Cindy Laverdiere

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Cindy Laverdiere
 

Semaine de la mode: Jour 3

Publication: 9/02/2012 12:23

C'est à une démonstration de savoir-faire que nous avons eu droit pour cette troisième journée de la Semaine de la Mode de Montréal. Pour citer Eva Friede (The Gazette): « La différence entre mode et vêtements, c'est que le premier a sa place sur une passerelle.» Je ne peux qu'acquiescer. Nous avons observé du grand talent de créateur sachant créer.

CIN Tailleurs fait revivre le métier de maître-tailleur avec une collection de pièces classiques coupées à la perfection dans des étoffes riches comme la laine, la gabardine ou encore du cuir. Des redingotes, aux tailleurs veston-jupe, en passant par quelques complets pour hommes au look dandy, Cinthya Chalifoux a su démontrer que le tailleur a toujours sa place dans la mode québécoise. La marque propose également un service de confection sur mesure. Moi qui ai justement besoin de nouvelles additions à ma garde-robe...

Avec une collection entièrement faite de tricot, Ça va de soi a su nous donner envie d'hiberner jusqu'à l'arrivée du printemps. Confort et simplicité résument parfaitement les silhouettes qui ont défilé devant nous. Mais attention, oubliez les joggings et le simple t-shirt, Ça va de soi propose plutôt de chics pièces à superposer, à la maison comme au bureau. Cardigans, cols roulés, pantalons, robes, ponchos et jupes, tout y est pour envelopper notre garde-robe de réconfort. Perso, j'opterais sans hésiter pour cet ensemble pour une journée de réunions, ou encore celui-ci pour un brunch avec les copines.

En assistant à un défilé de Samuel Dong, il faut s'attendre à être ébloui. Toujours théâtral, aux limites de la haute couture, le créateur sait nous en mettre plein la vue. Cette collection n'a pas fait exception avec des couleurs vibrantes, une multitude de textures sur des étoffes riches d'Italie et de France, et surtout des coupes originales travaillées avec beaucoup de minutie. Coup de cœur pour la robe cocktail à la jupe plissée (avec les bas à pois, c'est top!) et pour un deux-pièces que je veux absolument dans ma garde-robe! Cette « ode au romantisme » signée Samuel Dong a su me consoler de l'absence des Helmer et Denis Gagnon de cette édition de la Semaine de la Mode.

Eco Haute-Couture, ça vous dit quoi? Ne sachant pas trop quoi en penser, j'ai été agréablement surprise à la vue du premier défilé Abol, une griffe de Vancouver. Sa créatrice, Hamideh Abol, confectionne des pièces uniques dans des étoffes qu'elle a elle-même créées suivant un procédé de feutrage selon lequel la soie et le coton recyclés sont combinés à des tissus vintage puis condensés et pressés, sans qu'aucune couture ne soit nécessaire. Le résultat est pour le moins original (et magnifique!). D'allure bohème, les silhouettes sont empreintes de romantisme et de légèreté. Je suis conquise!

Cette troisième journée s'est donc déroulée sous le signe du savoir-faire et de la créativité. Définitivement du côté « mode » de la force.

Rendez-vous demain pour la suite!

CindyLou xx

Cet article vous a plu? Nous sommes certaines que vous adorerez aussi:

Semaine de la Mode de Montréal : Jour 2
Semaine de la Mode de Montréal : Jour 1
Défilé Eve Gravel en photos

 

Suivre Cindy Laverdiere sur Twitter: www.twitter.com/cindylou_