Cedric Lizotte

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Cedric Lizotte
 

Restaurant Crave : De la poutine sur une île thaïe

Publication: 14/04/2013 14:48

Deux Québécoises ont pris leurs recettes de poutines et de burgers, leur courage à deux mains et un billet d'avion aller-simple et se sont installées en Thaïlande. Et elles ne sont jamais revenues.

Myriam Houari et Valérie Paquin font découvrir les délices de la comfort food québécoise aux touristes et aux expatriés depuis 2010. Et grâce à ces recettes bien de chez nous, leur restaurant, Crave, se maintient dans le top 3 des restaurants de l'île de Ko Phangan selon TripAdvisor depuis belle lurette.

Et lorsqu'on parle de « recettes de chez nous », on ne peut pas faire plus authentique : « La famille de Valérie est propriétaire du truck-stop Chez Vic à Val d'Or depuis plus de 40 ans », souligne Myriam. On ne fait pas plus Québécois!

Au Crave, la bouffe est honnête, l'atmosphère est parfaitement relaxante et les clients sont traités aux petits oignons. C'est que les deux partenaires ont passé leur vie pré-thaïe à travailler dans le service et la restauration. « Ce n'est définitivement pas pour tout le monde, ajoute Myriam. On voit trop souvent des gens sans expérience se lancer en affaire en Thaïlande et fermer après quelques mois. Ils n'ont plus l'énergie ou gèrent mal leur resto et ne font pas d'argent. Il y a aussi ceux qui boivent leurs profits! »

C'est aussi dire que le Crave offre une constance qui manque parfois en Thaïlande. Découvrir de nouvelles choses c'est bien, mais on ne sait jamais à quoi s'attendre. Et puisque les Québécois préfèrent souvent être « en vacances » à être « en voyage » avec tout ce que ça implique, l'aventure et parfois mise au rancart au profit des choses plus communes. C'est là que les deux Québécoises ont trouvé leur créneau. « La grande majorité de nos clients sont des Occidentaux. Plus souvent qu'autrement ce sont des touristes. On reçoit d'ailleurs énormément de touristes et backpackers québécois en manque de poutine », confirme Myriam. Quand on sait que le plat est fait de frites fraîches (tout comme celui de la copine de Bruno Blanchet à Bangkok, d'ailleurs) créées à partir de patates et d'huile chaude et de rien d'autre, qui n'ont jamais été congelées, c'est très dur de résister.

Et puisque l'île de Ko Phangan est l'hôte du Full Moon Party une fois par mois, la quantité d'Occidentaux qui passe par leur petit village isolé enfle et désenfle fréquemment. Et quoi de mieux qu'une poutine pour se replacer l'estomac, le lendemain de la veille!

Crave Restaurant, 56/7 Moo 8, Haad Yao Ouest, Koh Phangan, Surat Thani, Thaïlande
Site web : http://cravekohphangan.com
Sur Facebook : https://www.facebook.com/CRAVE.Phangan

burger

 

Suivre Cedric Lizotte sur Twitter: www.twitter.com/CedrikLizotte

Suivre Le HuffPost Québec