BIEN-ÊTRE
31/01/2018 09:54 EST | Actualisé 31/01/2018 09:58 EST

Houston toujours debout!

Une excellente nouvelle pour les amoureux du Texas, Houston se relève des ravages de l'ouragan Harvey.

Visit Houston

Une excellente nouvelle pour les amoureux du Texas. Houston se relève des ravages de l'ouragan Harvey. Habités par une incroyable force intérieure, ses habitants font preuve d'une résilience exceptionnelle.

Visit Houston

Cette année, les dons ont afflué au Southern Smoke Festival qui a réussi à amasser la somme record de 1 million de dollars. Ainsi les organisateurs ont pu aider 139 victimes de la tempête Harvey. «Houston n'est pas une ville que l'on peut abattre aussi facilement», a déclaré au HuffPost Québec, Chris Shepherd, chef cuisinier qui orchestre chaque année le festival culinaire.

Rencontré en novembre dernier, en pleine levée de fonds, Chris Shepherd parle d'une mentalité d'entraide propre à Houston. «Harvey nous a fait beaucoup de mal, mais nous restons forts. Ce qui compte, c'est qu'on puisse passer à travers cette catastrophe naturelle avec l'aide de tout le monde.»

Les Houstoniens ont compris le message et c'est avec le slogan «Houston Strong» qu'ils comptent investir un avenir plus radieux. Malgré les stigmates laissés par l'une des pires tempêtes de son histoire, la ville retrouve son tonus. En remportant récemment ses premières World Series face aux Los Angeles Dodgers, l'équipe de baseball des Houston Astros est venue confirmer l'énergie de la mégapole.

ismaël Houdassine

Rendre ses couleurs à la quatrième ville des États-Unis sur les murs dans le Graffiti Park fait également partie de la renaissance. Au coin de l'EaDo (East Downtown), sur les façades d'anciens entrepôts désaffectés, les artistes internationaux et locaux comme le célèbre graffeur Gonzo247 réalisent de véritables bijoux urbains. Contrairement à d'autres initiatives du même genre, les œuvres murales ne sont pas éphémères à Houston.

Allô Houston, ici la lune

Houston, surnommée tendrement H-Town, a toujours eu la tête dans les étoiles. À environ 30 kilomètres à l'est, proche du golfe du Mexique, le Space Center vaut assurément le détour. Les passionnés de la conquête spatiale ont droit aux coulisses avec, entre autres, la visite de la fameuse galerie des astronautes où sont présentés uniformes et scaphandres.

Space Center Houston

Tout est là. Des météorites (que l'on peut toucher!) à la salle du centre de contrôle aux fusées grandeur nature (Saturne V, Mercury Redstone), avec en prime une visite en extérieur d'une réplique exceptionnelle de la navette «Independence» installée sur le toit du porte-avion Boeing 747.

Depuis le 11 octobre, l'attraction Destination Moon invite les visiteurs du Space Center à venir admirer les capsules d'atterrissage et de décollage de la célèbre mission Apollo 11. Rappelons que le programme spatial Apollo 11 a permis à des hommes de se poser pour la première fois sur la Lune, le 20 juillet 1969.

D'ailleurs, le podium sur lequel le président Kennedy était installé pour prononcer son discours mythique «Nous décidons d'aller sur la lune» est présenté non loin de là. Le musée a également rassemblé un grand nombre d'objets et d'artéfacts en lien avec les différentes missions Apollo. «Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité», la phrase iconique prononcée par Neil Armstrong sur l'astre lunaire semble constamment résonner dans les murs du musée.

Ceux qui veulent prolonger l'expérience doivent à tout prix se rendre aux installations de la NASA ouvertes en partie au public. Le Space Center permet le transport jusqu'au centre de contrôle Lyndon B. Johnson. Sachez que certains astronautes continuent de s'y entraîner avant leur départ pour la Station spatiale internationale.

À l'intérieur de cet endroit unique au monde, composé d'une immense piscine reproduisant les conditions du voyage dans l'espace, il est possible d'en apprendre davantage sur les dernières innovations techniques par exemple celles préparant les prochaines missions sur Mars. L'aventure spatiale est donc loin de se terminer.

Où se loger?

Hôtel Derek

Architecture moderne et chambres confortables, à deux pas du centre-ville et du quartier chic River Oaks District.

Où manger?

Yauatcha

Le raffinement de la haute cuisine chinoise s'est donné rendez-vous dans ce joli restaurant. Le dessert Raspberry Delice est un pur bonheur.

8th Wonder Brewery

Brasserie de l'East Downtown attirant la jeunesse tendance de Houston. L'endroit idéal pour déguster de délicieux tapas et une bière sur la terrasse ensoleillée.

L'article a été réalisé grâce à l'invitation de l'office de tourisme VisitHouston.​​​​​​

Une virée à Houston en photos dans la galerie ci-dessous

Une virée à Houston en photos