NOUVELLES
19/01/2018 16:51 EST | Actualisé 19/01/2018 16:51 EST

Un employé de la Ville suspendu pour avoir coulé des infos

L'employé a porté plainte pour harcèlement contre ses supérieurs.

Olivier Robichaud

Un agent de sécurité de la Ville de Montréal a été suspendu mardi pour avoir coulé des informations aux journalistes.

Selon le syndicat des cols bleus, un grief est en cours de préparation pour défendre l'employé en question. Selon nos informations, celui-ci aurait distribué des informations au sujet de la nouvelle procédure d'enregistrement des invités de l'hôtel de ville.

En novembre, la mairesse Valérie Plante a retiré une règle qui faisait en sorte que les invités du maire n'avaient pas à s'enregistrer auprès des agents de sécurité. Cette règle avait été mise en place par son prédécesseur, Denis Coderre.

L'employé est en congé sans solde pour une période indéterminée.

Selon nos informations, l'homme n'en est pas à son premier conflit avec ses supérieurs. Une plainte pour harcèlement a été déposée contre la Ville à la Commission des normes, de l'éthique, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

D'autres aussi

Selon nos informations, plusieurs employés ont été rencontrés par la direction récemment pour les avertir de ne pas parler aux journalistes.

Nos sources ont demandé l'anonymat, par peur de représailles.

Contacté par le HuffPost Québec, le directeur des communications de la mairesse, Marc-André Viau, affirme qu'aucun mot d'ordre n'a été donné par l'administration Plante pour sévir plus fortement contre les sources journalistiques.

«Il s'agit de procédures administratives déclenchées par des cadres qui n'ont rien à voir avec le cabinet de la mairesse», affirme-t-il.

Le syndicat des cols bleus affirme ne pas être au courant d'un mot d'ordre pour museler les employés.

VOIR AUSSI: