LES BLOGUES

Le budget fédéral de 2016 profitera aux Canadiens de toutes les collectivités

10/04/2016 11:05 EDT | Actualisé 11/04/2017 05:12 EDT

En général, la plupart des Canadiens ne voient pas comment un budget fédéral peut changer grand-chose dans leur vie quotidienne. Si c'est ce que vous croyez, prenez note que le budget déposé le 22 mars par le ministre des Finances, Bill Morneau, est un tout autre genre de budget.

Cette année, les Canadiens vont se rendre compte rapidement des effets du budget fédéral. Parce qu'ils vont voir les résultats de leurs propres yeux, dans leur ville ou leur localité.

Les investissements sans précédent pour les infrastructures annoncés dans le budget 2016 auront une portée cruciale sur la qualité de vie des Canadiens.

Dans nos villes, les citoyens pourront se déplacer plus facilement parce que nos réseaux de transport collectif seront maintenus en meilleur état. Le nombre de logements abordables disponibles pour nos aînés et nos populations les plus vulnérables augmenteront également grâce au budget. De nouveaux centres communautaires pousseront ici et là pour accueillir nos jeunes, et les régions rurales vont enfin avoir accès à un service internet à haute vitesse digne de ce nom.

Globalement, ce budget est prometteur d'un avenir plus durable pour nos enfants.

Les élus municipaux réclament ce genre d'investissements depuis un bon moment. C'est clair qu'en investissant sur le terrain, dans nos municipalités, tout le pays y gagnera. Mais pour dire vrai, il n'y a pas que les maires, les préfets et les conseillers municipaux qui sont heureux des fonds importants consacrés aux infrastructures. Les Canadiens eux-mêmes savent très bien que ces investissements s'imposaient. Ils le voient autour d'eux. À tel point qu'un sondage Abacus mené juste avant le budget a montré que 74 % des Canadiens conviennent que le gouvernement fédéral devrait investir en priorité dans les infrastructures municipales.

Pour se faire une idée de la portée du budget, comparons ce que souhaitent les Canadiens par rapport à ce que prévoit le budget.

Nous savons tous que le transport collectif est un mode de transport intelligent pour nos villes. Le budget 2016 consacre non moins de 3,4 milliards en nouveaux fonds au transport collectif, ce qui donnera les moyens de réparer et de remettre en état les équipements, mais aussi d'entreprendre la planification de projets d'expansion de réseaux.

C'est vraiment majeur pour les usagers des villes canadiennes, où les autobus, les trains légers et les métros assurent le déplacement de millions de personnes. Plus les gens utiliseront les transports collectifs, moins il y aura d'émissions de gaz à effet de serre (GES) et plus la qualité de l'air s'assainira. L'économie du pays en tirera aussi profit, puisque chaque milliard de dollars investi dans les transports collectifs engendre une croissance économique de 3 milliards de dollars. Les Canadiens gagnent donc sur tous les tableaux.

Un autre aspect fondamental d'une bonne qualité de vie est que tous soient assurés d'un logement convenable, qui soit aussi abordable. Dans le budget, la somme de 1,5 milliard de dollars sur deux ans réservés au logement abordable est donc très importante. Les investissements dans le logement sont un gage de stabilité et de sécurité pour les familles, deux conditions nécessaires pour participer à la vie collective et à l'économie. Chaque milliard de dollars investi dans le logement fera croître l'économie de 1,4 milliard de dollars et produira jusqu'à 13 000 emplois.

Toute collectivité saine et viable doit aussi posséder des infrastructures d'eau potable et d'eaux usées respectueuses de l'environnement. Au Canada, un grand nombre des infrastructures d'épuration ont besoin d'être mises à niveau pour se conformer au nouveau règlement fédéral sur les eaux usées, sans compter tous les réseaux âgés de traitement et de distribution d'eau potable qu'il faut absolument moderniser.

Le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées établi dans le budget 2016 investira 2 milliards de dollars en quatre ans, et il procurera des bienfaits bien visibles aux Canadiens dans leurs collectivités - et dans l'eau qu'ils boivent.

Nous, les Canadiens, avons à cœur de vivre dans un pays vert et viable et à le laisser en héritage aux générations qui viendront après nous. Le budget 2016 contient des mesures pour nous en assurer. En combinant des programmes d'atténuation des effets des changements climatiques et d'adaptation à ces effets, il aidera nos villes et nos collectivités à réduire leurs émissions de GES et à améliorer leur résilience aux inondations et tempêtes violentes qui frappent de plus en plus souvent au pays.

Un autre aspect qui nous tient à cœur, nous les Canadiens des villes comme ceux des régions rurales et éloignées, c'est de pouvoir communiquer les uns avec les autres - et avec le reste du monde. Le budget 2016 ajoute 500 millions de dollars en cinq ans aux fonds déjà attribués pour l'implantation de services à large bande haute vitesse dans les petites collectivités et les collectivités rurales.

Plus de 10 millions de Canadiens vivent dans les régions rurales et, collectivement, ces Canadiens produisent le tiers de notre PIB dans les secteurs de l'agriculture et de la fabrication. Les entreprises et les entrepreneurs de ces régions ont besoin de services internet à haute vitesse aussi performants que ceux offerts en milieux urbains pour faire des affaires, prendre de l'expansion et créer des emplois, permettant ainsi aux jeunes de faire carrière dans la municipalité où ils ont grandi.

À ce temps-ci, un peu partout au Canada, arrive une saison très attendue en même temps que les bourgeons : celle de la construction. Les élus municipaux s'y sont préparés, et ils comptent sur les fonds annoncés dans le budget 2016 pour les infrastructures afin de mettre en chantier une quantité de projets utiles et bien planifiés. Les municipalités n'ont plus à prouver leur expertise dans l'évaluation des besoins locaux - elles savent exactement quels sont les travaux qui s'imposent.

Le budget de 2016 est un bon exemple de ce qui est réalisable quand tous les gouvernements travaillent ensemble. Les nouvelles relations plus étroites établies grâce à ce budget entre le gouvernement fédéral et les municipalités produiront des résultats bien concrets pour tous les Canadiens. Et ce budget bâtira aussi les bases d'un Canada plus dynamique et plus durable.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Le budget Morneau 2016 en bref

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter