LES BLOGUES

La consommation des Fêtes

23/12/2014 12:10 EST | Actualisé 21/02/2015 05:12 EST

La période des Fêtes en est une de célébrations de réunions de famille et entre amis. Or, qui dit célébrations, dit consommation. Non seulement on mange trop et trop gras, mais on y boit aussi très souvent plus qu'à l'habitude. Certains préfèrent les spiritueux, d'autres le vin, mais une majorité de gens consomment encore de la bière dans ce type d'activités. Comme c'est la période des Fêtes, on y consommera la bière préférée de notre hôte ou bien on profitera de l'occasion pour goûter à des produits jamais essayés par le passé. C'est l'occasion pour Stella Artois et la Blanche de Chambly de faire de l'ombre à la Bleue et la Canadian.

Et c'est aussi l'occasion pour les audacieuses microbrasseries québécoises affublées de noms aussi originaux que prometteurs, de faire découvrir leurs produits. Que vous soyez À la fût, le Temps d'une pinte, prêt à faire appel à l'Alchimiste au risque de tomber dans le Trou du diable avant de demander l'aide des Trois Mousquetaires et d'invoquer Dieu du ciel dans La Voie Maltée pour convaincre Les Sœurs Grises de vous sortir de ce Brouhaha malgré votre Gueule de Bois. Pit caribou pourrait vous initier au Bilboquet et vous amener Aux Fous Brassant rencontrer Le Castor qui travaille aussi fort que Les 3 Brasseurs réunis aux Brasseurs du Nord pour former une industrie en forte croissance qui concocte une gamme impressionnante de produits alléchants originaux et différents des marques commerciales traditionnelles.

Que vous ayez une Belle Gueule pourrait convaincre La Matante de faire confiance à votre Moralité pour vous accompagner à la Messe de Minuit entendre le Dominus Vobiscum Double tout en remarquant la Roukine qui n'a pas l'air Sainte-Nitouche, mais qui pourrait être la Blonde Parfaite. Cependant tout en étant Sein d'esprit et malgré la Résolution de tout faire pour éviter la Cowsûre ou La Morsure vous pourriez être victime dans la Nokturn, de la Tit'Kriss vous laissant entrevoir l'Amère Veilleuse avec le Diable au Corps, cette Chipie qui vous mettrait dans le Tr'Houb. Pour ne pas couler comme le Titanic, après ce Coup de grisou, vous devriez chevaucher le Cheval Blanc, contourner la Vache Folle et filer dans l'Amer Nature pour participer à une Session Houblon et déguster l'Aphrodisiaque qui n'est pas une Fumisterie et qui pourrait vous faire commettre le Péché Mortel.

Au moment du Solstice, vous ferez votre Mea Magna Culpa en poussant le Hurlement de Trèfle Noir après la Grand'Messe à cause de la Diablesse qui vous aurait laissé le Cœur Brisé. Vous vous direz que c'est la Dernière Brosse que vous prenez avec l'Assoiffée plutôt que de parcourir Quelques Arpents de Neige pour rejoindre La Courtisane, cette Éphémère qui n'a rien de la Maudite qui comme l'Affriolante agit comme Ruine Papille. Il ne reste qu'à vous souhaiter d'éviter La 10 -- Traites qui comme Pie VII n'a son égal que chez La Soutien Gorge, une autre Casse-Noisette qui promet le Don-de-Dieu sous l'aurore Boréale, mais qui produit plutôt La Fin du Monde. Ah La Ciboire! comme dirait Big Ben Porter.

Si vous tentez l'aventure des bières québécoises, ne prenez pas tout cela tout seul, mais plutôt avec des chips et des pinottes. De plus, dites-vous qu'il ne faut qu'un verre pour devenir ivre. Pour certains, c'est le quatrième, pour d'autres, le huitième. À vous de contrôler votre consommation. Pour ma part, j'ai réglé le problème, je ne prends qu'un seul verre et je m'en tiendrai à cette version officielle tant que ma conjointe ne me demandera pas combien de fois je l'ai rempli. Pour ceux qui préfère la bière pression, évitez la bière dépression et si vous faites le malt, faites-le bien.

Finalement, que ce soit pour la Veuve Noire, la brune, la rousse, la blanche Houblon de Chambly, si on vous demande si vous avez vu Montebello, répondez que vous n'avez vu monter personne. Hic!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Ouvrir une bouteille de bière sans décapsuleur

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter