LES BLOGUES

«En quête de sens»: un film inspirant

15/01/2016 04:30 EST | Actualisé 15/01/2017 05:12 EST

L'auteur, grand voyageur et cinéaste Arnaud Desjardins invitait souvent ses lecteurs et auditeurs à se poser la question suivante: «est-ce que je contribue à la maladie du monde ou à sa guérison?» La réponse n'est pas toujours aussi évidente qu'il y paraît, mais il est facile d'affirmer que le film En quête de sens contribue à la guérison du monde!

Voilà du cinéma intelligent qui, au lieu de nous distraire de nous-mêmes, nous renvoie à ce qu'il y a de meilleur en nous: notre intelligence et notre humanité. Et ça fait tellement de bien!

Ça fait du bien de voir des jeunes poser des questions de fond à leurs aînés et sortir des sentiers battus du confort de la consommation pour découvrir l'intelligence qui sous-tend nos existences. Ils osent quitter le luxe occidental pour devenir des créateurs explorateurs à l'esprit ouvert. Ils remettent en cause le monde de l'«avoir» pour découvrir celui de l'«être». En plus, ils restent cohérents et humbles, nous permettant d'être témoins de leurs réflexions et de leur évolution.

Ce film est techniquement modeste et très accessible, et je crois que ça participe à son succès auprès des spectateurs. On n'est pas distrait par l'emballage, mais directement porté par les contenus visuels - paysages splendides - et sonores. On rencontre des gens merveilleusement simples et brillants à la fois, tels Vandana Shiva, lauréate du prix Nobel alternatif et figure de proue de l'altermondialisme; Pierre Rabhi, agriculteur biologiste et auteur français tellement inspirant; Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue et historien des religions; Bruce Lipton, biologiste du développement; Trinh Xuan Thuan, astrophysicien spécialisé dans l'astronomie extragalactique; Dr. Cassandra Vieten, directrice de recherche à l'Institute of Neotic Science; etc. Une panoplie de scientifiques, de libres penseurs et de sages dont les discours se rencontrent de façon parfaitement cohérente malgré des angles d'approches variés et apparemment opposés.

Voici quelques perles extraites du film:

Bruce Lipton: «Notre monde est une expression de nos croyances collectives.»

Marianne Sébastien: «La seule chose utile avec les gens qui souffrent, c'est la joie et le rire.»

Dr. Cassandra Vieten: «Nos pensées ne sont que des pensées, nos croyances que des croyances. Elles ne sont pas nous. Elles ne sont que des hypothèses.»

Ce film est une parfaite illustration de la vacuité. C'est à dire de l'interdépendance des êtres, de la nature, des choses et des relations complexes qui tissent la trame de nos existences. La vacuité est cette colle cosmique qui fait que nous sommes là.

Pour conclure, En quête de sens remet nos pendules à l'heure et nous montre le lien profond et indestructible qui unit écologie et spiritualité. Surtout, que chacun d'entre nous fait partie de cette merveilleuse planète et qu'étant donné l'époque dans laquelle on vit, on a tous un rôle crucial à y jouer.

Comment peut-on, chacun à son niveau, participer à la guérison du monde? Ce film nous donne les clés pour répondre à cette question.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter