NOUVELLES
22/01/2018 14:56 EST | Actualisé 22/01/2018 14:56 EST

Des amendes plus salées à venir à Montréal

Malgré la fin des quotas, la Ville souhaite engranger plus de revenus par les constats d'infraction.

Olivier Robichaud

Les automobilistes montréalais ont intérêt à bien se comporter à l'avenir. L'administration Plante songe à augmenter la valeur des constats d'infraction afin d'augmenter de 12 M$ les revenus engrangés par les amendes de circulation et de stationnement.

Dimanche, la Ville confirmait qu'elle met fin au système de quotas qui avait cours dans la gestion des constats d'infraction. La responsable de la sécurité, Chantal Goulet, était toutefois incapable d'expliquer comment elle financerait une augmentation des revenus liés à ces constats.

Lundi, le porte-parole de l'opposition en matière d'urbanisme, Francesco Miele, a talonné l'administration à cet effet. Ces questions ont amené le président du comité exécutif, Benoit Dorais, à confirmer qu'il allait revoir la valeur des constats.

«Les constats sont en révision parce qu'ils n'ont pas été révisés depuis 2009. Je ne sais pas à combien chacun des constats va finir», a dit M. Dorais.

Celui-ci a souligné que les agents de police et de stationnement s'attaqueront aux infractions plutôt que d'installer des «trappes à tickets».

«Quand on passe en double devant une école, quand les traverses piétonnes ne sont pas respectées, on parle d'infractions», a-t-il lancé.

Dans son budget déposé le 10 janvier, la Ville prévoit imposer 186 M$ en amendes liées à la circulation et au stationnement. C'est 6,7% de plus que ce qui était prévu l'an dernier.

M. Miele souligne toutefois que la Ville peine depuis des années à remplir les objectifs qu'elle se donne sous cette rubrique, même lorsque le système de quotas était en place. Ainsi, seulement 158,8 M$ ont été engrangés en 2017. La hausse souhaitée signifierait donc une augmentation de 17,3% des amendes.

Un «ticket» de stationnement coûte actuellement 53$. Si la Ville s'en tient à une augmentation de 17,3%, le montant atteindrait 62$.

Voir aussi:

Les 9 projets à surveiller à Montréal en 2018