LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Dominique Trudeau Headshot
Grégory Casper Headshot

Les chroniques Ping-Pong: début de partie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Grégory Casper et Dominique Trudeau, tout deux publicitaires et chroniqueurs, débutent aujourd'hui la première de 26 parties de Ping-Pong sur la société de consommation du 21e siècle.

portrait ping pong

À suivre toutes les deux semaines dans le Huff.

---

Skype
21 octobre 2014
Montréal 14:00
Paris 20:00

Ding, Ding, Ding

GC : Dominique ?

DT : Hey ! Ça va ?

GC : Oui et toi ? La forme ?

DT : Très bien... Il fait beau à Paris ?

GC : Oui et ben moins frette que chez toi !

DT : ;-)
Je vois que le Joual rentre au poste !

GC : ;-)
Je fais de mon mieux !

DT : Tu as pensé à notre projet ?

GC : Oui, je crois qu'on peut faire un truc super ensemble. J'aime ça l'idée de dialoguer avec toi et franchement si t'étais pas si loin je te paierais un verre au Laika.
;-)

DT : Et moi un déjeuner (le petit) à la Binerie Mont-Royal !

GC : Si t'es d'accord, je te propose de continuer à échanger. La société de consommation moderne, la communication, la publicité, les enjeux de notre industrie, tout ça, c'est important. Ça serait bien si on pouvait échanger sur des thèmes sociologiques comme ça tous les deux. J'aime bien ce que t'écris et je trouve que c'est important de ce poser ces questions aujourd'hui. Notre monde de communication a changé et ça implique un bouleversement dans notre manière de consommer. J'ai vu que tes précédents articles sur Infopresse faisaient réagir, j'ai moi-même écrit quelque chose d'assez proche sur CLLBR. Je pense que rien ne peut se faire sans réelle conviction. Malheureusement de ce côté-ci de l'atlantique on ne se pose pas encore suffisamment ces questions. Mais je sais que chez toi c'est pas toujours simple non plus.

DT : Mets-en. C'est pas facile ici non plus de voir plus loin que le bout de son nez. Et j'adore l'idée de collaborer. En fait, tu tombes à pic et au bon moment. Je suis, tu es, nous sommes dans une époque de changement... nécessaire. Notre monde change, comme tu dis, et ce à une vitesse phénoménale. Notre relation avec l'Autre a drastiquement changé depuis la dernière décennie. Avec les marques aussi. La technologie est aussi un acteur de changement d'une efficacité implacable. Nous sommes portés par elle. Nous avons changé. Il est plus que temps de se poser des questions sur ce que nous sommes devenus, mais aussi et surtout sur ce que nous devons faire. Ici comme chez toi.

GC : Oui, j'ai vraiment l'impression que nos points de vue complémentaires peuvent s'enrichir de l'avis de l'autre. Et il y a tellement de sujet à couvrir! Comme je te le disais sur Facebook la dernière fois, on a beaucoup à partager, je crois. Je suis un peu plus jeune que toi c'est vrai, mais...

DT : ;-)
Mon cher Gregory, Je te promets de faire attention à mes références...

GC : J'en doute pas Dom ! Je peux t'appeler Dom ?

DT : Mais si mon cher Greg.

GC : Ce qui me parait très intéressant c'est que nous sommes assez différents. Toi Nord-Américain, et Québécois bien sûr ! Moi Européen

DT : et Français !

GC : Oui, mais je fais des efforts ! :-)
Toi X et moi Y, et pourtant chaque fois qu'on se parle on sent bien qu'on partage un même intérêt pour les questions de société. Et je pense que cet échange-là peut intéresser du monde. Et pourquoi pas, peut-être influencer le monde actuel et même les prochaines générations qui sait ? J'ai la chance d'enseigner à des étudiants et je me rends bien compte qu'ils sont en demande.

DT : Très vrai. Je pense sincèrement que nous pouvons, non, que nous, marketers, designers et publicitaires, devons influer positivement sur notre société. Et d'en jaser toi et moi, et bien, ça ne peut que faire des petits. Du moins, j'espère. Et j'ai certainement et personnellement beaucoup à apprendre d'un gars comme toi qui vient de publier un livre sur sa génération. Respect by the way.

GC : Oh ! :)
Ok, on fait ce truc dans le Huffington? Une série d'échanges, des chroniques sur notre amour commun pour cette société de consommation. C'est quand même un peu subversif, non? Pas de Facebook, pas de vidéo... On n'aura même pas de lien YouTube tu te rends compte !

DT : Subversif et Old school j'adore. Très X. Penser à quatre mains... Je suis ton homme. Anytime, comme on dit en français.

GC : Faudrait bien trouver un titre à nos échanges...

DT : ... Les critiques-aquatiques!

GC : (rires) Tu vois, déjà des vieilles références...Try harder !

DT : Hum... se lancer la balle, attraper la balle au bon.... Tennis.... Ping-Pong... OUI! PING-PONG! Les chroniques Ping-Pong.

GC : Oui! Excellent! Ça m'allume ce projet !

DT : On commence quand?

GC : On pourrait faire un premier échange sur la naissance des chroniques Ping-Pong et sur ce que les lecteurs pourront y trouver.

DT : Tu veux dire comme ce qu'on vient de se dire là ?

GC : C'est ça exactement. Ce serait le premier Ping-Pong d'une longue série.

DT : T'es malin mon ptit gars. J'aime ça.

GC : ;-)
À très vite alors !

DT : C'est ça ! À bientôt Greg !
;-)

---

À surveiller dans notre prochain Ping-Pong: «L'éthique et la consommation responsable»

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST
Close
20 choses que le web a changé dans nos vies
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter