LES BLOGUES

Nos enfants méritent de se présenter à l’école bien nourris

Voilà maintenant presque 23 ans que le Club des petits déjeuners déploie d’immenses efforts pour donner à tous les enfants une chance égale de réussite.

06/10/2017 09:00 EDT | Actualisé 06/10/2017 09:00 EDT
Kelly Sillaste via Getty Images

Voilà maintenant presque 23 ans que le Club des petits déjeuners déploie d'immenses efforts pour donner à tous les enfants une chance égale de réussite. Nous nous battons tous les jours pour eux et servons quotidiennement quelque 203 000 déjeuners dans plus de 1 500 écoles partout au Canada. Cela représente plus de 27 millions de déjeuners servis en une seule année! Néanmoins, plus de 125 000 enfants demeurent actuellement sur notre liste d'attente, soit assez d'enfants pour remplir plus de deux fois le Stade olympique de Montréal, le stade BC Place de Vancouver ou le Rogers Centre de Toronto.

Au-delà de la distribution de petits déjeuners, notre travail quotidien nous permet de constater qu'un programme alimentaire inclusif et bienveillant en milieu scolaire favorise le bien-être socioémotionnel de l'enfant, car il nourrit son corps et son esprit. De plus, les études affirment que les élèves qui fréquentent une école dotée d'un programme de déjeuners réalisent des progrès manifestes en matière d'autonomie, d'initiative, de résolution de conflits relationnels et autres problèmes ainsi que de participation en classe.

Récemment, nous avons été l'hôte du Global Child Nutrition Forum, un forum international sur le bien-être alimentaire des enfants. Organisé annuellement par la Global Child Nutrition Foundation et le Centre d'excellence contre la faim du Programme alimentaire mondial des Nations Unies, cet événement s'est tenu à Montréal, réunissant pendant cinq jours quelque 300 leaders provenant de 40 pays, issus des milieux politique, humanitaire, communautaire et institutionnel. Se déroulant pour la première fois au Canada, le forum nous a permis de mettre en évidence les besoins alimentaires des enfants du pays tout en sensibilisant les Canadiens à l'affligeante réalité que vit un trop grand nombre d'enfants. Ce forum nous a également fourni l'occasion d'établir des liens plus étroits avec la Ville de Montréal et les gouvernements fédéral et provinciaux et de réaffirmer notre désir de collaborer à l'élaboration de pratiques exemplaires et de politiques nationales en matière de nutrition en milieu scolaire.

Nous sommes engagés à favoriser l'émergence de champions et de défenseurs pour la mise en place de programmes de repas dans les écoles partout au pays.

En tant que bâtisseur et facilitateur, le Club des petits déjeuners travaille à la création de partenariats solides et durables non seulement avec les différents paliers de gouvernement, mais également avec le secteur privé et les organisations sans but lucratif, partageant son expertise et son expérience en matière de prestation de programmes de repas scolaires. Nous sommes engagés à favoriser l'émergence de champions et de défenseurs pour la mise en place de programmes de repas dans les écoles partout au pays.

Nous sommes convaincus de la bonne volonté du gouvernement en place, avec lequel nous travaillons en étroite collaboration pour établir une stratégie nationale qui éliminerait la faim chez les enfants au Canada et pour élaborer des politiques menant à un programme alimentaire national en milieu scolaire. Nous faisons appel à tous les Canadiens pour appuyer les efforts déployés en ce sens par nos élus. Nos enfants le méritent; ils méritent de se présenter à l'école bien nourris et disposés à apprendre.