NOUVELLES
07/02/2018 12:27 EST | Actualisé 07/02/2018 12:27 EST

Une pâtisserie de Californie peut refuser de faire des gâteaux pour des mariages homosexuels, décrète un juge

La décision repose sur un petit détail, mais précis.

L'avocat d'un couple homosexuel qui s'est vu refusé un gâteau de mariage par une pâtisserie de Californie dit qu'il va continuer de se battre après qu'un juge ait rendu une injonction préliminaire en faveur de la pâtissière, lundi.

Mireya et Eileen Rodriguez-Del Rio ont dénoncé la Bakersfield's Tastries Bakery en août, affirmant que la propriétaire, Cathy Miller, a refusé leur demande lorsqu'elles ont demandé un gâteau de mariage. À ce moment, Miller n'a pas nié avoir refusé leur demande, déclarant que sa foi chrétienne «ne [lui] permet pas de participer dans des choses [qu'elle] estime être mal».

Dans un jugement de huit pages lundi, le juge de la cour supérieure de Kern County, David Lampe, soutient que Miller peut continuer de refuser de faire des gâteaux de mariage pour des couples homosexuels, puisque ces confiseries représentent une forme «d'expression artistique» et de «conduite artistique» et ainsi ce droit est protégé par le premier amendement.

Le juge Lampe a aussi spécifié le fait que Mme Miller n'avait pas encore préparé le gâteau de mariage. Il aurait été discriminatoire, toutefois, de refuser de vendre le gâteau s'il était en démonstration dans le commerce.

La prochaine étape dans cette cause aura lieu en juin.

«Notre combat contre la bigoterie et la discrimination ne fait que commencer», a déclaré l'avocate du couple, Patricia Ziegler-Lopez.

Cette décision survient alors que la Cour suprême des États-Unis se prépare à étudier un cas similaire, mais plus connu. Ce printemps, les juges se pencheront sur Masterpiece Cakeshop v. Colorado Civil Rights Commission, et décidera si le pâtissier du Colorado Jack Phillips discriminait illégalement un couple homosexuel quand il a refusé de créer un gâteau pour leur cérémonie de mariage.

Des avocats spécialisés dans les droits de la communauté LGBTQ soutiennent que cette décision sera la plus importante pour la communauté gaie depuis le jugement de 2015 sur le mariage homosexuel.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.