Claudel Petrin-Desrosiers

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Claudel Petrin-Desrosiers
 

Les impacts des changements climatiques sur notre santé

Publication: 08/04/2013 00:15

«Les changements climatiques sont la plus importante menace à la santé mondiale du 21e siècle.» - The Lancet.

Lorsque j'ai lu cette phrase pour la première fois il y a déjà plus d'un an, j'étais assez sceptique. Les changements climatiques, vraiment? Il faut dire que j'en savais très peu sur le sujet, et encore moins sur ses impacts au niveau de la santé mondiale.

Peu après, j'apprenais sur internet que le réchauffement climatique pourrait décimer l'industrie du cacao, estimée à plus de 9 milliards de dollars. Une question m'est venue en tête: comment vais-je survivre l'intensité des fins de session en médecine sans mes deux carrés de chocolat noir quotidiens? J'appréhende déjà les répercussions négatives sur ma santé mentale... Plus sérieusement, je lisais qu'en janvier 2012 que plus de 150 vols avaient été annulés à Pékin en raison de la pollution atmosphérique. Si l'air n'est même plus assez sain pour que les avions puissent voler, comment peut-il l'être pour des poumons humains? On aurait annoncé cette nouvelle il y a quelques années, et peu auraient cru en son réalisme.

Aujourd'hui, la réalité est toute autre: les changements climatiques se sont définitivement installés dans notre quotidien. Les impacts environnementaux, vous les connaissez. Vous en entendez parler depuis quelques années déjà. Recycler, réutiliser, récupérer. Ne pas gaspiller d'eau. Fermer les lumières quand vous sortez d'une pièce. Une petite chanson qui a tellement joué dans nos oreilles qu'on en a oublié sa signification, sa raison d'être et ses implications.

Le billet de Claudel Petrin-Desrosiers se poursuit après la galerie

Loading Slideshow...
  • 17. Australie

    Ce classement est le fruit d'une étude réalisée par le <em><a href="http://www.conferenceboard.ca/hcp/overview/environment_fr.aspx">Conference Board du Canada</a></em>. Il s'appuie sur des critères tels que: la qualité de l'air, la production et le recyclage des déchets, la consommation d'eau par habitant, la préservation de la biodiversité, la gestion des ressources naturelles, l'efficacité énergétique, la lutte contre les changements climatiques.

  • 16. États-Unis

  • 15. Canada

  • 14. Pays-Bas

  • 13. Belgique

  • 12. Finlande

  • 11. Allemagne

  • 10. Danemark

  • 9. Autriche

  • 8. Italie

  • 7. Japon

  • 6. Suisse

  • 5. Irlande

  • 4. Royaume-uni

  • 3. Suède

  • 2. Norvége

  • 1. France

La situation devient beaucoup plus intéressante lorsqu'on considère les changements climatiques dans une perspective de santé: votre santé, la santé de votre famille, mais aussi la santé des sept autres milliards d'humains sur cette planète. Le réchauffement climatique modifiera l'évolution et la distribution des maladies, principalement celles qui se transmettent par vecteurs, comme la malaria, la fièvre dengue, E. coli, la salmonelle, le virus du Nil occidental, et plusieurs autres. Ces maladies vont élargir leur territoire d'attaque, deviendront plus résistantes aux antibiotiques et affecteront encore plus de gens. Mentionnons également que le réchauffement provoquera plus de vagues de chaleur, particulièrement dangereuses pour les personnes âgées et celles atteintes de maladies cardio-respiratoires chroniques. La qualité de l'air diminue quotidiennement, amenant dans sa chute un lot d'infections des voies respiratoires inférieures et de maladies pulmonaires obstructives chroniques.

Il est aussi possible de prévoir une hausse considérable d'événements météorologiques extrêmes, comme les inondations au Pakistan (2010) et en Asie du Sud (2011) ou encore la sécheresse dans la corne de l'Afrique (2012). Ai-je besoin de rappeler l'ouragan Sandy de l'automne 2012? Conséquences: des infrastructures complètement détruites, des conditions de vie précaires, des millions de sans-abris, un accès difficile à l'eau potable, des soins de santé réduits, etc. La baisse de la disponibilité d'eau potable est aussi un facteur à considérer, car elle peut augmenter l'incidence des diarrhées contactées par de l'eau contaminée et diminuer le débit des cours d'eau.

Encore plus, le réchauffement climatique s'attaquera à la production alimentaire, en modifiant les conditions optimales sous lesquelles les grains se cultivent. Nous pouvons déjà prévoir plus de mauvaises récoltes et plus de sécheresses, conduisant à une malnutrition aigüe et chronique, qui va toucher plus particulièrement les enfants de cinq ans et moins dans les pays à faible et moyen revenu. Et c'est sans parler des millions, voir des milliards de réfugiés climatiques.

Malgré tout, vous serez étonnés d'apprendre que rares sont les organisations qui parlent des changements dans une perspective de santé, alors que la santé est le visage humain même des changements climatiques. Outre les étudiants en médecine qui s'infiltrent dans diverses instances internationales comme les COPs, peu de professionnels de la santé vont militer pour des politiques et des protocoles transnationaux contraignants.

Et que dire du gouvernement Harper pour qui les changements climatiques sont le dernier des soucis... Avec le retrait de Kyoto et de la Convention de l'ONU sur la désertification, j'en perds mes mots tellement cette indifférence et cette arrogance me frustrent.

Je ne suis peut-être pas ce qu'on appelle une «écolo» typique, mais j'ai pourtant toutes les raisons du monde de me préoccuper des changements climatiques. Nous sommes déjà plus que sept milliards d'humains sur terre, un 5 % qui consomme 23 % de l'énergie mondiale, un 13 % qui n'a pas accès à l'eau potable et un 38 % qui n'a pas de services d'assainissement adéquats. Nous sommes sept milliards et nous ne manquons pas d'espace: nous manquons d'équilibre, d'équité et d'égalité.

J'ai aussi toutes les raisons de croire que les changements climatiques seront une réalité de ma future pratique médicale. Entre différents étudiants en médecine à travers le monde, des projets se mettent en branle, des groupes de travail se forment, les idées circulent. La santé d'individus à travers le monde, autant au Québec qu'en Afrique du Sud, est en jeu. Nous avons encore le pouvoir d'agir, de limiter les dégâts et de faire une différence. Avec les objectifs du millénaire qui tirent à leur fin, nous avons la possibilité de réformer l'agenda de développement global. Tâchons de ne pas perdre cette chance.

VOIR AUSSI

Loading Slideshow...
  • Les 10 pays les plus polluants

    Voici la liste des 10 pays qui émettaient le plus de CO2 en 2010, selon des données compilées par le Centre américain d'analyse et d'information sur le dioxyde de carbone. (Photo Getty Images)

  • #10 - Arabie saoudite

    (Photo MARWAN NAAMANI/AFP/Getty Images)

  • #9 - Canada

    (Photo MARK RALSTON/AFP/Getty Images)

  • #8 - Corée

    (Photo CHOI JAE-KU/AFP/Getty Images)

  • #7 - Iran

    (Photo FRED DUFOUR/AFP/Getty Images)

  • #6 - Allemagne

    (Photo JOHANNES EISELE/AFP/Getty Images)

  • #5 - Japon

    (Photo YOSHIKAZU TSUNO/AFP/Getty Images)

  • #4 - Russie

    (Photo KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP/Getty Images)

  • #3 - Inde

    (Photo ROBERTO SCHMIDT/AFP/Getty Images)

  • #2 - États-Unis

    (Photo by Kevork Djansezian/Getty Images)

  • #1 - Chine

    (Photo PETER PARKS/AFP/Getty Images)

 

Suivre Claudel Petrin-Desrosiers sur Twitter: www.twitter.com/@c_pdesrosiers

Suivre Le HuffPost Québec