LES BLOGUES

Des livraisons nocturnes robotisées en 2030?

17/01/2015 09:20 EST | Actualisé 19/03/2015 05:12 EDT

L'UPEX est un concept d'une vision futuriste de camion de livraison électrique à hydrogène, qui ne nécessite aucun conducteur. L'UPEX serait similaire au concept Otobuxi, mais adapté pour livrer des colis. Chaque camion UPEX serait jumelé avec un robot humanoïde pour trier et livrer des colis dans les zones urbaines et gérer le flux de commandes en temps réel et en fonction des priorités et de la destination.

Mis en contexte

Partout dans le monde, il y a des centaines de services de messagerie qui livrent des colis par camion dans les villes. C'est comme ça depuis plus de cent ans, mais avec l'arrivée de la technologie de véhicule sans conducteur et de la robotique, serait-il possible d'envisager un système différent? J'ai demandé à Xavier Gordillo de conceptualiser ce projet et de trouver une idée inspirée des robots NEXTAGE, déjà développés par les industries Kawada.

Comment ça fonctionne?

L'UPEX serait alimenté par une pile à combustible à hydrogène, délivrant 200 ch à ses quatre roues. (l'option 4RM serait facultative). Cette cellule, située sous le plancher, utiliserait de l'hydrogène ou de l'essence pour produire de l'électricité et alimenter le moteur électrique du UPEX. Le véhicule pourrait également économiser jusqu'à 25% de son énergie en utilisant le freinage par récupération. Ce camion autonome aurait un espace de chargement semblable au camion existant, mais sans sièges ni fenêtres dans lequel le robot organiserait et chargerait les colis. Le calendrier de ramassage et de livraison serait calculé en temps réel en interaction avec le système central de la compagnie de livraison et le trafic local.

Pour concevoir l'UPEX, Xavier a consulté les différentes grandeurs de camion nord-américain de livraison urbaine (UPS, Purolator, Fedex). Avec ces dimensions en tête, il a créé un camion simple, spacieux, et légèrement aérodynamique; puis il a ajouté des capteurs et les équipements nécessaires à la conduite autonome.

Nous voulions éliminer la nécessité d'utiliser un quai de chargement, nous avons donc créé une porte latérale doublée d'une rampe avec un panneau de carrosserie résistant aux rayures. La partie inférieure de cette porte latérale pivoterait vers le bas et la partie supérieure glisserait sur des rouleaux pour créer suffisamment d'espace afin que le robot NEXTAGE puisse entrer ou sortir de l'UPEX. Le robot enregistrerait des vidéos des livraisons pour aider le technicien a améliorer sa performance et l'expérience client.

Il n'y a pas d'avant ni d'arrière sur ce concept de camion. Par conséquent, il sera possible pour l'UPEX de rouler dans les deux sens, au besoin. Chaque roue du camion serait également en mesure de changer d'orientation. Cette fonction serait utile pour le stationnement dans les rues denses ou pour se sortir d'une mauvaise position.

À quoi ça sert ?

L'UPEX servirait à transporter de marchandises, comme n'importe quel camion de transport actuel, sauf qu'il n'aurait pas de conducteur, ne polluerait pas l'atmosphère, et il serait beaucoup plus silencieux et efficace. Dans ma vision d'avenir (d'ici 15-30 ans), ces camions de livraison autonomes pourraient faire leurs livraisons silencieuses au cours de la nuit. Chaque robot assurerait la livraison de votre colis exactement où vous le voulez et enregistrerait l'ensemble du processus en même temps. La base de ce véhicule pourrait également servir pour développer le concept d'autobus sans conducteur Otobuxi. Ils seraient tous deux dotés de la même technologie et des mêmes spécifications en termes de charge utile, d'environnement et de durabilité.

Le designer

Je tiens à remercier Xavier Gordillo qui a créé les images du concept UPEX. Xavier vit près de Trebic, en République tchèque. Il a étudié le design de voiture au Europe Design Institute (IED) et il travaille comme designer industriel indépendant. Xavier a également créé les images des concepts Metamo, Gemini et du Motorail.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter