LES BLOGUES

Le Québec du 8 avril 2014

06/04/2014 08:33 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Au cours des huit derniers mois, le Québec a vibré au rythme des violons de la charte des valeurs ainsi qu'aux tambours de ses récriminations et de ses accusations.

Le 26 août 2013 déjà, j'écrivais :

« Les femmes voilées, qui sont déjà en marge, non pas à cause de leur voile, mais de leur appartenance à un groupe ethnique, victimes d'une discrimination systématique et quasi institutionnalisée pour l'accès à l'emploi, occupent en grande partie des postes dans des garderies ou de services aux personnes, métiers souvent sous-valorisés et mal rémunérés. Toute discrimination supplémentaire aura des conséquences néfastes et le principe d'égalité Femme-Homme auquel on fait appel s'en trouvera bafoué. »

J'avais tiré la sonnette d'alarme par rapport aux dommages collatéraux de la charte, mais semble-t-il que l'opportunisme politique a été plus fort que le bon sens sociétal.

Les dégâts nous les avons vus, nous les avons vécus : mosquées et commerces vandalisés; femmes voilées invectivées; personnes menacées et insultées dans la rue, sur les réseaux sociaux; recrudescence de la cyber- intimidation et des cyber-insultes. Ceux et celles qui veulent nier cette réalité et fermer les yeux sont libres de le faire, mais moi, membre de cette communauté stigmatisée dont je suis proche car je la côtoie au quotidien, j'en sais quelque chose. Ne pas en parler serait tout simplement lâche de ma part.

L'économie aussi en a pris un coup. Un de mes partenaires a dû reporter une grande manifestation commerciale qu'il comptait organiser à Montréal, jusqu'après les élections et fort probablement que cette manifestation prendra la 401 Ouest vers nos amis les Ontariens.

Les juristes, les politiciens, les hommes d'affaires, les syndicats et les acteurs de la société civile, chacun a donné son point de vue par rapport au projet de cette charte et chacun a fait valoir son point de vue à travers différentes plates-formes. Maintenant que la campagne tire à sa fin, comment sera notre demain?

Le 7 avril, les électeurs feront leur choix et nous aurons le verdict final. Le lendemain, le Québec, à travers le gouvernement qu'il aura choisi, quelle que soit son allégeance politique, devra faire face à d'énormes défis. Il devra:

  1. Se réconcilier avec lui-même, rebâtir la cohésion sociale et renforcer les ponts entre une majorité "frileuse" et des minorités en quête de reconnaissance et d'affirmation.
  2. Redéfinir la notion de son identité: est-ce qu'elle est composée exclusivement par l'apport des peuples bâtisseurs, ou s'est-elle enrichie des contributions des générations qui l'ont adopté comme pays?
  3. Asseoir la place du français comme langue principale en favorisant le multilinguisme dans un Québec ouvert sur le monde.
  4. Promouvoir et renforcer l'équité entre tous les citoyens et combattre l'injustice sociale
  5. Combattre la haine et les comportements qui peuvent en découler à l'encontre de n'importe quelle composante de la société.
  6. Relancer l'économie en créant de vrais pôles de créativité autour des centres universitaires et qui tiennent compte des réalités locales.
  7. Faire du développement durable un paramètre de premier niveau dans l'évaluation de la faisabilité des investissements.
  8. Réintégrer les régions du Québec dans le tissu économique pour combattre les dualités Montréal-régions et Québec-régions.
  9. Promouvoir le tourisme à l'interne comme à l'externe, tirer profit pleinement de son potentiel et s'en servir comme vecteur de développement économique, de désenclavement des régions et de rapprochement culturel.
  10. Développer et promouvoir le transport ferroviaire.
  11. Se doter d'un projet "Québec Bleu" qui vise une meilleure valorisation de l'actif aquatique en vue d'un développement équilibré du transport, de l'industrie et du tourisme.
  12. Repositionner le Québec comme marque internationale à travers des métiers d'avenir et un rayonnement culturel.
  13. Valoriser la diversité de la population et de l'immigration pour développer des marchés et de nouvelles opportunités d'affaires.
  14. Valoriser nos ressources naturelles via une exploitation et une transformation respectueuses de l'environnement.
  15. Prioriser la reconsidération des évaluations comparatives des compétences et des diplômes des immigrants pour réduire les coûts de la relève et de l'investissement en capital humain.
  16. Définir un quota pour les PME dans les marchés publics pour les aider à mieux franchir le cap.
  17. Ouvrir davantage les marchés publics aux entreprises dirigées par ou employant une majorité des membres issus des groupes de minorités visibles.
  18. Combattre la corruption et assurer l'égalité des chances pour une meilleure compétitivité.
  19. Développer le sport comme élément d'insertion des jeunes.
  20. Combattre le racisme sous toutes ses formes.
  21. Reconsidérer le système de prise en charge des personnes âgées en impliquant davantage la société et en favorisant leur maintien au sein de leurs familles.
  22. Bâtir nos programmes sociaux autour de la cellule familiale au lieu d'un individualisme à outrance.
  23. Diversifier le contenu média en augmentant la proportion du contenu internationale et celui des minorités afin de favoriser l'ouverture.
  24. Mettre en place une vraie charte de la Presse qui sépare l'économique du journalistique et qui condamne le dénigrement de la différence.
  25. Doter les municipalités de moyens nécessaires pour le développent de programmes sociaux de proximité et penser à un nouveau transfert des compétences territoriales.
  26. Alléger la bureaucratie et le corporatisme au sein des corps professionnels et dans les administrations.
  27. Renforcer la classe moyenne comme tampon contre les disparités sociales et une strate de relève économique

>Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Campagne électorale : 16 luttes à surveiller

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



>Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?