POLITIQUE
22/01/2018 13:21 EST | Actualisé 22/01/2018 13:22 EST

L'ex-maire Laurent Blanchard quitte la barre de Coalition Montréal

Il avait été maire par intérim de la ville en 2013.

Facebook / Laurent Blanchard

Coalition Montréal, deuxième parti d'opposition à l'hôtel de ville, perd son président. L'ex-maire par intérim Laurent Blanchard souhaite laisser la place à la nouvelle génération et à la diversité montréalaise.

M. Blanchard avait assuré l'intérim à la tête de la métropole après l'arrestation et la démission en 2013 de Michael Applebaum, lui-même nommé par intérim pour succéder à Gérald Tremblay.

M. Blanchard s'est ensuite joint à la Coalition Marcel Côté, devenue Coalition Montréal après le décès du chef. Il a été battu aux élections de 2013 alors qu'il se présentait comme conseiller de ville dans le district Hochelaga.

«Je suis sensible à l'importance de la représentation de la diversité montréalaise. Mais en tant qu'aîné, blanc, mâle et francophone - ce qui n'est évidemment pas un défaut en soi! - je ne me sens pas le meilleur porte-étendard de cette noble cause particulière à la métropole du Québec», écrit-il dans sa lettre de démission.

M. Blanchard souhaite aussi s'impliquer davantage dans sa communauté locale, dans Hochelaga-Maisonneuve. Il sera remplacé dans ses fonctions par Chantal Jorg, anthropologue et commissaire à la Commission scolaire de Montréal.

Le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand, est le seul élu du parti.