LES BLOGUES

La Valthor: une moto-téléphérique inclinable pour franchir le St-Laurent

18/07/2014 11:00 EDT | Actualisé 17/09/2014 05:12 EDT

La Valthor est une petite motocyclette côte-à-côte munie d'un point d'ancrage sur son toit lui permettant de traverser le fleuve ou la ville par le biais d'un téléphérique. Elle peut s'incliner dans les courbes et elle possède de grandes portes panoramiques latérales. La Valthor pourrait être propulsée par un moteur électrique, au gaz naturel, diésel ou à l'essence.

Comme dans la plupart des villes du monde, nous avons notre lot de trafic à Montréal et nous concevons présentement un nouveau pont qui enjambera le fleuve St-Laurent. Récemment, je me posais la question (justement en traversant le pont existant) s'il était possible de concevoir un petit véhicule capable de traverser le fleuve sur un câble un peu comme les téléphériques que l'on retrouve dans les grandes stations de ski en Europe? Ce système pourrait également servir pour traverser la ville à certains endroits avec des cabines de passagers et des motos Valthor en mode combiné.

Le Valthor est une motocyclette inclinable à trois roues. Elle se comporterait sur la route comme les concepts semblables de motos à trois roues, mais elle possèderait sur son toit, un ou deux points d'ancrage pour venir s'attacher à un câble de téléphérique. Le mat (reliant la Valthor au Téléphérique) serait donc fixé sur le câble à la station. La moto pour sa part, ne comporterait qu'un point d'attache électrique et/ou mécanique de sorte qu'elle ne serait pas encombrée par un mat.

Pour utiliser le téléphérique, le pilote conduirait la Valthor jusqu'à l'une des stations de prise en charge et le véhicule serait fixé automatiquement par le système au câble. Il n'y aurait pas de manœuvre à faire par le pilote. La traversée serait surement spectaculaire et certaines mesures préventives devraient être prévues (portes verrouillées, redondance des attaches, etc.). Il pourrait y avoir plusieurs stations de transfert pour optimiser le flot de véhicules effectuant la traversée.

Évidemment, les coûts de construction et d'entretien d'un téléphérique sont beaucoup moins élevés que les couts reliés à un pont. L'empreinte écologique d'un Téléphérique est aussi moins grande qu'un pont. Par contre, l'effort nécessaire pour développer un tel système et le faire adopter par un nombre suffisant d'acheteurs est significatif. La technologie est disponible certes, mais la volonté ou la demande n'est peut-être pas suffisante? En combinant des cabines de passagers et des motos peut-être que ce concept est réalisable. Si vous avez des idées pour améliorer ce véhicule, transmettez-les moi.

Je tiens à remercier Mauricio Mozeto qui a créé les images du concept Valthor. Mauricio vit près de Belo Horizonte au Brésil. Il a fait ses études en Design à l'UNESP et il travaille présentement comme designer visualisation pour Fiat Chrysler.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?