LES BLOGUES

Quand un vieux a un mot à dire

31/05/2014 09:01 EDT | Actualisé 31/07/2014 05:12 EDT

Je viens de franchir l'année charnière de mes 72 ans, l'âge où s'incruste le désir de transmettre. De transmettre tout le savoir, toute l'expérience, toute la sagesse et livrer toute la moisson d'une vie. Je ne veux plus argumenter, seulement transmettre. Pour la suite des choses! Aux enfants, petits enfants. À tous ceux qui suivent. Juste pour qu'ils sachent. Avec l'espoir de les aider à mieux vivre et à mieux construire le demain. Je viens de dénicher une tribune en publiant un livre.

« Vous souvenez-vous de vos 30 ans ? Moi, quand j'avais 30 ans, j'étais un tout jeune homme animé du désir de tout changer. Nous étions en plein cœur de la Révolution tranquille. Je trouvais «vieux », mais ô combien vieux, les gens de 60 ans...et même de 50 ans. Je déplorais leur conservatisme, c'est-à-dire leur attachement à des valeurs passées, surtout dépassées aux yeux de ma génération d'alors. Nous étions invincibles! Nous étions audacieux! Nous étions convaincus de pouvoir la réaliser! Et surtout d'avoir raison!

Maintenant, âgé de 72 ans, j'appartiens à la génération des vieux schnouks qui regardent les jeunes « flos » : ces jeunes invincibles ! Audacieux ! Convaincus de tout pouvoir réaliser! Et surtout d'avoir raison ! Et qui nous voient avec la même perception que la nôtre d'alors. »

Évidemment que je prêche pour ma paroisse. J'ai découvert que je ne suis pas à l'étape de vie du radotage comme anticipée, mais celle où on puise dans le passé pour colorer l'expression du jour. Les années s'ajoutant avec une vie active, en forme et éveillée. Il y a aujourd'hui la vieillesse heureuse qu'il faut savoir valoriser et en changer la perception faussée. La vieillesse aujourd'hui participe encore à la construction de la société actuelle. Plusieurs y amorcent une carrière tardive. 22 ans de plus pour les hommes et 26 ans de plus pour les femmes nous annoncent les statistiques. Je vois la vieillesse en rose. Mais ils sont si nombreux à la voir qu'en noir. Les médias n'en parlent qu'à l'occasion de l'incendie d'une résidence ou de la maltraitance dans un CHSLD.

Alors que la vieillesse s'allonge et permet une autre étape de vie que n'ont pas connue nos parents et nos ancêtres. Aujourd'hui les vieux sont actifs et porteur d'un savoir et d'une connaissance qu'on appelle sagesse. Loin du radotage du passé, les vieux puisent dans le passé les expériences qui nourrissent les réflexions sur l'actualité. Mais ils ont le devoir et la mission de transmettre ce savoir. Encore faut-il une écoute et des tribunes pour transmettre. C'est dans cette ligne de pensée que j'ai écrit ce bouquin comme une tribune pour transmettre. Encore faut-il qu'il y ait une oreille à l'écoute.

Dans mon bouquin, j'aborde de multiples questions très actuelles en puisant l'essence de mes réflexions dans les expériences d'une longue vie. À l'exemple de la question de mon identité personnelle à mon retour au pays versus l'identité même du peuple, j'ose même y aborde sans pudeur ma quête de spiritualité. J'y valorise les nobles et grandes valeurs qui ont traversé les siècles comme la loyauté, la générosité et aussi de prendre soin de l'autre. L'amour et le bonheur s'inscrivent dans cette ligne de pensée tout comme la sexualité et l'animal dans l'homme, ce mammifère. Richesse et pauvreté, mépris à l'égard des pauvres, les plus grandes injustices s'ajoutent à mon legs.

Les vieux ont un mot à dire tout comme moi.

L'auteur que je suis rédige aussi un blogue depuis un an sous le titre « Les insolences d'un p'tit vieux ». Une centaine de textes sur l'actualité y sont à lire. De plus, à mon agenda s'ajouteront plusieurs conférences sur le sujet partout au Québec. Toutes ces activités et ce livre font partie de ma croisade de célébrer et valoriser la vieillesse.

« À 72 ans, moi aussi, j'ai un mot à dire » : ce que la vie m'a appris. Éditions Québec-Livres. 247 pages disponibles dans toutes les librairies du Québec.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?