LES BLOGUES

<em>Et à l'heure de votre mort</em> de Jacques Côté: faiseur d'anges!

22/11/2013 10:48 EST | Actualisé 22/01/2014 05:12 EST

S'il y a un genre de roman que j'aborde avec réticence, c'est bien le polar historique. Pourtant, oui, pourtant, je me suis fait avoir par Et à l'heure de votre mort de Jacques Côté. Une sombre histoire d'avortements clandestins dans le sordide décor de ce gros village qu'était alors Montréal, en 1894... Happé, vous pensez? Totalement!

style="float: Dans un taudis du quartier Pointe-Saint-Charles, une jeune femme est trouvée morte, victime d'un avortement criminel. On trouve sur le placenta une rose noire et une image de la vierge Marie, mais aucun fœtus. C'est le début d'une série de crimes qui va affoler tout le Québec. Avides de sensationnalisme, les journaux se repaissent des crimes. L'Église et l'État exigent des résultats rapides. Le légiste Georges Villeneuve cherche des indices. Il n'arrive pas à imposer les nouvelles méthodes d'enquêtes scientifiques aux policiers. Les scènes de crimes sont souillées. Mais le tueur commence à faire des erreurs qui n'échappent pas au médecin. La confrontation finale sera terrible.

Et à l'heure de votre mort est le troisième volet des cahiers noirs de l'aliéniste. La série explore la vie de Georges Villeneuve (qui a réellement existé), médecin expert à la morgue de Montréal et aliéniste de l'asile Saint-Jean-de-Dieu. Cet homme, issu d'un milieu modeste, est un intellectuel francophone, une rareté à l'époque. Pendant plusieurs années, il parfait son éducation et ses connaissances en Europe. À son retour, il tente d'implanter les méthodes modernes apprises à l'étranger. Ça ne se fait pas sans heurt. Le Québec de 1894 n'est pas prêt à abandonner des procédures qui tiennent du folklore. Le pouvoir politique et religieux avance d'un pas commun. L'économie est entre les mains des conquérants anglophones. Les francophones sont tolérés comme manœuvres. Ce contexte explique une résistance de tous les instants aux changements.

style="float: En choisissant Georges Villeneuve comme héros et en optant pour une narration subjective, Jacques Côté, sans insister, fait l'apologie du courage et de la détermination de son protagoniste principal. Villeneuve représente l'avant-garde dans presque toutes les branches des sciences médico-légales (entomologie pour déterminer la mort, relevé d'empreintes digitales et d'indices corporels).

Lorsque le premier crime survient, Georges reçoit le corps à la vieille et désuète morgue de Montréal. Les conditions de travail sont insalubres; pourtant, les autorités municipales refusent de moderniser les lieux. Ce n'est qu'à force d'opiniâtreté que le légiste parvient à mettre à jour les desseins d'un réseau d'avortements clandestins organisé par des ultramontains fanatisés. Des embûches inimaginables se dressent sur le chemin de l'aliéniste. Et à l'heure de votre mort devient vite un véritable suspense, ce qui n'est pas un mince exploit compte tenu du matériau de base plutôt aride avec lequel l'auteur a travaillé.

style="float: Ce troisième volet des cahiers noirs de l'aliéniste constitue un périple urbain au cœur de l'obscurantisme de ce Montréal fin de siècle. De taudis en logements abandonnés, en passant de l'opulence de Westmount à l'architecture de l'Hôtel Windsor, en train comme à cheval, Jacques Côté nous convie à un splendide voyage à travers le temps qui nous permet de contempler tout ce chemin parcouru. Captivant!

Jacques Côté est actuellement au Salon du livre de Montréal (du 20 au 25 novembre), ainsi que Patrick Senécal, André Jacques, Jean Charbonneau, André Marois, Marie Hélène Poitras, Martin Michaud et plusieurs autres.

Jacques Côté, Et à l'heure de votre mort, Éditions Alire. Novembre 2013. 514 pages.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.