LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Adèle Bréau Headshot

État islamique: 8 atrocités dont tout le monde se fout

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les articles internationaux n'intéressent pas, c'est un fait. Quant au web, il fait la part belle aux tops, au buzz, aux clashs et à l'insolite. Sur ces articles, on clique, on s'émeut, on partage, on y pense et puis on oublie. Vous laisserez-vous tenter par celui-ci?

L'autoproclamé État islamique a annexé plusieurs régions en Syrie et en Irak, dans lesquelles il fait régner la terreur et exerce une barbarie rarement atteinte, de celles dont, si le millionième avait lieu en nos contrées, on s'indignerait des décennies durant. Pourtant, tout cela est si distant de nous, en des terres lointaines qu'on peinerait à placer sur une carte. Syrie, Irak, Mossoul, Raqqa, Yézidis... Autant de termes qui passent sous le radar impitoyable du flux ininterrompu de l'info 2.0, qui laisse de côté les rares articles relatant ces crimes monstrueux, confinés dans les tréfonds d'un trafic gavé de tops feel-good et de robes aux couleurs indéterminées.

C'est pour cette raison que nous avons choisi d'inventorier huit faits commis par l'organisation barbare qui intéressent si peu l'Occident, et pourtant relatés par certains de nos confrères dans des articles à trois likes. Si vous avez cliqué, c'est certainement que vous avez été interpellé par l'association hybride de ce thème ennuyeux avec le format easy-reading auquel le surf vous a habitué. Tant que vous y êtes, lisez-le, et puis partagez, histoire d'élargir les horizons avant de vous divertir à nouveau.

1. Daech exécute les femmes trop éduquées

Source: i24news.tv

Des autoproclamés "tribunaux islamiques" jugent sans relâche hommes, femmes et enfants accusés de violer les interprétations extrémistes de la loi islamique. Parmi eux, les femmes dites éduquées. "Des femmes travaillant, instruites, et en particulier celles qui ont concouru à des postes dans la fonction publique, semblent particulièrement exposées", a ainsi indiqué le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR). Par ailleurs, 150 femmes ont été exécutées pour avoir refusé de se marier avec des djihadistes, puis jetées dans des fosses communes.

2. Daech a ordonné l'excision des filles en forme de "privilège"

Source: Direct Info

Dans un communiqué publié par l'État islamique en Irak et au Levant en juillet dernier, la décision d'exciser les filles des régions annexées par l'organisation est avancée comme un "privilège" visant à "protéger la société islamique de la débauche".

3. Pour Daech, fumer est passible de coups de fouet, d'emprisonnement et de décapitation

Source: The Independent

À Raqqa, capitale autoproclamée de l'État islamique, fumer est considéré par l'organisation comme un acte impie. Les magasins de tabac y ont été fermés, et quiconque serait vu en train de fumer dans un lieu public sera fouetté, pire s'il récidive. Un membre de l'El a ainsi été retrouvé décapité, une cigarette entre les lèvres, l'inscription "This is Evil" (c'est le mal) écrite sur son corps.

4. Daech jette des homosexuels dans le vide

Source: The Times

Accusés de "sodomie", des homosexuels ont ainsi été jetés d'un toit, selon le groupe de résistance "Raqqa meurt en silence", alors que la foule amassée assistait à cette exécution de deux hommes cagoulés, les mains ligotées dans le dos.

5. Daech a assassiné des enfants pour avoir regardé le football

Source: L'internaute

C'est encore "Raqqa meurt en silence" qui a rapporté ces faits. 13 enfants ont été exécutés pour avoir regardé le match Irak - Jordanie dans le cadre de la Coupe d'Asie des nations. Ils ont ainsi été poursuivis, capturés puis exécutés après une "cérémonie", et leurs corps sans vie laissés sur place à Mossoul.

6. Daech a brûlé 8 000 livres et détruit le patrimoine culturel de Mossoul

Source: Ouest France

Il y a quelques jours, Daech s'est attaqué aux livres de la bibliothèque de Mossoul, faisant disparaître "des manuscrits du 18e siècle, des livres syriens du 19e siècle, ainsi que de vieilles antiquités datant de plusieurs siècles", mais aussi des statues et des sculptures datant de 3 000 ans, accusées de faire l'objet d'idolâtrie. Quant à la musique, elle est interdite dans les régions passées sous le joug de l'organisation.

7. Daech a publié un guide de l'esclavage sexuel

Source: Le Parisien

Parfois amenées sur les marchés dans des cages, les femmes yézidies et chrétiennes, considérées comme infidèles, sont vendues selon une grille tarifaire établie par l'organisation. "Celle qui a de 20 à 30 ans, environ 90$ , de 10 à 20 ans, le prix monte à environ 140 $. (...) Les enfants entre 1 et 9 ans sont aussi en vente, à environ 275 $", précise en effet Courrier international.

8. Daech crucifie des enfants ou les enterre vivants

Source : L'Obs

Le Comité des droits de l'enfant des Nations unies a en effet rapporté "plusieurs cas d'exécution de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d'enfants vivants", ajoutant: "les enfants de minorités ont été capturés dans nombre d'endroits, vendus sur des marchés avec sur eux des étiquettes portant des prix, ils ont été vendus comme esclaves."

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter