LES BLOGUES

Comment traiter et prévenir le «tennis elbow»

15/09/2015 11:04 EDT | Actualisé 15/09/2016 05:12 EDT

Les tendinites sont des blessures qui surviennent fréquemment, tant chez les sportifs que dans la population générale. À elles seules, les épicondylites, soit les tendinites au coude de type tennis elbow, affecteraient entre 1% et 3% de la population au moins une fois durant la vie de la personne. Le texte qui suit vous présente des informations et des conseils sur les épicondylites, l'une des tendinites les plus traitées en physiothérapie.

L'épicondylite

Le tennis elbow et l'épidondylite sont des termes équivalents qui décrivent une blessure à l'un ou l'autre des tendons qui s'attachent sur l'épicondyle, ce petit os dont la pointe peut être facilement palpée sur le côté extérieur du coude. Particularité anatomique: plusieurs muscles sont localisés à cet endroit, ce qui entraîne souvent une tension particulièrement élevée et cela rend cette région vulnérable aux blessures, dans certains contextes.

L'épicondylite peut occasionner de la douleur à l'épicondyle (l'os) ou aux épicondyliens (muscles et tendons qui sont reliés à l'épicondyle). Celle-ci peut être déclenchée par la contraction de la musculature des doigts, du poignet et de l'avant-bras. Notez que la jonction ostéotendineuse est le point d'union entre l'os et le tendon. L'équivalent existe entre le tendon et le muscle. Ces endroits sont fréquemment lésés dans une épicondylite.

Le pronostic

Toutes les catégories d'âges sont touchées par l'épicondylite; elle est cependant plus fréquente chez les personnes dans la quarantaine.

Selon une étude publiée en 2015 et réalisée auprès de 5867 participants souffrant d'une épicondylite récemment diagnostiquée, les travailleurs de bureau et de la santé seraient les plus souvent atteints d'épicondylite. Aussi, la récurrence du problème a été observée dans 8,5% des cas, une donnée qui souligne l'importance de la prévention et du traitement précoce.

La ténacité des épicondylites s'explique notamment par le fait qu'il est parfois difficile d'identifier le mécanisme de blessure et, surtout, d'éviter de reproduire le mouvement à l'origine de la lésion, du moins pendant un certain temps.

Il n'y a pas de consensus établi quant au meilleur traitement des épicondylites. Les facteurs qui influencent le pronostic incluent:

• l'intensité de la douleur initiale ;

• le fait d'effectuer un travail qui sollicite les mains ;

• avoir une atteinte du côté dominant.

C'est gratuit!

Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre de Conseils d'un physio et recevoir les nouveaux articles.

Inflammation, vraiment?

Même si la manifestation première de l'épicondylite est d'ordre inflammatoire, la condition peut se transformer rapidement en un processus dégénératif. On parle alors de tendinose (angioblastique) plutôt que de tendinite, comme si la réparation du ou des tendons était terminée, mais que celle-ci demeurait de mauvaise qualité. L'épicondylite qui dégénère en tendinose présente:

• des dommages microvasculaires ;

• un processus dégénératif cellulaire ;

• la présence de cellules immatures ;

• une désorganisation du processus de guérison ;

• un taux inexistant ou très faible de cellules impliquées dans l'inflammation (biomarqueurs).

La souris d'ordinateur ou le supplice de la goutte d'eau

L'épicondylite peut être provoquée par une position prolongée de la main et de l'avant-bras. L'utilisation de la souris d'ordinateur est un bel exemple. Celle-ci stimule la contraction relativement constante des muscles de la main, de l'avant-bras, mais aussi de l'épaule et du cou. À la longue la fatigue s'installe et, associé aux mouvements répétitifs des clics de la souris, des microtraumatismes peuvent survenir. L'accumulation des clics se transforme en un véritable supplice de la goutte d'eau.

Les stress causés par le tennis et les sports de raquette

L'épicondylite peut également être causée par la pratique d'un sport de raquette comme le tennis. Les charges imposées sur les articulations sont alors très élevées et répétées des centaines de fois par match, notamment aux épaules et aux coudes.

Le taux de blessures des joueurs de tennis professionnels serait relativement bas si on le compare à d'autres sports, soit de 3 à 7 blessures pour 1000 heures de jeu. Le type de sol, l'équipement, l'entraînement et la fréquence des parties jouées sont des facteurs à considérer dans la prévention et le traitement des problèmes articulaires associés au tennis pour lequel les blessures seraient d'ailleurs plus fréquentes au bas du corps (31-67%) qu'au haut du corps (20-49%) ou au tronc (3-21%).

Les mécanismes de blessures

Les principaux mécanismes de blessures causant l'épicondylite dans un contexte de sports de raquette incluent:

• la puissance requise, particulièrement durant le service qui est le mouvement le plus stressant au tennis, en terme d'activité musculaire de l'épaule et de l'avant-bras ;

• l'amplitude, la vitesse et l'accélération des mouvements ;

• la vibration comme une onde de choc ;

• les mouvements répétés ;

• la fatigue musculaire ;

• le poids de la raquette ;

• la prise constante de la main dominante.

Vous aimez ce blogue?

Pourtant, d'autres conseils se trouvent non pas sur ce blogue, mais bien dans le livre de Denis, Conseils d'un physio publié aux Éditions du Trecarré. Demandez-le à votre libraire.

12 conseils pour prévenir et traiter l'épicondylite

• Prenez les premiers symptômes au sérieux: douleur localisée, difficulté à faire des mouvements précis, apparition sournoise du problème ou douleur aiguë et secondaire à un geste spécifique.

• Employez la glace pour diminuer la douleur. Celle-ci devrait être enveloppée par une serviette humide. Durée approximative de l'application: 10 à 15 minutes, que vous répéterez quelques fois par jour. Il est aussi possible d'effectuer un massage sur la région douloureuse en utilisant un cube de glace ou un morceau de glace (eau gelée dans un verre de styromousse). La durée devrait alors être d'environ 5 minutes en prenant soin de ne pas brûler la peau.

• Envisagez le port d'un bracelet à épicondylite que vous trouverez en pharmacie. Essayez les différents modèles proposés. Le confort doit être le premier critère. Installez le bracelet sous le point douloureux, à environ 2 centimètres de distance.

• Si vous employez souvent la souris d'ordinateur, pensez à changer de modèle de souris (trackpad, souris verticale, ergonomique, etc.), vérifiez que votre poste de travail respecte les normes d'ergonomie, tenez de temps à autre la souris de la main opposée et prenez des micropauses de quelques minutes.

• Reposez votre articulation sans toutefois l'immobiliser complètement. L'épicondylite est une région relativement mal vascularisée. Les mouvements lents et la contraction musculaire activent la circulation sanguine.

• Lorsque les symptômes sont contrôlés, un programme d'exercices thérapeutiques peut être utile afin de préserver ou augmenter la mobilité articulaire, la force musculaire et les différentes capacités du muscle comme la possibilité de se contracter rapidement (sans douleur).

• Reprenez graduellement vos activités normales en considérant la fréquence des mouvements, leur intensité et leur durée ainsi que le nombre et la longueur des pauses.

• Lorsque la tendinite persiste au-delà de deux semaines, il est recommandé d'évaluer et de traiter les articulations périphériques qui ont été impliquées dans les mécanismes de compensation. La récupération complète du muscle initialement blessé n'entraîne pas automatiquement le rétablissement de la posture et des dynamiques de mouvements. Par exemple, une tendinite à la cheville peut occasionner une boiterie qui altère la posture et la démarche. Un traitement efficace tient compte de l'ensemble du corps.

• Si vous pratiquez un sport qui est à l'origine de la blessure (ou qui contribue à celle-ci), consultez un physiothérapeute sportif qui évaluera plusieurs autres articulations, peu importe si elles vous semblent reliées ou non à l'épicondylite. Les muscles du membre supérieur atteint, mais aussi, ceux du tronc et des membres inférieurs doivent se coordonner afin d'offrir la meilleure stabilité et la plus grande précision possible durant les sports de raquettes, ce qui permet des performances optimales. Or, une douleur au genou ou au bassin peut notamment perturber la dynamique entre le haut et le bas du corps et être la cause de l'épicondylite.

• Si vous pratiquez un sport après la guérison d'une épicondylite, assurez-vous d'effectuer préalablement une période d'échauffement. Celle-ci est fondamentale à la prévention des blessures. Sa durée minimale devrait être de 15 minutes et son déroulement très progressif en terme d'amplitude et de vitesse de mouvement.

• Consultez votre médecin afin de trouver la meilleure stratégie thérapeutique. Le traitement des tendinites chroniques ou persistantes requiert souvent une approche interdisciplinaire qui implique le généraliste, certains spécialistes, le pharmacien, le kinésiologue, le physiothérapeute, etc. Notez que la chirurgie est rarement envisagée dans un contexte d'épicondylite; la plupart des patients guérissent grâce à un traitement conservateur.

• Obtenez une évaluation de votre condition par votre physiothérapeute. Celle-ci vous aidera à mieux définir le plan de traitement. Il vous donnera également des conseils sur les choses à faire et à éviter, une proposition d'interventions visant à diminuer la douleur et, éventuellement, un programme d'exercices afin de vous permettre de réintégrer vos activités normales.

Les éclaireurs

Pour en savoir d'avantage, écoutez la chronique de Denis au magazine Les éclaireurs, à ICI Radio-Canada Première.

Denis Fortier est physiothérapeute, conférencier, chroniqueur et auteur du livre Conseils d'un physio, publié aux Éditions du Trécarré, maintenant en librairie au Québec et bientôt en France aux éditions Marabout. Vous y trouverez une multitude de conseils, 10 autoévaluations et plus de 50 exercices thérapeutiques qui vous permettront d'évaluer et d'améliorer votre santé articulaire. N'hésitez pas à vous abonner gratuitement à l'infolettre et à visiter la page Facebook ainsi que le compte Twitter.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

7 exercices pour tonifier vos bras

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter