RECEVEZ LES NOUVELLES DE Arianna Huffington
 

Un Big Push

Publication: 25/02/2013 12:00

Prêtons-nous un instant au jeu des hypothèses: à quoi ressemblera le monde le jour où, finalement, nous aurons remporté la victoire sur le sida, la tuberculose et le paludisme? Quand les lits des dispensaires des zones rurales d'Afrique et d'Asie du Sud-Est seront enfin vides, à quelles autres maladies les médecins et les infirmières pourront-ils s'attaquer? Et que se passera-t-il pour les centres de traitement du sida? Seront-ils réaffectés à une autre utilisation? Transformés en écoles? Les militants de la lutte antisida iront-ils prendre le verre de la victoire avec les législateurs qu'ils ont cherché à influencer pendant des décennies? Les pays en développement, longtemps paralysés par ces maladies, pourront-ils enfin récolter les fruits de la croissance et de la prospérité? Bill Gates reprendra-t-il la tête de Microsoft?

En réalité, nous avons lancé la campagne "le big push" - un partenariat entre le Fonds mondial et The Huffington Post pour dire les réalités d'aujourd'hui et il se pourrait que nous dépassions le cadre des simples hypothèses (sauf peut-être pour le retour de Bill Gates à Microsoft !). Il se trouve en effet que les progrès accomplis dans la lutte contre les trois pandémies tueuses rien qu'au cours des dix dernières années ont été tellement prodigieux que nous pourrions très bien imaginer un jour que plus aucun enfant ne naîtra porteur du VIH, que plus personne ne mourra du paludisme et que nous enrayerons la propagation de la tuberculose.

Et regardons les chiffres de plus près :

  • Depuis 2000, les infections dues au paludisme ont reculé de 50%, voire davantage, dans une douzaine de pays africains.
  • En 2003, en Afrique subsaharienne, seules 100 000 personnes recevaient un traitement antirétroviral (le traitement vital contre le VIH et le sida). Aujourd'hui, elles sont plus de 6 millions et d'ici 2015, ce nombre devrait atteindre les 15 millions à l'échelle mondiale.
  • Les infections tuberculeuses sont en recul dans le monde depuis 2006 et, au rythme où vont les choses, nous atteindrons l'objectif du Millénaire pour le développement de réduire de moitié le nombre de cas et de décès imputés à la tuberculose d'ici 2015. ( Objectif 6)

2013-02-22-Capturedcran2013022217.22.34.png Bien entendu, la situation n'évolue pas d'elle-même. Tout cela est à mettre au crédit du dévouement incroyable, de travail acharné et de la persévérance d'organisations comme le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le PEPFAR (President's Emergency Plan for AIDS Relief, le plan américain d'aide d'urgence à la lutte contre le sida dans les pays en développement) - et bien d'autres encore, soutenus par les dirigeants des États-Unis et du G20. Il ne faut pas oublier non plus les dirigeants et les citoyens des pays en développement eux-mêmes, qui ont véritablement le plus à gagner dans ce combat : la vie et l'avenir de leurs mères, de leurs pères, de leurs frères, de leurs sœurs et de leurs enfants.

Néanmoins, même si les avancées sont considérables, nous ne pouvons relâcher nos efforts maintenant - pas au moment où la victoire est à notre portée. Nous avons besoin de redonner un nouvel élan pour garantir une volonté politique inébranlable en prévision de la dernière phase de cette bataille. La campagne du "Big Push" nous offre la possibilité d'attirer l'attention des décideurs et de veiller à ce qu'ils saisissent cette occasion d'écrire cette page l'Histoire de la santé mondiale.

Comment pouvez-vous y participer ? C'est simple : vous pouvez montrer à vos dirigeants que vous soutenez le "Big Push" en allant sur la page que nous consacrons à la campagne, puis en prenant une photo de vous-même avec un des six panneaux que nous mettons à votre disposition en téléchargement. Voici la mienne, et quelques autres, comme celles de Bono, Bill Gates et Ban Ki-moon.

Après avoir chargé votre photo, partagez-la avec vos amis et encouragez-les à participer à leur tour. Allez également rendre visite à certains de nos partenaires dans ce combat ; ils proposent de nombreuses autres façons d'agir. (www.theglobalfund.org)

Les progrès accomplis à ce jour ont été rendus possibles grâce à des millions de personnes qui ont mis en commun leurs efforts, ont uni leurs force et ont fait entendre leur voix ensemble. Joignez-vous à ces personnes en adhérant au "Big Push" pour aider à en finir avec le sida, le paludisme et la tuberculose.

La page du Big Push sur le site américain du Huffington Post
 
Suivre Le HuffPost Québec