LES BLOGUES

Bonne fête Twitter, t'as changé ma vie!

21/03/2016 12:21 EDT | Actualisé 21/03/2017 05:12 EDT

Cher Twitter,

Tu as aujourd'hui 10 ans. Ça fait 7 ans que tu fais partie de ma vie. Ça fait 7 ans que tu as changé ma vie.

Oui, tu as vraiment changé ma vie.

Au début, je me souviens, tu paraissais tellement compliqué. Je me suis inscrit, je t'ai quitté, mais je suis revenue. J'ai finalement compris ton fonctionnement.

Au début Twitter t'étais vraiment cool, ben plus qu'aujourd'hui. Ben quoi, quand on vieillit, on change. Souviens-toi, quelques fois par année il y avait des tweetup. Maudit que c'était l'fun les tweetup. On pouvait enfin rencontrer tous ceux avec qui l'on échangeait. Avec nos petits name tag on cherchait ceux avec qui on aimait jaser et on fuyait ceux avec qui on avait eu des tweets fight.

Grâce à toi Twitter, au fil des ans, j'ai rencontré des gens qui sont devenus importants pour moi. J'ai rencontré une Roxanne, une Isabelle, un Patrick, une Geneviève, une Éloise, une Cathy, un Paco, une Sindie et plusieurs autres, qui sont devenus des amis, des gens importants pour moi. Sans toi, Twitter je n'aurais jamais échangé avec ces personnes-là. Parce que quand on est adulte, ce n'est plus comme à l'école, se faire de nouveaux amis c'est rare. Avec toi Twitter, rencontrer des gens, c'était facile.

Mais les tweetups sont terminés. Maintenant, on se connaît presque tous.

Grâce à toi Twitter, je suis connecté sur le monde en temps réel.

Un tsunami, des élections, des drames humains, des ouragans, des victoires et des défaites en temps réel.

De l'information de tous les médias de la planète au même endroit. Des opinions de tous les horizons. Des échanges avec des gens à l'autre bout du continent et avec des voisins que je ne connaissais pas.

Twitter, tu me fais réaliser que le monde est à la fois si petit quand on est connecté les uns aux autres et si grand, quand l'aide doit arriver.

Tu m'as fait découvrir le côté sombre des humains. Tu m'as fait découvrir les drames de l'humanité sans le filtre des médias. J'ai vu la misère du monde, la misère du vrai monde. Pas juste celle qu'on choisit de me montrer.

Parce que Twitter, t'es le vrai monde.

Tu m'as aussi fait découvrir l'entraide d'un bout à l'autre de la planète. À l'échelle d'un nom Oasis, d'un icebucket challenge ou d'une collecte de fonds pour les gens dans le besoin d'ici ou d'ailleurs, j'ai vu ta force quand il était temps de mobiliser les humains.

Je l'avoue, même si tu me permets de voir tout ce qu'il y a de plus laid sur la Terre, tu me redonnes aussi confiance en l'humanité. Tu m'offres les bonnes nouvelles et les changements positifs qu'on ne me donne pas dans les autres médias.

Il faut que je te dise merci Twitter.

Merci pour les possibilités que tu offres quand tu connectes les gens les uns aux autres. Pour ma part, tu m'as permis d'être lu. Tu m'as offert une visibilité pour mon passe-temps préféré: l'écriture. Tu as fait circuler mes bons et moins bons textes. Tu m'as permis d'échanger avec des gens avec qui sans toi, je n'aurais pu le faire. J'ai toujours écrit, mais grâce à toi, on me lit. Ça, c'est vraiment cool.

Merci pour toutes les fois où tu rends mon attente moins longue. Merci de me donner quelqu'un avec qui débattre sur n'importe quel sujet, aussi insignifiant soit-il. Merci de répondre, à toutes mes questions plus rapidement que si je les posais à Google.

Bonne fête encore Twitter.

Je te souhaite moins de négatif et plus de positif. Je te souhaite plus d'empathie et moins d'indifférence. Je te souhaite une plus grande ouverture d'esprit et une plus grande tolérance. Je souhaite que tu continues à nous ouvrir les horizons et à rendre les humains plus connectés entre eux.

Je te le souhaite à toi Twitter, mais au fond, j'nous le souhaite à nous, nous autres le vrai monde.

DE LA MÊME AUTEURE

- La SPCA ne veut pas de ma grand-mère

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter