LES BLOGUES

Au secours: j'ai des boutons!

01/06/2016 03:53 EDT | Actualisé 02/06/2017 05:12 EDT

L'acné frappe généralement à l'âge de la puberté. Mais plus de 20% des adultes (majoritairement des femmes) sont aux prises avec ce problème qui, parfois, peut aller jusqu'à perturber l'équilibre psychologique.

La peau est constituée de follicules pilosébacés. Dans ces follicules, chaque poil est associé à une glande qui sécrète du sébum, un fluide huileux protégeant normalement la peau. Lorsque l'acné sévit, le canal capillaire - qui permet au sébum de s'écouler pour aller recouvrir la peau - est encombré par des cellules mortes ou encore du sébum trop visqueux ou fabriqué en excès.

Les causes

Les dermatologues s'accordent pour dire que l'acné est principalement reliée à deux causes, des phénomènes contre lesquels on peut difficilement lutter et qui peuvent persister bien après l'adolescence: l'hérédité et les hormones. Ces dernières stimulent le développement des glandes sébacées. Voilà pourquoi l'acné sévit lors de la puberté (apparition des hormones sexuelles), souvent avant les règles et, chez certaines, lors de la prise d'un contraceptif oral.

À ces causes s'ajoute le stress. Plusieurs cellules nerveuses étant situées près des glandes sébacées, le stress augmente la production de sébum. Cela étant dit, comme l'acné engendre souvent du stress... on a vite fait de tourner en rond; mieux vaut, donc, ne pas focaliser sur les boutons, mais plutôt choisir de pratiquer la relaxation!

Les soins

Le point de départ pour le traitement de l'acné est simple: un rendez-vous avec un dermatologue pour les cas extrêmes ou votre esthéticienne. Il ou elle saura déterminer les causes du problème et les traitements: soins vendus en institut, crèmes vendues sur ordonnance, ou traitements antibiotiques à base d'isotrétinoïne (connue sous le nom d'Accutane). Attention toutefois de bien vous informer; l'isotrétinoïne décuple le risque de malformation lors d'une prise durant la grossesse, selon une étude du Journal de l'Association médicale canadienne.

Si votre problème est léger et ne nécessite pas de visite médicale, sachez toutefois vous munir de bons soins qui sont adaptés au type de peau. Choisissez des formules non comédogènes contenant des actifs antibactériens, anti-inflammatoires et riches en vitamine E. Cette dernière apaise la peau, accélère la cicatrisation et l'aide à se défendre grâce à ses propriétés antioxydantes.

À la maison, un nettoyage matin et soir suffit. Un sauna facial est aussi bon pour la peau. Un gommage enzymatique permettra d'éliminer les cellules mortes accumulées; une fois par semaine si la peau est fragilisée, deux fois sinon. Les masques d'argile verte ou blanche ont aussi fait leurs preuves, selon certains dermatologues.

Enfin, en institut, les esthéticiennes peuvent pratiquer des microdermabrasions ou des exfoliations pour lisser la peau et stimuler son renouvellement. De plus, certains traitements lasers peuvent atténuer les cicatrices et les taches.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST :

Les traitements beauté des stars parfois étranges

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter