LES BLOGUES

L'avenir de Nissan et la Micra à New York

13/04/2017 09:12 EDT | Actualisé 13/04/2017 09:25 EDT

Mon collègue Mathieu St-Pierre nous parle de New York, la Nissan Micra, et la croissance du manufacturier nippon.

2017-04-14-1492131980-6465539-2017NissanMicra_0223.JPG

---

New York: la ville qui ne dort jamais. Si vous y êtes déjà allé, vous comprenez pourquoi on réfère à la métropole comme ça.

J'ai l'occasion de m'y rendre au moins une fois par année, dans le cadre du Salon international de l'auto qui se tient au Jacob Javits Center à l'ouest du Garment District. Au cours de ces voyages, j'ai passé des nuitées à Times Square, Lower Manhattan ou encore Hell's Kitchen. Durant ces voyages, et peu importe ou, et peu importe à quel étage, que se soit au 20e ou au 60e, les bruits de la ville ne cessent jamais, et ce, peu importe l'heure.

Chez Nissan, c'est un peu le même scénario depuis six ans. Leur plan d'affaires Nissan Power 88 lancé en 2011 visait à augmenter leur part du marché global à 8 % en plus d'atteindre des profits d'opération de 8 % aussi. Le pari fut gagné à l'aide de lancements de nouveaux produits toutes les six semaines, et ce pour la durée du plan!

2017-04-14-1492132008-6313248-NCi2017NissanMicra1.jpg

Plusieurs véhicules utilitaires figuraient parmi les nouveaux produits introduits sur cette période correspondant avec les demandes et désirs des consommateurs. Leur flexibilité quant à certaines lignes d'assemblage a aussi permis à Nissan de répondre aux exigences du marché.

Cela dit, même si un produit est bon, il doit titiller le consommateur. C'est ici où le génie des gens de marketing de Nissan prend le dessus.

L'association du Rogue avec les films Star Wars aura été un grand succès pour la marque, surtout au moment de communiquer avec les acheteurs plus jeunes comme ces fameux milléniaux dont nous entendons toujours parler. Plusieurs experts avaient prédit que ces derniers ne seraient pas séduits par l'automobile alors qu'ils représentent 36 % des nouveaux propriétaires de véhicules de la famille Nissan.

Très prochainement, la venue du Qashqai (connu sous le nom de Rogue Sport aux États-Unis) fera un carton pour Nissan. Ce modèle sera très important afin de permettre aux ventes de la marque de poursuivre leur croissance.

2017-04-14-1492132284-5976187-NissanQashqai.jpg

Suite à un échange avec Christian Meunier (Vice-président sénior, ventes, marketing, et opérations Nissan, Nissan North America, inc. et chairman, Nissan Canada) et Joni Paiva (Président, Nissan Canada), nous avons appris qu'un nouveau plan sera mis en place dès cet automne sous la gouvernance du nouveau PDG de l'Alliance, Hiroto Saikawa, successeur de M. Ghosn.

Ce nouveau plan devrait s'étaler sur le moyen terme, comme le dernier, et sera accompagné surement encore une fois d'une autre lancée de nouveaux véhicules. En plus des nouveaux produits, Nissan compte beaucoup sur ce qu'il appelle Nissan Intelligent Mobility. Ce programme développera trois aspects spécifiques, soit la conduite autonome, les voitures électriques et la connectivité.

Parmi les véhicules, on devrait retrouver un nouveau Frontier. En fait, en ce moment et malgré l'âge de la camionnette compacte de Nissan, la demande dépasse grandement l'offre. Le Titan se porte copieusement bien tandis que les voitures suivent les tendances du marché et perdent du terrain.

Malgré les gains continus des véhicules utilitaires, les voitures comptent toujours pour 40% des ventes. Ceci confirme donc que des nouvelles Sentra et Altima sont en cour de développement. Même la Maxima sera préservée bien que les ventes soient très faibles. En ce qui a trait à la Micra, il semblerait que le futur soit moins certain.

Je ne dis pas qu'une nouvelle Micra ne viendra pas chez nous, mais plutôt qu'elle continuera dans sa guise actuelle pour au moins deux autres années, si j'interprète bien ce qui a été dit. Le Nissan Kicks, un tout petit VUM, pourrait prendre sa place, mais je spécule.

LIRE AUSSI:Nissan dévoile une nouvelle Micra pour l'Europe

La Micra, amie des Québécois

En dépit d'une part de marché à la baisse, les voitures sous-compactes demeurent populaires chez nous alors qu'environ une voiture sur cinq vendue provient de cette catégorie. Et de ce nombre, la Micra se glisse en 2e position derrière l'Accent de Hyundai.

J'ai d'ailleurs eu l'occasion de faire une petite tournée en voiture de la Grosse Pomme au volant de la Micra avant l'ouverture du salon. Une petite voiture est certainement idéale pour se balader dans les rues bondées de New York non? En réalité, la congestion impossible de la ville a placé un gros bémol sur l'activité. Le déplacement du premier jour était fort simple : se rendre de LaGuardia à Times Square. La distance d'un peu moins de 14 kilomètres aura nécessité plus de deux heures...

2017-04-14-1492132195-7396223-2017NissanMicra_0220.JPG

Malgré nos efforts, nous n'avons pu échapper au trafic ni aux nids de poules qui ont fait une victime d'un de nos enjoliveurs de roues.

La Micra est l'une des voitures les plus abordables au pays, et il faut donc l'évaluer ainsi. Ce n'est pas un exemple de confort et de silence de roulement, mais passer plusieurs heures derrière son volant en ville n'est pas nécessairement désagréable. Les dimensions compactes de la voiture la rendent très agile, et sa direction vive facilite les changements de voies rapides.

Heureusement, et malheureusement, les Micra que nous avons conduites étaient dotées de la boite manuelle à 5 rapports, nous facilitant la tâche d'extirper un peu plus de puissance du petit quatre cylindres de 109 chevaux qui se démarque surtout sur le plan de l'économie de carburant. Cela dit, naviguer le cœur de New York demeure une corvée que l'on n'hésite pas à confier à un chauffeur de taxi.

Source: EcoloAuto.com