RECEVEZ LES NOUVELLES DE Daniel Marois
 

Polar apocalyptique: Flashback! de Dan Simmons

Publication: 30/09/2012 11:47

Flashback, la vision cauchemardesque du grand Dan Simmons. Les É.-U. sont en pleine décadence. La fin du monde est proche. Les Américains se droguent au flashback. Ils dérivent vers l'apocalypse.

Nous sommes à Denver, Colorado, en 2035. Les États-Unis d'Amérique ont subi le même sort que les grands empires du passé. Non seulement ont-ils perdu toute influence sur le reste du monde, mais une partie de leur territoire a été conquis par la reconquista du Nuevo Mexique. Une guerre civile meurtrière fait rage en Californie. Le Texas a déclaré son indépendance et est devenu une République. Les autres États croupissent sous l'influence du Japon, le grand gagnant de l'effondrement américain et asiatique. Quant au reste du monde -- l'Europe, le Canada --, ils sont contrôlés par la seconde puissance en titre, le Califat Global, né du regroupement des États arabes unis.

Ex-inspecteur de la police de Denver, Nick Bottom est engagé par le conseiller fédéral Hiroshi Nakamura afin de résoudre une fois pour toutes l'enquête au sujet de l'assassinat de Keigo Nakamura, son seul héritier. Il y a six ans, Bottom avait mené les investigations. Il est le seul à pouvoir réinterroger tous les témoins encore vivants. Comme la plupart des Américains, l'ex-inspecteur est devenu accro au flashback, une drogue qui permet de revivre en réel des événements choisis de son passé. Il revit donc sans cesse les moments heureux avec Dara, son épouse assassinée à la même période où le fils Nakamura mourait. Véritable junkie, Bottom accepte de reprendre l'enquête seulement pour pouvoir se payer sa dose et retourner auprès de sa femme. Peu dupe, le conseiller le fait accompagner par son bras droit, le colonel Sato.

Mais bientôt, Nick Bottom se trouvera devant un inextricable dilemme. S'il découvre le meurtrier, Nakamura le tuera. S'il ne résout pas le mystère, Nakamura le fera tuer.

Le roman d'anticipation de Dan Simmons recèle de nombreuses qualités littéraires. Le portrait global des puissances est une vision intéressante et probable. La guerre civile en Californie à laquelle est confronté le personnage principal est dépeinte avec habileté. Dan Simmons sait insuffler la vie à ses nombreux personnages et maintient le rythme avec rigueur. Mais ces qualités ne suffisent pas à retenir un récit qui sombre sous la perspective politique. La subtilité du propos ne fait certes pas partie des qualités du roman.

Sous-jacent au récit se cache une haine fanatique du monde arabe et une critique peu reluisante des social-démocraties. Le Canada, anglais et français, est constitué d'individus veules. Fiers de leur multiculturalisme. Ils sont avalés par le Califat Global. L'Europe en grave crise économique se laisse acheter à vil prix. La mise en abyme des thèmes qui font de Flashback un véritable pamphlet républicain ne s'arrête pas là. Les É.-U., affaiblis par les attaques du 11 septembre 2001 et la crise économique de 2008, ont mis en berne leur rôle de shérif mondial, abandonné l'Europe et ne sont pas intervenus pour empêcher les États arabes de lancer une bombe nucléaire détruisant Israël. Replier sur eux-mêmes, les Américains ont tenté de résoudre leurs problèmes en multipliant les politiques d'apaisement envers les musulmans et en instaurant des programmes sociaux distribuant la richesse vers les plus démunis.

Cette vision éminemment apocalyptique aura une fin heureuse lorsque le Shogun japonais s'alliera à la République du Texas pour mener une guerre nucléaire contre le Califat Global.

Flashback s'est peut-être un peu trop nourri aux peurs sans fondement des enjeux mondiaux. Les manchettes, la radio poubelle et les débats d'opinions ne sont pas des sources d'information crédibles. Le dernier né de l'imaginaire de Dan Simmons est une dystopie caricaturale. C'est fort dommage et je le regrette. Le grand roman d'anticipation attendu est torpillé par une grimace idéologique.

2012-07-05-6127385406_76a0c0b0452.jpg
Tous droits réservés par Quercus Books

Dan Simmons, Flashback, Éditions Robert Laffont, ailleurs & demain, juin 2012. traduction Patrick Dusoulier (Flashback, 2011). 516 pages.

 

Suivre Daniel Marois sur Twitter: www.twitter.com/@danimarois

Suivre Le HuffPost Québec