LES BLOGUES

7 façons sûres d'améliorer sa vie sexuelle

10/09/2014 03:30 EDT | Actualisé 10/11/2014 05:12 EST

Tout comme de nombreux couples mariés depuis longtemps, mon mari et moi sommes tombés dans un trou noir sexuel très rapidement après notre mariage. Les enfants, la maison, nos carrières, l'hypothèque -- tout, en fait -- ont pris le dessus sur la passion qui jadis nous consumait quand on s'est mis en couple. Par exemple, «pipe» ne voulait plus dire fellation, mais d'un calumet partagé en regardant un marathon Ancient Alien Theories. Plutôt pathétique.

Nous voulions tous les deux nous reconnecter et jouir à nouveau de notre intimité, et consultions les horaires des enfants et les nôtres pour nous réserver du bon temps. Nous nous précipitions dans les escaliers (avec le linge sale dans les bras et les jouets afin de ne pas avoir à faire un autre voyage), sautions dans le lit, passions à l'acte puis nous relevions immédiatement pour finir les corvées du soir. Nul besoin de préciser que, malgré l'acte physique, personne n'était satisfait.

Le problème n'était pas que nous n'étions plus attirés l'un par l'autre, mais que nous ne prêtions pas attention à la zone la plus érogène de toutes: l'esprit. Quand nous n'étions pas encore mariés, nous appréciions l'anticipation avant de nous voir et produisions plus d'efforts pour être plus attirants avec nos mots et vêtements. Mon mari m'a confié récemment qu'il pensait encore à une nuit bien coquine en particulier, quand nous étions encore un couple non marié. C'était il y a 10 ans!

Donc j'ai décidé d'exciter l'esprit de mon mari. Voici mes meilleures astuces:

1. Écrivez une histoire érotique: Tous les couples ont des problèmes à communiquer leurs besoins et, regardons les choses en face, ce n'est pas en plein acte qu'on va faire un mode d'emploi. J'ai écrit une histoire érotique dans laquelle j'ai inclus tous les fantasmes d'hommes ainsi que ce que je voulais de la part de mon mari. Aujourd'hui je n'ai plus aucune intention de faire les choses listées, mais mon mari est devenu fou en y pensant et en sachant que j'y avais pensé.

2. Le jouet sexuel savamment placé: je ne suis pas une grande fan des jouets sexuels même s'ils existent en goût lavande ou en fuchsia, sont couverts de plumes et ont des noms mignons. Mais j'ai bien acheté une belle reproduction de sexe masculin que j'ai laissée bien évidence dans la douche. Son expression n'avait pas de prix:

«Est-ce que tu viens de te...?»

«Oh mince alors, est-ce que j'ai laissé ça là?» ai-je répondu en partant préparer le petit-déjeuner.

3. Habillez-vous comme une princesse du sexe: Lors de cette fameuse nuit gravée dans la mémoire de mon mari, j'ai mis le paquet sur la coiffure, le maquillage, les chaussures de danseuse, les porte-jarretelles, etc. C'est amusant, je ne me rappelle pas que le sexe était si incroyable parce que nous étions nerveux, mais apparemment, cet attirail lui a fait oublier le reste. La semaine dernière j'ai ressorti la panoplie et lui ai dit que j'avais besoin de lui parler dans la chambre dans cinq minutes. Quand il est entré et m'a vue, il a tout de suite été ramené 10 ans en arrière. Et maintenant il évoque jeudi de la semaine dernière plutôt que ce jour d'il y a dix ans.

4. Le commentaire sexy parfaitement programmé: Saviez-vous qu'un homme pense au sexe en moyenne 60 fois par jour? Dès qu'il passe le pas de la porte pour se rendre au travail, glissez-lui à l'oreille: «Je veux (remplissez les blancs comme bon vous semble) à ta (bon,c lairement, il n'existe qu'une solution pour un homme) dès que tu vas rentrer.»

5. Faites-lui des compliments sur son corps, puis agrippez-lui les fesses: les hommes aiment autant les compliments que les femmes et adorent qu'on les fasse sentir sexy.

6. Dansez sur ses genoux/sur un poteau: Qui n'aime pas danser et se sentir sexy?

7. Faites les courses: l'épicerie regorge de potentiels jouets sexuels et accessoires. Vous pouvez utiliser votre imagination pour créer un monde de merveilles dans chaque rayon.

À voir aussi sur Le HuffPost:

Wonderlust

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.