LES BLOGUES

Petite tournée saguenéenne houblonnée

27/05/2013 12:09 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT
Shutterstock
thirsty beer

Nous sommes amateurs de bière. Olivier Guimond et sa 50 avaient raison: le Québécois, lui y connait ça! Et les dizaines de microbrasseries sont là pour le prouver.

Au Saguenay, au en compte au moins six. Résumé: jasons de la Voie maltée, la Tour à bières et de la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean.

Parti de Sainte-Anne-des-Monts (oui, je sais) en passant par Québec (on m'a dit qu'il y a plus court), je suis arrivé à la Voie maltée l'estomac dans les talons et en manque de bière. Mon état d'esprit était peut-être un peu altéré lorsqu'on nous a offert les deux seules places disponibles dans tout le restaurant, au bar. Ayant à peine pris le temps de me commander une bière, je lève les yeux et essaie de comprendre l'atmosphère. Si ce n'était de la bière artisanale, je me serais cru dans une Cage aux sports: une immense salle à manger, des écrans géants, un décor en brique et en bois brun et des gens qui semblent être en 5 à 7. Puis, ma bière arrive, et la quinquagénaire à mes côtés se met à me poser toutes sortes de questions et à me parler de son récent divorce. Côté ambiance, j'ai dû tomber sur une mauvaise soirée.

Mais nous sommes sur place pour les bières. La Graincheuse est leur plus populaire - une bière qui s'apparente aux doubles belges - mais à notre arrivée elle n'est que disponible en bouteille. Je prends donc une Soutien-Gorge - IPA impériale - qui se démarque par son amertume. Elle était très bonne, forte, mais pas trop, évidemment très houblonnée, florale et goûteuse à souhait. Malheureusement, je dois dire qu'à mon goût, il s'agit de la seule bière qui m'ait impressionné. Après avoir essayé toutes les bières du menu en fût, les autres étaient soit ordinaires, soit fades (notez bien que le menu des bières en fût change régulièrement).

Après une heure, la grébiche à ma droite s'est tue et elle se met du rouge à lèvres en regardant dans son miroir de poche depuis plusieurs minutes. C'est à ce moment que mon repas arrive: la fameuse bavette de bœuf marinée à la bière noire. Le steak et les frites sont tout simplement divins. La viande est tendre et caramélisée, les frites sont riches et croustillantes. Génial! Mon ami prend le sandwich au porc effiloché: tout aussi délicieux. Une microbrasserie qui impressionne par sa cuisine? On aura tout vu!

Le billet se poursuit après la galerie

La tournée des microbrasseries du Saguenay


Deuxième arrêt: la Tour à bières. Ambiance? Un groupe d'étudiants internationaux de l'UQAC boivent des pichets et un groupe de jeunes gens - très, très jeunes gens - prennent un repas en jasant. Avec ce décor, on a le temps de se concentrer sur la bière. Résultat? À mon goût, aucune de leurs bières ne se démarque. D'ailleurs, en prenant le temps de jaser avec des Saguenéens amateurs de bière, l'un d'eux m'a fait remarquer que la demande pour les bières de la Tour est devenue si grande qu'il soupçonne que la quantité a graduellement substitué la qualité. Il ne s'agit que de spéculation, bien entendu. Passons...

Dernier arrêt: quittons Chicoutimi, direction Saint-Gédéon, à la Micro du Lac.

Après une merveilleuse journée ensoleillée à la plage, on trouve une grande terrasse, un parc, une microbrasserie, et quelques restaurants. Génial! Une fois assis, en dessous d'un parasol, avec quelques familles autour de nous, une jolie serveuse m'amène ma première de la soirée: la Turlutte. Et là, c'est la révélation. L'extââse, là là. Cette bière a un arôme de fleurs, un malt sucré et balancé, et une mousse d'azote - il s'agit d'une Irish Cream Ale un peu comme la Kilkenny - et est terriblement désaltérante. Oh, leurs bières sont toutes très bonnes! La Blanche de Grandmont, la Ruine babines... génial, excellentes! Mais je n'ai pas pu m'empêcher de commander une deuxième Turlutte. Je dois avouer que je la considère maintenant comme une des meilleures au Québec.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Cinq cocktails à base de bière