qui met en doute les arguments de Laforce-Desparois-Dumoulin, mademoiselle Beauregard-Labelle-Binette qui tente de convaincre Boileau-Dupuis-Potvin de goûter un apéritif alcoolisé, et Venne-Gagnon-Lafortune qui encourage Ouimet-Ostiguy-Thérien, trop défaitiste.

De son côté, Malo-Rinfret-St-Gelais quitte rapidement la clinique médicale pour rejoindre Champlain-Dupont-Mercier qui le conduira chez Legendre-Tétrault-Surprenant où les attendront aussi Jetté-Labrosse-Aubin et Théberge-Montpetit-Neveu. Cependant, avant de repartir, ils devront attendre un retardataire, Légaré-Samson-Meilleur.

Cette combinaison de noms de famille mènera à une plus grande confusion linguistique et annonce un orage d'abréviations incompréhensibles. Plaignons ceux qui ont déjà de la difficulté à retenir les noms des gens de leur entourage même Lagacé-Allaire-Sansoucy.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Utilisation d'Internet: le choc des générations en chiffres

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?