Bouazza Mache

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Bouazza Mache
 

Benhabib et Tremblay, deux faces d'une même pièce

Publication: 17/08/2012 08:51

Je vous l'ai dit dans un récent billet que, le début de l'automne s'annonce des plus chauds au Québec. Et disons-le, il est déjà torride!

La dernière canicule remonte au jour où « Saint-Tremblay » de Saguenay s'est soulevé contre « Hadja Benhabib » de Trois-Rivières pour lui indiquer le chemin par lequel il faut passer pour accéder à la sainteté. En fait, il n'y a aucune sainteté et encore de sagesse dans les propos d'aucun de ces deux politiciens.

Si je ne partage pas l'avis et certaines analyses de Madame Benhabib concernant la communauté musulmane au Québec, je ne cautionnerai pas pour autant et jamais les propos de M. Tremblay.

Ces deux personnes, dans les faits, constituent un danger pour la démocratie du Québec et les valeurs sur lesquelles son histoire a été construite.

Les deux cultivent dans le même terroir et puisent leurs idées dans le même registre: celui de la peur de l'autre. Et la peur paralyse. On la connaît elle mène aux préjugés. Et un préjugé est plus difficile à défaire qu'un atome!

Cette approche divise une société déjà déchirée par des querelles politiciennes.

Plutôt que d'aller chercher les richesses de l'autre et son potentiel, on fouille dans son certificat de naissance, sa religion, ses habillements et même son alimentation. Ni Benhabib, ni Tremblay ne feront avancer le Québec.

Ceux qui le feront, parleront d'unité, de cohésion sociale et seront assez sages et matures pour instaurer une politique inclusive de toutes les communautés ethniques ou culturelles.

Ce qui ferait avancer le Québec c'est un projet de société et des projets structurants capables de nous porter loin du faux-débat identitaire et de la crise économique.

Les Québécois de souche et d'adoption ont envie d'entendre parler de débouchés sur l'emploi, de santé pour tous, d'éducation accessible et d'environnement durable. Ils n'ont rien à cirer de ces guéguerres qui entretiennent la phobie de l'autre.

 

Suivre Bouazza Mache sur Twitter: www.twitter.com/b_mache

Suivre Le HuffPost Québec