LES BLOGUES

Spirit House, destination 5 à 7 pour des cocktails artisanaux

21/11/2014 04:53 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST

Une nouvelle adresse dans le Vieux-Montréal, tout près du quartier des affaires, vient d'ouvrir ses portes. Le concept est relativement simple, mais pas toujours facile à exécuter: une liste de cocktails, de la bouffe de bar, et une ambiance unique.

Cependant le Spirit House a quelque chose que bien d'autres n'ont pas: les gens qui participent à la confection des consommations s'appliquent à le faire et sont passionnés.

La liste de cocktails est impressionnante, et les classiques sont à l'honneur, en plus de quelques cocktails maison. La liste d'alcools - plus de 400 - est tout aussi impressionnante que ce qui sort de la cuisine.

Dans le menu du Spirit House, qui se présente comme un magazine, les premières pages sont consacrées aux cocktails.

Les cocktails maison sont une création de Dante Raphael Conception Jr, le "directeur des breuvages". Un des cocktails maison est nommé le Park Avenue: du rhum brun, du Campari, du vermouth et un amer de vanille. C'est velouté mais punché, doux mais intense, comme une poigne de fer dans un gant de velours.

Spirit House Montréal

Du côté des cocktails classiques, le boulevardier et le old fashioned sont exécutés sans lésiner sur les quantités. Aussi, le Spirit House fait sa propre glace, soit en forme de sphère, soit en forme de cube géant, qui entrent parfaitement dans chacun des verres utilisés. Pour ce qui est du old fashioned, le Spirit House utilise parfois des amers classiques, parfois leur propre mix d'amers.

Autre particularité: il est possible de construire son propre negroni. Au Spirit House, on peut profiter de la liste impressionnante de cocktails, et le negroni, habituellement fait de parts égales de vermouth rouge, de campari et de gin, peut avoir chacune de ses parties substituées par un autre alcool. Par exemple, au lieu d'un gin classique, on peut tenter l'expérience avec un sloe gin, avec un gin aromatisé, par exemple. Même chose pour les amaros et pour les vermouths.

Le Spirit House ne tourne pas les coins ronds.

C'est aussi vrai à la cuisine.

Malgré le fait que la bouffe se retrouve à l'arrière du menu, elle n'est pas en reste.

Chris Kyprianou, chef exécutif, savait qu'en arrivant à Montréal, il devait avoir de la poutine sur son menu. Elle vient seule ou en trio, et les choix sont alléchants: une poutine au porc braisé, pomme, bourbon et kimchi; une autre au chorizo et au chimichurri; une troisième au bœuf braisé au vin rouge; et une dernière, au canard confit. Dans tous les cas, les frites sont croustillantes à souhait, ce qui est le gage de qualité d'une bonne poutine.

Mais le plat le plus succulent de tout le menu est sans contredit le poulet frit à la mélasse. Sucré, salé, croquant, frit à la perfection, épicé, fragrant...

Dans ce coin de la ville où les restaurants offrent parfois des produits de qualité douteuse, le Spirit House a tout ce qu'il faut pour réussir. C'est l'attention au détail qui fait de cet endroit chic et de bon goût un incontournable des 5 à 7 de bureau et des rencontres d'affaires. Le thème des années 30 ne fait que rehausser l'endroit!

Spirit House Montréal est le deuxième d'une série de trois: leur première adresse est ouverte à Toronto et une troisième est en préparation à Chicago.

Spirit House

244 Rue Saint-Jacques #10, Montréal

www. spirithousemontreal.com