DIVERTISSEMENT
25/01/2018 15:12 EST | Actualisé 25/01/2018 15:31 EST

La maison d'édition d'Éliane Gamache Latourelle se justifie

« Nous croyons plutôt que c’est Madame Petrowski qui a été manipulée. »

La maison d'édition d'Éliane Gamache Latourelle qui prétendait dans son livre La jeune millionnaire être devenue riche dans la vingtaine alors qu'elle vivait largement sur sa marge de crédit ont réagi jeudi à la tromperie révélée par Nathalie Petrowski dans La Presse.

« L'article de Nathalie Petrowski (La Presse, 24 janvier 2018), au sujet d'Eliane Gamache Latourelle, est selon nous ni plus ni moins qu'une chasse aux sorcières, voire du name-dropping», a écrit Michel Ferron, président et éditeur aux éditions Un monde différent sur Facebook.

L'éditeur a soutenu avoir trouvé le projet du livre La jeune millionnaire « fort intéressant ». « Évidemment, nous n'avons pas exigé de bilan "audité" à savoir si l'auteure était millionnaire ou non. Chacun a son histoire, et même à 30 ans, il est possible que vous soyez millionnaire sur papier », s'est-il défendu.

Il a conclu en ajoutant « lorsqu'un édito s'improvise et en rajoute en affirmant que l'éditeur aurait dû faire des vérifications avant de la publier... Dans la même veine, on peut se demander ironiquement si son diffuseur n'a pas fait de même quand il titre que son animateur est constitué de métal précieux ».