LES BLOGUES

Aime comme Barack et Michelle

24/01/2017 08:55 EST | Actualisé 24/01/2017 08:55 EST

En 1962, lors d'une oraison funèbre, Malcolm X déclarait que la femme noire est la personne la moins respectée, la moins protégée et la plus négligée en Amérique. J'aurais voulu affirmer avec conviction que la donne a changé, mais les exemples qui prouvent le contraire sont légion. La situation s'est sans conteste améliorée depuis, mais à quel point ?

Les préjugés et autres légendes urbaines ont malheureusement encore de beaux jours devant eux. Ainsi, lorsque l'on s'attarde aux relations amoureuses des femmes afro-américaines cisgenres et hétérosexuelles, la rumeur veut qu'elle soit la population la moins à même de se marier et, si elles réussissent néanmoins à le faire, leur taux de divorce vient renforcer l'idée négative qu'on se fait déjà de leurs couples. On entend également que plus une femme noire est diplômée, moins elle a de chances de trouver chaussure à son pied. Ou encore que les femmes ambitieuses et fortes intimident les hommes. Et enfin, que les hommes noirs ayant atteint un certain statut social refusent tout bonnement d'être associés à l'une des leurs.

Les statistiques nous prouvent pourtant le contraire. Une étude menée par un chercheur de l'Université Howard révèle que 88 % des hommes noirs sont mariés à une femme noire et que 83 % des hommes noirs gagnant 100 000 $ et plus par année sont eux aussi mariés à des femmes noires. De plus, le taux de divorce n'est pas plus élevé au sein des couples noirs qu'il ne l'est au sein du reste de la population.

Malgré cela, la culture populaire nous bombarde d'images et de clichés de couples noirs dysfonctionnels, fait l'apologie du colorisme et nous pousse à croire que le Black Love - en bon français - est mort.

Alors qu'il prononçait son discours d'adieu à la nation, le président Barack Hussein Obama a pris le temps de faire un vibrant éloge à son épouse, Michelle Lavaughn Robinson Obama. Ces mots touchants et l'émotion manifeste qu'il avait à les déclamer témoignent de l'amour profond et sincère qui unit ces deux personnes.

Ces huit années à voir évoluer ce couple soudé, complice et aimant ont été une véritable bouffée de fraîcheur. Je dirais même plus, le fait que cet amour soit assumé et célébré par eux est une révolution en soi. Rendez- vous bien compte : l'homme le plus puissant du monde est marié à une femme noire. Une femme que d'aucuns n'ont pas hésité à critiquer et ridiculiser parce qu'elle n'est pas une beauté « classique » (lire loin des idéaux eurocentristes). Michelle est une femme instruite, articulée qui dégage une confiance en soi et une prestance comme on en voit que très peu. Le charisme incroyable de son époux ne lui a jamais fait d'ombre, au contraire. Elle sait briller par elle-même et nous prouve qu'une femme forte, loin d'émasculer son homme, est une valeur ajoutée à la vie et à la carrière de ce dernier. Par ses engagements, ses prises de parole et de position en passant par ses choix vestimentaires, elle a tout bonnement relégué aux oubliettes le rôle de première dame-potiche. De plus, son époux n'a de cesse de nous rappeler que c'est aussi grâce à elle qu'il a atteint ces sommets. Qu'un homme de sa trempe et de surcroît noir n'hésite pas à donner à sa femme, noire, la place et les honneurs qui lui sont dus relève presque du jamais vu.

2017-01-23-1 485 182 214-2 430 374-obamamichelle.jpg

Alors que j'entends encore des hommes noirs affirmer, sans sourciller, que professer son amour à une femme et aux yeux du monde entier c'est faire preuve de faiblesse, l'homme le plus puissant du monde (j'insiste !) n'hésite pas à chanter la sérénade à sa femme et à l'embrasser lorsque la kiss cam s'arrête sur eux. À une époque où certains hommes noirs se gaussent de ne pas fréquenter de femmes noires et n'hésitent pas à afficher leur mysogynoir crasse, il était inspirant d'avoir un couple tel que celui formé de Michelle et Barack à la Maison-Blanche. Ils ont réussi cet exploit de rendre les rôles de président de la République et de première dame plus humains, plus authentiques, plus terre à terre.

Les images circulant ces derniers jours sur les réseaux sociaux comparant l'attitude du nouveau couple présidentiel à celle du couple formé de Michelle et d'Obama sont l'illustration parfaite du caractère révolutionnaire de leur amour.

Le pouvoir de la représentation est primordial et nécessaire. Le passage de Barack Obama à la Maison-Blanche ne s'est pas fait sans ratés ni déceptions, mais, par la sincérité et la simplicité de leur amour, ils ont pu nous démontrer que le Black Love est beau, fort, inspirant et bel et bien vivant, et pour cela je leur dis : Merci !

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Barack and Michelle Obama's Sweetest Moments

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter