LES BLOGUES

Téléphone intelligent et mise en forme: comment s'y retrouver?

04/12/2014 02:35 EST | Actualisé 03/02/2015 05:12 EST

Les développeurs d'applications pour téléphones intelligents s'intéressent de plus à plus à votre santé et à votre forme physique. On souhaite vous aider à perdre du poids, mieux dormir, gérer votre stress, examiner vous-même votre vue, prévenir la maladie d'Alzheimer et le Parkinson, parfaire votre technique de tir au soccer, et bien sûr, améliorer votre forme physique tout en vous faisant miroiter que vous y parviendrez sans effort.

En 2012, une étude a répertorié dans la catégorie «forme et santé» plus de 41 000 applications sur les sites de Google Play et d'iTunes, et chaque semaine, d'autres voient le jour. Il devient de plus en plus difficile de s'y retrouver. Les recherches récentes nous indiquent toutefois que les applications gratuites proposent souvent un contenu théorique moins rigoureux que les versions payantes et que toutes ces applications sont construites selon les théories du changement, dont celles de la motivation.

Mon billet d'aujourd'hui vous suggère quelques applications, mais surtout, quelques principes de base pour mieux choisir parmi cette surabondance.

Trois grandes catégories d'applications de mise en forme

Les vites-faites

Très simples, non interactives et souvent gratuites, ces applications se résument à un répertoire d'exercices dont le contenu pourrait être quasi retransmis sur une feuille de papier. Les différentes fonctions du téléphone intelligent sont peu exploitées et leur utilisation se limite habituellement à la minuterie et à de brefs commentaires vocaux. Leur seul intérêt réside dans leur extrême facilité d'emploi.

Les interactives

Ces applications sont complexes et permettent une personnalisation du programme d'exercices en terme de durée, d'intensité, de fréquence, de distance et de catégories d'exercices. Certaines applications peuvent d'ailleurs modifier le programme selon votre niveau de performance et vous permettre de déterminer des objectifs précis, de les réévaluer et de suivre l'évolution de vos exploits selon différents paramètres. Ces applications peuvent aussi utiliser les fonctions de géolocalisation, notamment pour les activités de course à pied et de vélo. Il en existe une panoplie comme celle de Nike, Ismoothrun, Cyclemeter et Strava. Précisons que les fondements théoriques des exercices proposés dans cette catégorie sont extrêmement variables d'une application à l'autre.

Les biométriques

Technologiquement supérieures aux autres catégories, ces applications tiennent compte des données sur votre santé comme le poids, l'indice de masse corporelle, la fréquence cardiaque, etc.. Ces applications nécessitent toutefois un équipement WiFi supplémentaire comme un pèse-personne, un bracelet ou une montre de type iWatch, dont la mise en marché est d'ailleurs prévue pour le début de l'année 2015. Prédisons que cette montre sera certainement à l'origine de l'arrivée exponentielle de nouvelles applications biométriques, toutes compagnies confondues.

L'exemple du Scientific 7 minutes Workout

Ce que c'est

Une application qui propose un programme de 12 exercices, fait en 7 minutes, sans accessoires et en n'utilisant que le poids du corps. Le principe est tiré d'un article paru en juin 2013 dans une revue américaine. Les auteurs appuient leur raisonnement en citant près d'une vingtaine d'articles dont les thèmes principaux sont parfois éloignés du propos des auteurs. Par exemple, les articles utilisés afin de construire l'argumentaire réfèrent à des entraînements de haute intensité ainsi qu'à la sollicitation soutenue du système cardio-vasculaire; deux éléments absents du Scientific 7 minutes workout. Aussi, la démonstration de l'efficacité de ce programme d'exercices est inexistante: les auteurs n'ont pas réalisé d'essai clinique, randomisé ou non. Il ne s'agit donc que d'une construction théorique dont les fondements scientifiques sont discutables et d'ailleurs contestés par plusieurs, comme il est possible de le lire ici et ici dans la langue de Shakespeare.

Les avantages

  • Favorise l'activité physique
  • Simple d'utilisation
  • Fonctionne sur un téléphone intelligent, mais aussi sur l'ordinateur
  • Offre deux versions: l'originale et la version avancée
  • Source de motivation pour certaines personnes

Les lacunes

  • Peu d'interactivité
  • Risque de blessure, particulièrement chez les personnes ayant un manque de souplesse en flexion du tronc (les deux versions)
  • Exercices peu diversifiés en terme de posture (version avancée)
  • Fondements scientifiques discutables

* Notez qu'il existe un grand nombre d'applications qui recycle le principe de l'entraînement en 7 minutes, certaines étant plus réussies que d'autres. Voici ma proposition considérant qu'il s'agit surtout d'une incitation à bouger et à faire de l'exercice sur une base régulière. Je vous suggère celle-ci qui me semble bien construite, les exercices sont relativement bien expliqués et accompagnés de courtes vidéos. J'aurais toutefois préféré que l'application propose différents niveaux de difficulté et qu'elle présente une autoévaluation, comme celle-ci qui vous guide dans l'exécution de push-ups en évaluant régulièrement vos performances.

15 qualités d'une bonne application de mise en forme

Pour en savoir plus, écoutez mon entrevue avec Catherine Perrin à l'émission Médium Large.

Deux sites à visiter pour mieux choisir son application

  1. YouTube: vous y trouverez des vidéos pertinentes qui vous permettent de mieux visualiser le fonctionnement des applications et d'évaluer plus adéquatement ce que vous vous apprêtez à acheter. Le site iTunes est pauvre à cet égard.
  2. Appadvice: un site qui répertorie quotidiennement les applications offertes gratuitement pour un temps limité.

Denis Fortier est physiothérapeute et l'auteur du nouveau livre Conseils d'un physio.Vous y trouverez une multitude de conseils, plus de 50 exercices thérapeutiques ainsi que des moyens faciles à mettre en pratique pour prévenir et soulager vos douleurs. N'hésitez pas à visiter la page Facebook ainsi que le compte Twitter.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter