BIEN-ÊTRE
18/01/2018 10:30 EST | Actualisé 18/01/2018 10:48 EST

La Grande Tournée du chocolat chaud prend d'assaut Québec

Après une journée en plein air, se réchauffer avec un bon chocolat chaud est l'ultime récompense.

Annie Lafrance

Après une journée en plein air, se réchauffer avec un bon chocolat chaud est l'ultime récompense. Du 20 au 28 janvier, La Grande Tournée du chocolat chaud revient à Montréal pour une quatrième année et prend d'assaut Québec pour une deuxième année!

Vous pourrez déguster un chocolat chaud que chaque établissement participant aura conçu pour l'événement, au coût de 4 $. Cinquante sous par breuvage seront ensuite remis à l'organisme de la Tablée des Chefs, qui vient en aide aux familles dans le besoin. De plus, Valrhona, la chocolaterie française partenaire de l'événement, offrira 50 g de chocolat par boisson vendue à cet organisme, pour ses différentes initiatives sociales.

En compagnie de notre mini goûteur de 7 ans, qui est amateur de chocolat chaud d'après-ski, nous nous sommes amusés à déguster les sept propositions chocolatées des établissements de Québec.

Le chocolat chaud d'hiver par Comptoir Boréal par Chez Boulay

À base de chocolat Dulcey légèrement caramélisé, le chocolat chaud d'hiver de Chez Boulay se démarque. Onctueux, sucré – mais pas trop ! -, l'ajout de fines particules de racine de céleri sauvage est à la fois surprenant et réconfortant ; mettant en valeur les ingrédients et les saveurs boréales comme le veut la signature de l'établissement. Comptoir Boréal par Chez Boulay, 42, côte du Palais

Notre verdict : Pour son originalité et sa touche boréale, on lui décerne la première position.

Annie Lafrance

Le Camélia du Bistro Le Sam

Après une promenade dans le Vieux-Québec ou une glissade sur la Terrasse Dufferin, direction le bistro Le Sam, à l'intérieur du Château Frontenac, pour déguster le chocolat chaud concocté par le chef Stéphane Modat. À base de chocolat Caramélia, le breuvage se décline en une version inspirée de la tarte aux pacanes. C'est presque un dessert ! Bistro Le Sam du Château Frontenac, 1, rue des Carrières

Notre verdict : Voilà une version qui plaira à tous les âges. Légèrement sucrée, raffinée, mais sans dénaturer le chocolat chaud. On redemande une deuxième tasse !

Camille Brunelle pour Fairmont Le Château Frontenac

Choc'Orange de la Boulangerie du Lac

L'harmonie du chocolat et de l'orange est judicieusement mise en valeur dans ce chocolat chaud de La Boulangerie du Lac, situé à Lac-Beauport. Parfait pour une pause après-ski ou patinage, le breuvage chaud est à la fois réconfortant et intrigant puisqu'il a été réalisé à partir d'une infusion de thé vanillé de Monsieur T., une autre entreprise de Québec. La Boulangerie du Lac, 1025, boul. du Lac, Lac-Beauport

Notre verdict : Fiston a adoré. On a, pour notre part, apprécié le travail d'infusion qui ajoute de la profondeur au breuvage. On lui décerne la troisième place.

Annie Lafrance

Ilanka et madeleine au citron d'Érico chocolatier

Chez Érico, le chocolat chaud, on connaît ça. C'est donc en toute confiance que le populaire chocolatier de la rue Saint-Jean présente un chocolat chaud qui séduira à coup sûr la clientèle. À base de chocolat Ilanka, - un chocolat noir venu du Pérou -, il s'accompagne d'une madeleine au citron qui vient doucement équilibrer les saveurs. Érico chocolatier, 634, rue Saint-Jean

Notre verdict : Bien que le chocolat noir ait moins plu à notre garçon, il a dévoré non pas un mais deux morceaux de madeleine. Pour notre part, on a beaucoup aimé sa texture crémeuse qui est enveloppante et douce.

Camille Brunelle

Un parasol sur la banquise de Gaël Vidricaire

Minutieuse et perfectionniste comme toujours, la pâtissière Gaël Vidricaire présente une création intitulée « Un parasol sur la banquise ». Un nom évocateur qui unit le froid et le chaud et qui revisite à la fois le banana split et le flotteur. Coup de cœur pour la boule de sorbet à la fraise maison qui flotte littéralement sur la crème chantilly. Gaël Vidricaire pâtisseries, 200, rue Crémazie O.

Notre verdict : Une version plus élaborée qui demande de prendre le temps de le déguster. Un délice !

Annie Lafrance

Comme un s'mores par Le Truffé

Experte en la matière depuis 25 ans, la pâtisserie-traiteur Le Truffé présente sa création inspirée des soirées autour du feu de camp et intitulée « Comme un s'mores ». Garni de guimauves et de brisures de chocolats de style Oreo, le chocolat chaud à base de chocolat Bahibé, lequel est légèrement vanillé, est familial et amusant. Le Truffé, 2300, boul. Père-Lelièvre

Notre verdict : Certainement le plus rassembleur des sept propositions. Il plaira assurément aux enfants. Fiston en a redemandé !

Annie Lafrance

Pâtisserie à l'Européenne

Bien que ce dernier n'ait pas de nom, il ne manque pas de saveur ! Maître en pâtisserie et en boulangerie depuis 15 ans, À l'Européenne offre une création originale qui mélange l'amertume du chocolat au piquant du yuzu, suivi d'une note sucrée. Pâtisserie à l'Européenne, 9750, boul. de l'Ormière

Notre verdict : Un peu complexe pour les enfants, mais apprécié par les amateurs de chocolat amer.

Camille Brunelle

Pour une bonne cause

Une vingtaine d'établissements de Montréal, de Laval, des Laurentides et de la Montérégie participent également à La Grande Tournée du chocolat chaud. Dans les années précédentes, ce sont plus de 6 000 chocolats chauds qui ont été servis afin de soutenir la mission de La Tablée des Chefs.

Ci-dessous voyez les photos de La Grande Tournée du chocolat chaud à Montréal

La grande Tournée du chocolat chaud de Montréal

À VOIR AUSSI