DIVERTISSEMENT
05/02/2018 08:22 EST | Actualisé 05/02/2018 08:44 EST

Jessica Chastain réagit après avoir été coupée du dernier film de Xavier Dolan

«Je suis toujours impressionnée par ton engagement sans limite pour raconter une histoire.»

Lucy Nicholson / Reuters

«Cela s'est fait dans le plus grand respect et avec amour». Jessica Chastain a réagi dans la nuit de ce dimanche au lundi 5 février à l'annonce de Xavier Dolan que son personnage allait être coupé au montage dans son prochain film, The Death and Life of John F. Donovan.

«Ne vous en faites pas, j'avais été mise au courant de cette lettre en amont», a commenté l'actrice américaine en référence aux messages du réalisateur québécois sur son compte Instagram, qui explique que la première version de son film durant plus de quatre heures, il a dû le retravailler et a choisi d'en enlever le personnage de «méchante», joué par Chastain, qui s'insérait apparemment mal dans l'histoire.

«Je suis toujours impressionnée par ton engagement sans limite pour raconter une histoire. Être un artiste à chaque instant, c'est changer ses idées et ses attentes. Je t'aime énormément et ai hâte que l'on collabore à nouveau dans nos vies personnelles et professionnelles», a écrit la comédienne en légende d'une photo du tournage et de la lettre de Dolan.

«Le personnage de Jessica Chastain a été, après mûre réflexion, coupé du film», avait révélé quelques heures plus tôt le réalisateur en soulignant que «ce fût un choix extrêmement difficile». La décision a été purement «éditoriale» et n'a rien à voir avec la performance de l'actrice, précisait-il.

«Je suis décu que la nature profonde de ce film n'ait pas permis à notre collaboration de voir le jour cette fois-ci», ajoutait-il. Xavier Dolan avait par ailleurs expliqué avoir voulu informer ses fans lui-même afin «d'éviter toutes sortes d'interprétations sordides ou inutiles».

The Death and Life of John F. Donovan est le projet le plus ambitieux du jeune réalisateur et son premier film tourné en anglais.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :