POLITIQUE
11/01/2018 09:54 EST | Actualisé 11/01/2018 09:54 EST

Hausse de taxes: Benoit Dorais se défend de mépriser les Montréalais

Il avait dit que l'augmentation de taxes ne ferait pas mal aux Montréalais.

Olivier Robichaud

Le président du comité exécutif de la Ville de Montréal a dû s'expliquer jeudi, après avoir émis la veille des commentaires minimisant l'impact de l'augmentation des taxes des Montréalais.

Mercredi, lors du dépôt du budget au conseil municipal, Benoit Dorais répliquait à un commentaire du chef de l'opposition officielle comme quoi la hausse de taxes ferait mal aux Montréalais.

«Comment est-ce que 118$ ça peut faire mal aux Montréalais? Oui, c'est 10$ de plus qu'il faut aller chercher dans nos poches et le sortir. C'est vrai. C'est 10$ de plus pour un compte moyen. Mais est-ce que ça fait "mal", comme vous l'avez dit? Assurément pas», a-t-il dit.

Les critiques n'ont pas tardé, notamment sur Twitter. Le chef de l'opposition, Lionel Perez, estime que ce commentaire fait preuve de mépris à l'égard des Montréalais.

D'autres internautes ont vertement critiqué les mots de M. Dorais.

Jeudi matin, M. Dorais, qui est responsable des finances, s'est expliqué sur les ondes de Radio-Canada.

«Le chef de l'opposition mordait dans ses mots. Il y avait tout le non verbal du chef de l'opposition. J'ai réagi au non verbal. Je demande aux gens de voir mon propre non verbal pour le comprendre», a-t-il dit.

M. Dorais rappelle que la hausse vient financer une augmentation de services, notamment en ce qui concerne les infrastructures de l'eau et le déneigement des trottoirs. Il demande aux citoyens de juger le budget sur l'ensemble des mesures qui y sont comprises.

«Oui, on a promis que les taxes n'augmenteraient pas au-delà de l'inflation. Mais si c'était juste sur cette base, ce ne serait peut-être pas moi qui vous parlerais aujourd'hui», a-t-il dit.

Le budget doit être analysé par la Commission des finances à partir de vendredi avant d'être approuvé par le conseil municipal.