LES BLOGUES

La pub aux Oscars, la campagne de Spotify et Under Armour dans l'eau chaude

25/02/2017 11:12 EST | Actualisé 25/02/2017 11:12 EST

À peine a-t-on le temps de digérer les pubs et les ailes de poulet du Super Bowl qu'arrive un autre grand événement télévisuel qui fait rêver les plus gros annonceurs : les Oscars.

Si une publicité de 30 secondes coûte 5 millions de dollars pendant la grande finale de football, les marques doivent débourser deux fois moins d'argent, c'est-à-dire jusqu'à 2,5 millions de dollars, pour être en ondes pendant la cérémonie hollywoodienne. Il faut croire que le prix en vaut la peine, puisque le réseau américain ABC, qui diffusera la 89e édition des Academy Awards ce dimanche, a laissé savoir que l'inventaire publicitaire était complètement vendu.

Les Oscars demeurent l'une des plus belles plateformes pour les annonceurs. L'année dernière, environ 34 millions de téléspectateurs ont vu Leonardo Di Caprio remporter sa première statuette dorée. C'est l'événement non sportif qui attire le plus de cotes d'écoute, une occasion en or pour les marques.

Plusieurs grandes marques commanditeront l'événement. Parmi celles-ci, nommons Adidas, Anheuser-Busch, AT&T, McDonald's, Samsung et les studios Walt Disney. Mais d'autres grands joueurs se sont invités à la fête, tels que Geico, GM, le New York Times, Revlon, Verizon et Walmart, pour ne nommer que ceux-là.

La publicité du New York Times qui sera diffusée pendant les Oscars:

Même s'ils sont moins enclins à concevoir des publicités spécialement pour l'événement comme c'est le cas pour le Super Bowl, les annonceurs qui savent tirer leur épingle du jeu lors des grands rendez-vous télévisuels en sortent la plupart du temps gagnants. Même à 2,5 millions de dollars le 30 secondes.

En vrac :

Les funérailles dansantes de Spotify

Le service de musique en ligne Spotify vient de lancer une toute nouvelle campagne de pub qui se moque des noms farfelus que donnent certains utilisateurs à leurs playlists.

La campagne met en vedette les artistes musicaux DNCE, Alessia Cara et D.R.A.M, qui se prêtent au jeu de l'annonceur.

C'est la deuxième campagne basée sur les données utilisateurs que lance le service suédois d'écoute en continu. L'automne dernier, la campagne « Thanks 2016, it's been weird » avait beaucoup fait réagir avec des pubs qui se moquaient de certaines habitudes d'écoute des abonnés. Par exemple, l'une d'elles demandait « Qu'avez-vous fait? » à la personne qui a écouté la chanson « Sorry » de Justin Bieber 42 fois le jour de la St-Valentin. Très drôle.

spotify

L'agence new-yorkaise Wieden + Kennedy, qui signe l'amusante campagne, ne risque pas de manquer d'inspiration, car Spotify est offert dans 60 pays et compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs, qui peuvent tous créer des listes de lecture personnalisées.

Under Armour : faux pas et opportunisme

En entrevue à CNBC récemment, le président et fondateur d'Under Armour, Kevin Plank, a ouvertement appuyé certaines politiques économiques du président Trump. Ses propos ont rapidement fait réagir plusieurs fervents admirateurs de la marque et même quelques-uns de ses ambassadeurs, notamment le joueur étoile de la NBA, Stephen Curry.

Avant de faire cette déclaration, Under Armour avait le vent dans les voiles côté image de marque et publicité. La marque a raflé les grands honneurs à Cannes l'an dernier avec sa magnifique publicité « RULE YOURSELF » mettant en vedette Michael Phelps.

Si le timing est roi en humour, c'est d'autant plus vrai en publicité. Parlez-en à Nike qui a lancé une pub intitulée Equality pendant la cérémonie des Grammys dernièrement. Nike semble avoir pris la balle au rebond avec ce message égalitaire qui a les allures d'une réponse directe aux propos de Plank. La vérité est que le thème est dans l'air du temps et que Nike avait déjà prévu de mettre le message en ondes à ce moment précis. Ce « moment » s'est révélé on ne peut plus opportun, et Nike a sorti ses gros canons pour l'occasion, dont LeBron James, Serena Williams, Kevin Durant, Victor Cruz et Alicia Keys au piano reprenant la chanson A Change Is Gonna Come de Sam Cooke.

À LIRE AUSSI:

» Suivez notre couverture en direct!

» Retour sur les meilleurs moments de l'année dernière!

» Denis Villeneuve en bonne position dans les nominations

» Découvrez la photo de classe des nommés aux Oscars 2017 et son tapis rouge

» Ce que contient le «sac cadeau» à 100 000$ donné à chaque nommé

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les nommés aux Oscars 2017 et son tapis rouge

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter