Eric Cholette-Dufour

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Eric Cholette-Dufour
 

Jeunes entrepreneurs québécois en Chine

Publication: 19/04/2012 15:24

J'ai récemment eu la chance d'accompagner 14 jeunes entrepreneurs québécois en Chine lors d'une mission commerciale organisée par le RJCCQ (Regroupement des Jeunes Chambres de Commerce du Québec). L'expérience a été formidable. À l'agenda: 3 jours à Beijing, 4 jours à Shanghai et plus d'une dizaine de rencontres d'affaires.

L'économie de la Chine est fantastique pour des jeunes entrepreneurs qui sont ambitieux et qui ont une vision internationale. Dès notre arrivée, on sent déjà que le pays ,qui était au début des années 2000 reconnu pour sa grande capacité manufacturière, devient très rapidement une puissante économie axée sur le savoir-faire. On ne parle plus du terme "cosmopolite" mais bien de "gigapolite" lorsqu'on se promène en ville. J'ai eu la chance de rencontrer et de m'entretenir avec plus d'une douzaine d'entrepreneurs chinois dans le domaine des médias en ligne, soit des agences de relations publiques, boîtes de pub, moteur de recherche (Baidu), sites de contenu vidéo (Youku) et sites de nouvelles. Ce qui est intéressant pour un entrepreneur ambitieux, c'est la motivation et la vision commerciale des gens d'affaires chinois. Chaque entretien est très interactif et on remarque beaucoup d'ouverture d'esprit. Les entrepreneurs chinois veulent faire du commerce!

Faire affaire en Chine n'est certainement pas un processus simple et sans embûche. En tant qu'entrepreneur, il faut bien préparer ce que notre entreprise veut obtenir dans un éventuel partenariat. Il faut se préparer à négocier et bien sûr, garder un oeil sur nos secrets d'affaires. À titre d'exemple, j'avais préparé trois différentes présentations PowerPoint pour être certain de bien m'adapter à mon audience. Bien sûr, la première rencontre reste toujours exploratoire, mais il faut s'assurer d'un élément: si l'opportunité est au rendez-vous, il faut agir.

Je retiens un enseignement très important suite à mes rencontres d'affaires: les Chinois aiment connaître la personne avant l'entreprise. Il faut donc se voir comme une opportunité, avoir la tête haute et être fier. Ensuite, présenter son entreprise comme une occasion d'affaires très intéressante.

Pour visiter mon blogue http://blog.planningmedia.ca
Pour visiter le site web de mon entreprise: www.planningmedia.ca

 
Suivre Le HuffPost Québec