LES BLOGUES

Le Canada version 2016 vu de France

22/04/2016 10:46 EDT | Actualisé 23/04/2017 05:12 EDT

Aujourd'hui, en France, que connait-on du Canada? Comment ce pays ami est-il perçu? Et comment les relations qui se sont distendues depuis 15 ans peuvent-elles évoluer?

Lorsqu'on parle Canada en France, tous et toutes citent Montréal, le Québec, Céline Dion, Garou, Charlebois, Diane Dufresne, Roch Voisine, certains Luc Plamondon. Mais la plupart ne savent pas que Québec est aussi une ville, et beaucoup vous diront que Toronto ou Edmonton sont des villes des États-Unis.

Lorsque vous demandez aux Français de vous citer des hommes politiques canadiens, les moins jeunes vous citeront Pierre Elliott Trudeau. S'ils ont une bonne mémoire, ils se souviendront que c'est lui qui a légalisé le divorce et décriminalisé l'avortement et l'homosexualité. Ils citeront peut-être sa célèbre phrase : «L'État n'a rien à faire dans les chambres à coucher de la nation».

Mais, beaucoup se souviendront de Margaret, l'épouse très progressiste de Pierre Elliott, trente ans plus jeune que lui, vue en France comme une «jet setteuse» faisant souvent la une de la presse people.

Et depuis 2000, quasiment plus rien en France sur le Canada. Rien dans la presse économique, rien dans la presse people, rien sur les chaînes de télévision, etc., et cela, jusqu'au 4 novembre 2015.

Depuis l'élection du nouveau premier ministre libéral Justin Trudeau, depuis donc son accession à la tête du Canada, depuis qu'il multiplie les gestes de rupture avec son prédécesseur, le conservateur Stephen Harper, le Canada est revenu à la une de nos journaux, de nos chaînes de télévision. On peut maintenant voir assez régulièrement des reportages sur le pays, sur son activité économique. Le Canada est soudainement redevenu le «cousin» de la France.

On apprend ainsi que «le premier avion de réfugiés syriens est arrivé au Canada», on apprend aussi que Justin Trudeau maîtrise l'informatique quantique, que Justin va légaliser le cannabis, que le Canada va cesser ses frappes contre l'État islamique. On parle même d'un Kennedy canadien!

Ce qui étonne ici, c'est qu'un politique tienne ses promesses, comme il s'y était engagé. Son gouvernement est maintenant totalement paritaire, il a accepté 25 000 réfugiés de Syrie, il a initié un programme d'aide aux populations autochtones...

La question que tous et toutes se posent en France, c'est : est-ce que cela est lié à sa génération, ou est-ce dû au fait qu'après dix ans d'austérité économique tous azimuts, le Canada avait besoin d'un nouveau souffle?

Ce qui est sûr, c'est que «Canada is back» en France.

Les Français adorent qu'il prévoie des milliards de dollars canadiens pour stimuler l'économie, notamment dans le très populaire développement durable. Enfin, le coup de pouce aux classes moyennes, malmenées au cours des quinze dernières années dans le monde occidental, est aussi un sujet sensible en France, où ce gouvernement ne semble s'intéresser qu'aux plus défavorisés!

Quelques Français connaisseurs du Canada vous diront enfin que le plus difficile pour Justin Trudeau sera de mieux faire payer les taxes aux Canadiens, car ceux-ci sont assez prompts à entrer les combines, illégales, comme paiement en espèces, au noir, de nombreux achats et dépenses, dont les loyers. Un sondage réalisé par le cabinet H&R Block indiquait récemment que 53 % des Canadiens recherchaient naturellement l'occasion de ne pas payer les taxes quand l'offre était disponible!

Conclusion

Comme on le sait tous, les Français adorent donner des leçons, mais ils ont horreur d'en recevoir. Ceux-ci attendent impatiemment 2020 pour savoir si l'objectif de campagne de Justin Trudeau, ce fils à papa, beau gosse comme son père, qui était de rééquilibrer le budget, sera atteint. Certains adeptes du consensus français, l'immobilisme, souhaitent bien évidement son échec.

Enfin, si la période Justin Trudeau se déroule positivement, cela deviendra assez rapidement un exemple à suivre pour la vieille France, et elle sera alors prête à copier, sans le reconnaître, ce modèle. Dans tous les cas, Justin Trudeau à ranimer la «flamme Canada» chez les Français. Merci!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Justin Trudeau répond aux questions du HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter