LES BLOGUES

Super Bowl: testez vos connaissances sur la santé des joueurs de football

31/01/2015 08:25 EST | Actualisé 02/04/2015 05:12 EDT

Il n'y a pas que les amateurs qui sont passionnés de football américain et du Superbowl. Les scientifiques aussi s'y intéressent, particulièrement aux aspects qui touchent la santé des joueurs. Voici un quizz avec lequel vous pourrez tester vos connaissances. Les données sont tirées d'études scientifiques récentes et les références se trouvent à la suite des réponses. Amusez-vous bien!

D'abord les questions

1. Combien de joueurs de football sont morts d'hyperthermie (coup de chaleur) entre 1980 et 2009?

A. Aucun.

B. 8.

C. 29 (1 par année).

D. 58 (2 par année).

E. 232 (8 par année).

2. La consommation de boisson énergétique est fréquente chez les athlètes, notamment les joueurs de football, et règle générale, elle vise à améliorer les performances sportives. La consommation d'une boisson énergétique (237 ml) augmente-t-elle la puissance anaérobique et la vitesse requise lors de sprints répétés?

A. Non, aucun.

B. Seulement la puissance.

C. Seulement la vitesse.

D. Oui, les deux.

3. Les blessures sont fréquentes chez les joueurs de football: entorses, fractures, contusions, luxations, etc. Et c'est vrai pour les deux sexes. Quelle est la fréquence des blessures dans les équipes féminines de football en comparaison avec les équipes masculines?

A. 3 fois plus élevée.

B. 2 fois plus élevée.

C. Identique

D. 2 fois moins élevée.

E. 3 fois moins élevée.

4. Les joueurs de football ayant une arche plantaire particulièrement importante seraient plus à risque de blessures.

Vrai ou faux?

5. Chez les joueurs de football, les blessures au ligament croisé antérieur du genou surviennent relativement souvent. Sont-elles plus fréquentes lorsque le jeu se fait sur le gazon naturel ou une surface synthétique?

A. Gazon naturel

B. Surface synthétique

C. Il n'y a pas de différence.

6. Chez les joueurs de football professionnels, à quel moment les déchirures des muscles pectoraux surviennent-elles, de façon prédominante?

A. Durant l'entraînement, en général

B. En faisant des pompes (push-ups) de façon excessive.

C. Durant un match

D. Durant l'après-match, sous les effets de l'alcool.

7. Quel est le pourcentage des joueurs de football, tous niveaux confondus, ayant déjà ressenti des engourdissements aux membres supérieurs?

A. Moins de 10%.

B. Environ 50%.

C. Près de 75%.

D. Au-delà de 90%.

8. La santé psychologique serait un facteur à considérer dans la prévention des blessures chez les joueurs de football.

Vrai ou faux?

9. Les joueurs de football professionnels seraient plus à risque de mourir de la maladie d'Alzheimer ou de la sclérose latérale amyotrophique. Est-ce un mythe?

A. Oui, c'est un mythe.

B. Non, le risque est multiplié par 2.

C. Non, le risque est multiplié par 4.

***

Et maintenant les réponses!

Question 1

D. 58 (2 par année). 58 joueurs de football sont morts, aux États-Unis, entre 1980 et 2009. Le taux de mortalité était plus élevé durant le mois d'août. Plus de la moitié des décès sont survenus durant une pratique matinale alors que le taux d'humidité était particulièrement élevé. La majorité des joueurs décédés avait un indice de masse corporelle de plus de 30 et 86 % d'entre eux étaient des joueurs de ligne.

Question 2

A (Non, aucun). La consommation d'une boisson énergisante n'aurait pas d'impact sur les performances. Des différences existeraient cependant en fonction des habitudes de consommation de caféine, l'une des composantes des boissons énergétiques.

Question 3

C. Identique. Les joueuses de football ne semblent pas se blesser plus souvent que les joueurs. Les blessures seraient d'ailleurs trois fois plus fréquentes durant les matchs que durant les pratiques, sans distinction entre les équipes masculines et féminines. L'étude publiée dans le Orthopedic Reviews a été réalisée auprès de l'équipe nationale d'Allemagne.

Question 4

Vrai. Les joueurs de football ayant une arche plantaire plus élevée seraient plus à risque de blessures dû à la modification de la répartition du poids sur le pied, notamment lors des pivotements et des mouvements en saccade propre à ce sport. Notez que l'évaluation globale du risque de blessures chez les joueurs de football inclut plusieurs autres paramètres comme l'asymétrie dans les tests fonctionnels (force, souplesse, etc.).

Question 5

B. Surface synthétique. Les blessures au ligament croisé antérieur du genou surviendraient plus souvent sur une surface synthétique selon un ratio de 1,39. Notez que les résultats de certaines études démontrent même un ratio plus élevé.

Question 6

C. Durant un match. Les déchirures des pectoraux surviennent majoritairement durant un match. Elles sont cependant extrêmement rares. Les blessures aux membres inférieurs sont beaucoup plus fréquentes.

Question 7

B. Environ 50 %. La moitié des joueurs de football ont déjà ressenti, pendant leur carrière, des engourdissements aux membres supérieurs. Les joueurs les plus vulnérables occupaient des positions défensives.

Question 8

Vrai. On dit souvent un esprit sain dans un corps sain. Le dicton semble être aussi valable pour les joueurs de football. Par exemple, ceux ayant déjà souffert de dépression auraient un risque plus élevé de 10 % de subir une blessure.

Question 9

C. Le risque est multiplié par 4. Globalement, les joueurs de football professionnels auraient un risque accru de mourir d'une maladie neurologique dégénérative, ce risque serait multiplié par 4 lorsqu'il est question de la maladie d'Alzheimer ou de la sclérose latérale amyotrophique.

Denis Fortier est l'auteur du livre Conseils d'un physio, maintenant en librairie. Vous y trouverez une multitude de conseils, plus de 50 exercices thérapeutiques ainsi que 10 auto-évaluations qui vous permettront de mesurer notamment votre mobilité, votre force et votre souplesse. N'hésitez pas à visiter la page Facebook ainsi que le compte Twitter.

Voir les références de ce quizz après la galerie

Le Super Bowl 2015 pour les nuls

Anzell, A.R., Potteiger, J.A., Kraemer, W.J. & Otieno, S. 2013, "Changes in height, body weight, and body composition in American football players from 1942 to 2011", Journal Of Strength And Conditioning Research / National Strength & Conditioning Association, vol. 27, no. 2, pp. 277-284.

Bachynski, K.E. & Goldberg, D.S. 2014, "Youth sports & public health: framing risks of mild traumatic brain injury in american football and ice hockey", The Journal Of Law, Medicine & Ethics: A Journal Of The American Society Of Law, Medicine & Ethics, vol. 42, no. 3, pp. 323-333.

Carson, D.W., Myer, G.D., Hewett, T.E., Heidt,Robert S.,,Jr & Ford, K.R. 2012, "Increased plantar force and impulse in American football players with high arch compared to normal arch", Foot (Edinburgh, Scotland), vol. 22, no. 4, pp. 310-314.

Dragoo, J.L., Braun, H.J. & Harris, A.H.S. 2013, "The effect of playing surface on the incidence of ACL injuries in National Collegiate Athletic Association American Football", The Knee, vol. 20, no. 3, pp. 191-195.

Grundstein, A.J., Ramseyer, C., Zhao, F., Pesses, J.L., Akers, P., Qureshi, A., Becker, L., Knox, J.A. & Petro, M. 2012, "A retrospective analysis of American football hyperthermia deaths in the United States", International journal of biometeorology, vol. 56, no. 1, pp. 11-20.

Gwacham, N. & Wagner, D.R. 2012, "Acute effects of a caffeine-taurine energy drink on repeated sprint performance of American college football players", International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism, vol. 22, no. 2, pp. 109-116.

Iacovelli, J.N., Yang, J., Thomas, G., Wu, H., Schiltz, T. & Foster, D.T. 2013, "The effect of field condition and shoe type on lower extremity injuries in American Football", British journal of sports medicine, vol. 47, no. 12, pp. 789-793.

Kiesel, K.B., Butler, R.J. & Plisky, P.J. 2014, "Prediction of injury by limited and asymmetrical fundamental movement patterns in american football players", Journal of Sport Rehabilitation, vol. 23, no. 2, pp. 88-94.

Kuwahara, S. & Sato, Y. 2013, "[Retired American football players have a four times higher chance of getting Alzheimer disease or amyotrophic lateral sclerosis]", Brain And Nerve = Shinkei Kenkyu No Shinpo, vol. 65, no. 8, pp. 996-997.

Lehman, E.J. 2013, "Epidemiology of neurodegeneration in American-style professional football players", Alzheimer's Research & Therapy, vol. 5, no. 4, pp. 34-34.

Lehman, E.J., Hein, M.J., Baron, S.L. & Gersic, C.M. 2012, "Neurodegenerative causes of death among retired National Football League players", Neurology, vol. 79, no. 19, pp. 1970-1974.

Starr,Harlan M.,,Jr, Anderson, B., Courson, R. & Seiler, J.G. 2014, "Brachial plexus injury: a descriptive study of American football", Journal Of Surgical Orthopaedic Advances, vol. 23, no. 2, pp. 90-97.

Tarity, T.D., Garrigues, G.E., Ciccotti, M.G., Zooker, C.C., Cohen, S.B., Frederick, R.W., Williams, G.R., DeLuca, P.F. & Dodson, C.C. 2014, "Pectoralis major ruptures in professional American football players", The Physician And Sportsmedicine, vol. 42, no. 3, pp. 131-135.

Yang, J., Cheng, G., Zhang, Y., Covassin, T., Heiden, E.O. & Peek-Asa, C. 2014, "Influence of symptoms of depression and anxiety on injury hazard among collegiate American football players", Research In Sports Medicine (Print), vol. 22, no. 2, pp. 147-160.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter