Bruno Guglielminetti

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Bruno Guglielminetti
 

2012 - l'année des téléphones et tablettes

Publication: 30/12/2012 19:10

L'année 2012 se termine sur une bonne note pour les fabricants de téléphones cellulaires alors que la maison Flurry Analytics annonce avoir observé plus de 17 millions d'activations le jour de Noël, système d'exploitation iOS d'Apple et Android de Google confondu, une augmentation de 250 % comparativement à 2011. Et cette tendance ne devrait pas ralentir au courant de l'année 2013 puisque déjà, les fabricants laissent filtrer des bribes d'informations concernant de nouveaux téléphones à venir, toujours plus puissants et plus performants.

Bien qu'Apple n'ait pas à rougir de sa performance pour l'année 2012, les actionnaires eux auraient probablement aimé que le titre termine l'année au sommet de sa valeur comme plutôt cette année. Mais la qualité des appareils de la concurrence et les choix stratégiques de la nouvelle direction d'Apple semblent ébranler la confiance de certains investisseurs.

Avec une année 2012 qui nous a amené deux nouvelles versions d'iPad, un iPad mini et un nouveau iPhone, il y avait de quoi se poser la question si les consommateurs allaient être capables de suivre la cadence de l'offre de ces nouveaux produits. Mais pour le moment, chacun des produits semble trouver son marché.

Cependant, on peut affirmer que le gagnant techno de 2012, c'est le fabricant sud-coréen Samsung qui décroche le titre du plus important fabricant de téléphones cellulaires intelligents. Premier devant Apple, RIM ou Nokia comme fabricant, Samsung a su se faire un nom et développer la confiance des consommateurs avec de très bons appareils comme le Galaxy S III et le Galaxy Note. L'amélioration de l'environnement du système Android n'est sûrement pas étrangère à ce succès, même chose pour l'offre plus importante en matière d'applications disponibles au catalogue.

Au Québec, selon le CEFRIO, presque un Québécois sur trois (32 %) possède aujourd'hui un téléphone intelligent. De ce parc téléphonique, c'est le fabricant Apple qui détient le haut du podium avec 35 % de part de marché, le système Android utilisé par plusieurs fabricants de téléphones est juste derrière avec 34 % et loin derrière, Research in Motion prend 19 % de part de marché. Maintenant, si on regarde les intentions d'achat pour ceux qui pensent passer au téléphone intelligent en 2013, la moitié des intentions d'achat se tourne vers l'appareil iPhone d'Apple avec son système iOS, le reste se divisant entre les appareils qui carburent sous les systèmes Android, RIM et Windows.

Parallèle à l'univers du téléphone intelligent, car on y trouve les mêmes fabricants, on remarque aujourd'hui le succès des tablettes informatiques. Le nom du leader du marché Apple avec son iPad vient rapidement en tête, mais les Samsung, ou encore Google font aussi bonne figure avec chacun leur grande et moyenne tablette. Le fait que de plus en plus d'éditeurs migrent, leur contenu vers ce format, n'est pas étranger au succès de cette plateforme. Mais on peut aussi voir cet intérêt des éditeurs comme un espoir envers une nouvelle plateforme pour rentabiliser leurs activités numériques.

Au Québec cependant, tant au niveau du contenu qu'au niveau des utilisateurs, nous sommes au début de quelque chose. Selon la plus récente étude du CEFRIO, un faible 13 % de la population québécoise possède et utilise une tablette au quotidien. Mais comme les ordinateurs de bureau et les portatifs plus tard, on sent un intérêt envers ce type d'appareil et la croissance du segment est une question de temps chez nous.

Le secteur du jeu vidéo a aussi eu une excellente année. Si le parc des consoles de salon est toujours très important, marqué en fin d'année par l'arrivée de la Wii U de Nintendo, c'est cependant le secteur du jeu vidéo sur téléphone cellulaire et tablette qui devient le marché en devenir. Il faut dire que le marché du jeu vidéo pour console de salon et ordinateur a connu une légère diminution, laissant les yeux se tourner vers le marché du mobile et pour cause. Gartner estime à 10 milliards de dollars l'argent dépensé cette année dans le secteur du jeu en version mobile pour cellulaire et tablette. La section jeu de l'App Store d'Apple demeure de loin la section la plus visitée et la plus rentable du magasin d'application. À titre d'exemple, cette semaine, les dix meilleurs vendeurs de l'App Store sont des jeux vidéo...

Fait à noter, selon qu'on utilise une tablette ou un téléphone cellulaire, on ne passe pas le même temps à jouer. Une étude récente de Flurry confirmait que les utilisateurs de tablettes passent 67 % de leur temps d'utilisation à jouer ou se divertir avec la tablette, alors qu'avec un téléphone intelligent, ce pourcentage passait à seulement 39 %.

Et il n'y a pas seulement les éditeurs de jeux qui doivent repenser leur approche, mais aussi les géants des réseaux sociaux. Cette année, Facebook a vu une croissance très importante de son milliard d'utilisateurs utiliser la version mobile de son service. En pourcentage, c'est 60 % des « amis » de Facebook qui fréquentent le réseau par le biais de sa version mobile. Un environnement encore très mal desservi par son offre de jeux en ligne. Si Facebook ne réussit pas à repenser son environnement jeu, elle perdra énormément de revenu et peut-être d'utilisateurs.

Finalement, un mot pour souligner l'importance qu'ont pris les réseaux sociaux au Québec. Avec plus de 4 millions de Québécois sur Facebook, autant qui utilisent YouTube et autour d'un million de Québécois qui consultent Twitter, ces plateformes sont devenues incontournable pour toute organisation qui veut établir un contact direct avec sa clientèle et ses partenaires en ligne. La dernière campagne électorale québécoise demeure un excellent exemple de la place que les réseaux sociaux ont désormais dans l'écosystème de la communication chez nous. Reste à voir maintenant comment les Québécois décideront d'utiliser ces plateformes en 2013...

Je termine ce regard techno sur 2012 avec une suggestion de lecture. L'entreprise québécoise SherWeb présente cette année une superbe infographie particulièrement bien réalisée qui dresse un tour d'horizon des moments clés de l'année en techno, dans un format clair et bref. À lire absolument pour se remémorer les grands moments... http://bit.ly/retro2012Sherweb

 

Suivre Bruno Guglielminetti sur Twitter: www.twitter.com/guglielminetti

Suivre Le HuffPost Québec