LES BLOGUES

Le développement durable en marche: Électrobac

31/05/2015 11:04 EDT | Actualisé 31/05/2016 05:12 EDT

Auparavant, lorsqu'un appareil électronique avait épuisé sa fonction, il était automatiquement jeté aux poubelles.

Après plusieurs campagnes de sensibilisation où l'on a appris qu'une seule batterie jetée aux poubelles était assez puissante pour contaminer 600 000 litres d'eau, la majorité des Canadiens savent qu'il ne faut pas jeter ses vieux appareils électroniques aux poubelles et, d'ailleurs, beaucoup ne le font plus. Cette reconnaissance de l'importance de ne pas jeter ses appareils électroniques est maintenant dans notre conscience. Mais que devons-nous faire pour les vieux périphériques, câbles, télécommandes qui s'accumulent dans nos tiroirs?

C'est là que Philip Bénard, un jeune Québécois déterminé à trouver la solution pour recycler toutes les vielles télécommandes de télévision, cartouches d'encres et divers types de câblage qui traînaient dans son propre tiroir, a mis sur pied en 2011 l'entreprise Électrobac.

Électrobac est un système de bacs intelligents et sécurisés placés dans des points de dépôt à travers Montréal et Québec où les citoyens peuvent déposer leur anciens appareils électroniques.

Environ 80% des pièces informatiques et électroniques sont recyclables ou réutilisables.

Les principaux matériaux récupérés sont des ressources très importantes tel que le plomb, les métaux ferreux, l'aluminium, le cuivre, le palladium, l'argent, le mercure et l'or. Il est à noter que plusieurs de ces minéraux sont non renouvelables, et que tous sont très néfastes à notre environnement lorsque jetés dans des centres d'enfouissement non contrôlés. À cet effet, il est très important de récupérer ces ressources contenue dans des vieux appareils électroniques.

Le réseau d'Électrobac vise à simplifier, faciliter et, surtout, à encourager la disposition responsable de petits électroniques. Le réseau est offert tout à fait gratuitement.

Les chargeurs et câbles, les périphériques, les cartouches d'encres, les tablettes, les lecteurs MP3 et autres appareils électroniques sont acceptés dans ces bacs intelligents. Le premier bac a été installé dans les locaux de HEC Montréal et environ 1500 livres de déchets électroniques y ont été récupérées. De plus, les bacs sont entièrement fabriqués au Québec de manière durable à partir de matières premières recyclables.

Aujourd'hui, les bacs se retrouvent dans des bureaux de travail, des épiceries, des centres d'achats, des écoles, et plus encore. Grâce aux Québécois, ces changements d'habitudes des consommateurs quand vient le temps de disposer de leur appareils électroniques représentent un excellent progrès et une preuve de l'utilité d'Électrobac.

Une fois que les bacs intelligents sont remplis, la technologie intégrée dans chacun des bacs signale l'équipe d'Électrobac d'aller récupérer les appareils. Par la suite, tous les électroniques récupérés sont envoyés à des centres canadiens certifiés par le Bureau de qualification des recycleurs (BRQ). Il convient aussi de remarquer qu'Électrobac est certifié comme point de dépôt de l'ARPE-Québec, l'Association pour le recyclage des produits électroniques, qui assure que tous les appareils électroniques récupérés sont traités selon les plus hauts standards de l'industrie.

On donne une deuxième vie aux appareils récupérés en les donnant à des organismes sans but lucratif et d'autres organisations. S'ils ne peuvent pas être réutilisés, ils sont recyclés. Dans les cas ou il y a des données contenues dans les appareils, elles sont détruites par moyen physique (dans le cas du recyclage) ou au moyen de logiciels prévus à cet effet (dans le cas du réemploi).

Électrobac est un signe d'une province, et bientôt d'un pays, plus équitable. Chaque appareil récupéré compte, et chaque appareil qui évite de finir dans un centre d'enfouissement est un accomplissement!

Vous possédez la clé pour vous débarrasser d'une façon simple et écologique de vos appareils devenus superflus. Consultez le profil d'Électrobac pour découvrir où sont localisés les bacs intelligents. Allez déposer, c'est le temps de vider vos tiroirs!

Si vous aimez cet article, abonnez-vous à ma page Google+ pour lire d'autres histoires de durabilité. De plus, si vous êtes un particulier ou une entreprise durable qui aimerait que j'écrive son histoire, n'hésitez pas de me contacter par courriel: ec.lamoureux@gmail.com.

Visitez electrobac.com/ ou contactez-les au 514-566-2649.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

L'île aux ordures aux Maldives

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter