LES BLOGUES

Mes coup de cœur musicaux de 2017

Après une superbe année 2016, voici quelques coups de cœur musicaux de cette année. En toute subjectivité.

28/11/2017 07:00 EST | Actualisé 28/11/2017 11:33 EST
Fournie

Après une superbe année 2016, voici quelques coups de cœur musicaux de cette année. En toute subjectivité. Et vous, quels ont été vos albums de l'année 2017 ?

1- Noir Éden de Peter Peter

De Montréal et Paris, Peter Peter livre un album aux nappes électros aguichantes - Audiogram touch oblige, porté par une voix suave et une écriture pas conne pour un sou. Nourri d'une bonne dose de mélancolie, de sons 80' et bercé de solitude, l'électro-indie-synthpop-québécoise de Peter Peter est hautement recommandable. Gros coup de cœur pour la pièce Vénus. En intégrale ici.

2- SaturationII de Brockhampton

Plusieurs excellents albums hip-hop cette année, mais celui-ci gagne la palme pour son côté particulièrement rafraichissant et hybride. Et un 3e album est à venir pour ce collectif (ils sont 15) prometteur !

3- Feather Bed de Jakub Żytecki

Le projet solo du guitariste de DispersE se poursuit avec ce petit album des plus sympatoche. Spacieux et lumineux, avec des arrangements au top.

4- Plural de Electric Guest

Plein de petits tubes dans des styles assez variés, pour un album continuellement irrésistible.

5- Relatives in Descent de Protomartyr

Du post-punk rageur et mélodique, avec la voix ahurissante de Joe Casey, et des textes engagés et poétiques dudit chanteur. Ça en jette.

6- Lamomali de Toumani Diabaté, Sidiki Diabaté & M

Voyage musical lyrique orchestré par Matthieu Chedid (M), Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté, avec des invités à la pelle (Amadou et Mariam, Youssou N'Dour), le tout formulé en espèce d'hommage au Mali. Les Kora du père et du fils est un régal pour les oreilles.

7- Tempo dos mestres de Fabiano do Nascimento

2e album de Fabiano do Nascimento. Je n'y comprends toujours rien question paroles, mais grand dieu que musicalement ça fait plaisir. Ce guitariste brésilien accouche d'arrangements singuliers et sensibles, voir virtuoses. Entre folk et jazz. D'une beauté envoûtante.

8- Cuidado madame de Arto Lindsay

Mélange de musique électronique et samba fort réussis.

9- Aytche de Joseph Shabason

Comme dans un rêve. Le saxophoniste Joseph Shabason (DIANA, Destroyer) livre son premier album solo tout en apesanteur. Sorte d'alliage entre jazz, ambient et new age. Textures riches et mélancoliques au rendez-vous. Explorations sonores simples, mais évocatrices. Coup de cœur immédiat.

10- Superman de Wednesday Campanella (水曜日のカンパネラ, Suiyōbi no Kanpanera)

J-pop vraiment bien foutu ; si vous aimez le genre. Et les vidéoclips de la Mme sont particulièrement réussis, pour en rajouter.

11- Thin Black Duke de Oxbow

Disque puissant de rock expérimental.

12- Mourn de Corbin

Du R&B alternatif (avec des éléments new wave, post-punk, ambient, cloud rap) à l'ambiance dépressive/sombre, avec des beats et une production par les géniaux Shlohmo et D33J. Le propos et l'interprétation sont très personnels/intimes, magnifiquement déstabilisants. L'émotion est palpable. Le ressenti à l'écoute évoque l'expérience du premier Joy Division ; c'est vous dire comment c'est prenant comme écoute.

13- Hug of Thunder de Broken Social Scene

Le supergroupe canadien est de retour, avec toujours des compositions formidables et des idées à la tonne. 52 minutes de pur bonheur.

14- Construct de Archivist

Amateur de Blackgaze, c'est par ici !

15- Impermanence de Peter Silberman

De l'intime et du spirituel, le tout avec une voix à la Jeff Buckley. Beautés et puissance émotionnelle à la clef.

16- Blue Jane de Julien Sagot

Pop expérimentale très intéressante, et aux atmosphères multiples. Il y a là singularité et ampleur musicale. À découvrir d'urgence. En écoute intégrale ici.

17- Arca de Arca

Œuvrant le plus souvent dans l'ombre (pour Björk, Frank Ocean et FKA Twigs, notamment), voici Arca qui brille de mille feux avec ce fantastique album à la brutalité/fragilité ravageuse. Arca y brandit moult trouvailles. Il n'y a qu'à penser à ces moments où le glitch pop aride, les harmonies métalliques, le chant d'opéra et l'ardente sensualité de l'ensemble s'unissent prodigieusement. Proche du sublime.

18- Cigarettes After Sex de Cigarettes After Sex

Une pop sensuelle et romantique à souhait. Un peu répétitif, mais c'est tellement bien fait, qu'on en redemande. Fais un peu penser à The XX pour son côté aérien et mélancolique.

19- Ruinism de Lapalux

IDM (Intelligent dance music) d'une élégance rare. La production est une franche réussite ; les beats, le soin du détail, les pièces hyper travaillées, les partitions vocales, la déconstruction/reconstruction des harmonies bluffante, etc. Et sous les nappes, distorsions et échos, l'émotion est bien là, tremblante.

20- Slowdive de Slowdive

Après 22 ans, le grand retour de Slowdive, ce digne représentant du courant Shoegazing, avec notamment My Bloody Valentine. Comme si le temps n'avait pas eu d'emprise sur leur musique ; c'est toujours aussi prenant et intemporel. Grand disque de 2017.

Allez, un dernier pour la route!

21- Nocturnal de The Midnight

Déclinant une ambiance nocturne et rétro des plus efficaces, cet album de synthwave s'écoute avec contentement la nuit, en conduisant de préférence. Si vous avez aimé la bande sonore du film Drive, c'est pour vous !

Pour d'autres coups de cœur musicaux, voir ici.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost