LES BLOGUES

Un Spyder trois roues motrices pour nos hivers!

31/01/2015 08:26 EST | Actualisé 02/04/2015 05:12 EDT

Le Wintryke est une moto trois roues (3RM) conçue spécialement pour l'hiver. Avec un moteur à deux temps de 163 ch et un siège inclinable comme celui décrit dans le concept «Carving Seat» il serait parfait pour effectuer des randonnées de motos en hiver (voir photos dans la galerie à la fin du billet). En outre, le Wintryke proposera également un système de stabilité électronique conçu pour les conditions routières hivernales.

L'idée pour le Wintryke m'est venue alors que je travaillais sur le projet du Spyder de BRP. La raison principale motivant ce concept était d'offrir aux motards, une moto sport étonnante de type enduro à trois roues motrices et ce, dans le but de leur faire vivre une expérience moto en hiver.

Alors, comment fonctionne le Wintryke ? Le véhicule est configuré comme une moto à trois roues à deux places. Le Wintryke pourrait très bien circuler sur des routes enneigées et glacées. Toutefois, il pourrait également être utilisé en été en changeant les paramètres de stabilité et les pneus. Le moteur Rotax 800cc à deux temps et injection directe développerait 163 ch et ferait en sorte que la moto serait assez puissante pour servir tout au long de l'année.

Le Wintryke a été très soigneusement et professionnellement conçu. Prenons par exemple l'emplacement des freins. Les freins à disque avant pourraient être montés à l'intérieur afin que le temps de réaction de la suspension puisse diminuer en raison de la réduction de la masse non suspendue. De même, le siège inclinable donnera un style de pilotage sportif, rendant la conduite encore plus confortable pour le pilote. En outre, le siège utiliserait un système de rétroaction (force feedback) qui serait programmée selon la vitesse et les courbes prises.

Une autre caractéristique intéressante du Wintryke viendrait du fait que la chaleur du moteur maintiendrait le siège, les jambes et les pieds du pilote au chaud en hiver. Le liquide de refroidissement contenu dans les tuyaux réchauffés serait situé dans le siège, le châssis de la moto et le repose-pied. Un système de chauffage d'appoint serait contrôlé par un thermostat numérique relié au tableau de bord de la moto. Ce système serait programmé pour que le pilote puisse ajuster la température manuellement et pour que le système puisse utiliser des éléments électriques pour compenser s'il fait vraiment froid. Évidemment, en été il serait possible d'arrêter ce système et d'utiliser à la place un système de refroidissement optionnel.

Je tiens à remercier Brian Ross Miller, qui a créé les images du concept Wintryke. Bryan travaille comme Dessinateur industriel à Denver, au Colorado. Brian a également créé les plans du SpringQuad, du Vortex et de la Motosphere.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter