LES BLOGUES

Le développement durable en marche: Beau's

03/08/2015 10:29 EDT | Actualisé 03/08/2016 05:12 EDT

Il y a quelques semaines j'ai gouté à une superbe bière rousse biologique appelée Festivale, conçue par Beau's All Natural Brewing Company. La brasserie se trouve entre Montréal et Ottawa dans le petit village bien pittoresque de Vankleek Hill, en Ontario. Depuis 2006, la brasserie Beau's est devenu un pilier de cette petite communauté de 1 200 habitants en produisant des bières riches, savoureuses et écologiques. L'inspiration vient de l'équipe père et fils Tim et Steve Beauchesne, qui songeaient ouvrir leur brasserie selon leurs valeurs, leurs priorités et leurs choix en affaires, incluant l'économie d'énergie, des produits biologiques, la famille, les amis et leur communauté.

L'année passée, la brasserie s'est associée avec Bullfrog Power, un important fournisseur d'énergie verte au Canada qui offre des solutions d'énergies renouvelables aux entreprises pour leur permettre de réduire leurs émissions de gaz carbonique. Dès lors, voilà la première brasserie au Canada qui choisit d'utiliser des sources d'énergies vertes. Ce partenariat permet à la brasserie de remettre la quantité de gaz naturel utilisée dans le gazoduc national, qui connecte à un dépotoir d'ordures géré par EBI, à Montréal. Le site de dépôt utilise une technologie ingénieuse et unique en son genre. Elle capture le biogaz, le nettoie, et renvoie le même gaz naturel dans le gazoduc national de retour vers la brasserie, remplaçant effectivement une source de combustibles fossiles tout en réduisant la quantité des émissions de CO2 dans l'atmosphère.

En plus de soutenir une alternative écologique aux gaz polluants, la brasserie utilise uniquement des ampoules économes en énergie, et l'équipe a maintenant un partenariat avec la Co-op d'énergie renouvelable d'Ottawa. Grâce à ces nouvelles pratiques, la brasserie Beau's a atteint l'objectif qu'elle s'était fixé en 2009: réduire sa consommation d'énergie d'au moins 50% en trois ans.

La brasserie Beau's se différencie aussi des autres brasseries en produisant des bières 100% biologiques avec de l'eau de source locale. Une grande partie de son excellent goût vient de l'utilisation d'ingrédients de première qualité. Il faut réaliser que les coûts des graines biologiques et maltées qui sont utilisées dans le processus de brassage peuvent dépasser de 40% ceux du prix régulier. Malgré un prix d'achat plus élevé des ingrédients certifiés biologiques, l'équipe de Beau's est disposée à payer un supplément afin d'avoir la certitude qu'ils éliminent les éléments qui ont été fortement arrosés de produits toxiques. Depuis ses débuts, la brasserie a tissé d'importants liens avec des fournisseurs ontariens et reçoit maintenant 20% de leurs houblons localement, tout en continuant d'attirer des professionnels pour renforcer leur chaîne d'approvisionnement.

En ce qui concerne leur chaîne d'approvisionnement, la brasserie travaille avec des fournisseurs locaux qui ont eux-mêmes un bon profil environnemental ainsi qu'une relation respectueuse envers leurs employés. Il en résulte un réseau de personnes qui ont les mêmes valeurs et opèrent d'une manière durable sur le plan de l'environnement, enrichissant alors leur impact écologique. Afin de trouver des produits nettoyeurs écologiques, Beau's s'est associé avec la compagnie Green Shift, qui se spécialise dans les produits consommables écologiques. Tout aussi important est la façon dont la brasserie source ses produits promotionnels. La brasserie travaille avec des imprimeries qui fournissent des cartes d'affaire, affiches, étiquettes et autres produits dérivés de papier recyclé 100% post-consommateur. Cet enjeu complémente bien leur caisse de quatre bières novatrices et reconnues, qui proposent 17,3% plus de bière mais utilise moins de bouteilles, de capsules, d'étiquettes et moins de carton d'emballage qu'une caisse régulière de bière.

Tout bien considéré, les initiatives de la brasserie Beau's représentent une soif de conscience sociale parmi une entreprise familiale. Compte tenu de leurs propriétés, ils sont les premiers brasseurs canadiens à prendre les mesures pour avoir le statut B Corp (de l'anglais «Benefits Corporation»), ce qui signifie que la brasserie atteint des niveaux accrus de politiques sociales et environnementales, de transparence et de responsabilité.

De plus, Beau's entretient un partenariat de longue date avec Opération Rentrer au foyer (ORF), qui a pour mission d'aider les jeunes sans-abri à rompre le cycle de l'itinérance. Cette collaboration a vu le jour quand l'organisme accepta d'agir à titre de dépôt de bouteilles pour la brasserie, qui à l'époque avait un bas niveau sur le retour des bouteilles consignées et avait donc besoin d'un lieu plus accessible pour ses clients. La brasserie Beau's a fait des dons au programme #BottleWorks en plus d'un dépôt pour les bouteilles collectées. En 2011, elle a lancé une entreprise sociale en collaboration avec ORF pour aider les jeunes employés à faire leur curriculum vitae et à économiser en vue de payer leur loyer. Enfin, l'équipe Beau's apporte également son soutien au programme d'extension d'ORF, #FarmWorks, une ferme communautaire à caractère de partage pour que les employés de la brasserie puissent acheter des paniers de légumes frais de sources locales tout l'été.

Ce que j'aime dans cet exemple de développement durable en marche est que, malgré le fait qu'elle soit une petite brasserie, Beau's se démarque en tant que compagnie écologique, comme le prouvent leurs efforts accrus à faire baisser leur consommation d'énergie et à s'approvisionner en matières premières biologiques. Je l'ai goutée moi-même et je la recommande vivement à tout amateur de bière. Pourquoi ne pas essayer leur bière préférée, la Lug-Tread, par une chaude journée d'été? Je parie que vous vous sentirez inspiré de faire du bien, juste en la buvant!

Si vous aimez cet article, abonnez-vous à ma page Google+ pour lire d'autres histoires de durabilité. De plus, si vous êtes un particulier ou une entreprise durable qui aimerait que j'écrive son histoire, n'hésitez pas de me contacter par courriel: ec.lamoureux@gmail.com.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les pires projets énergétiques, selon Greenpeace

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter