DIVERTISSEMENT
10/01/2018 11:46 EST | Actualisé 10/01/2018 11:56 EST

«Unité 9», la vie après le viol

La vie à Lietteville n’est pas devenue plus légère pendant le congé des Fêtes...

Facebook/Unité 9

Retour émotivement très chargé pour Unité 9 à Radio-Canada, mardi soir. L'auteure Danielle Trottier nous réservait une heure pour le moins sombre, voire même difficile à regarder par moments, pour entamer l'hiver. La vie à Lietteville n'est pas devenue plus légère pendant le congé des Fêtes!

ATTENTION SPOILERS

On a évidemment renoué avec une Jeanne (Ève Landry) encore terriblement ébranlée du viol qu'elle a subi au dernier épisode. Recluse dans l'aile à sécurité maximum en raison de la bataille qu'elle avait initiée en revenant à la prison, silencieuse, passant beaucoup de temps couchée et confinée à être poussée en fauteuil roulant pour ses déplacements, la détenue a néanmoins été obligée par Madeleine Tessier (Marie-Chantal Perron) à aller faire un tour à l'infirmerie. Elle a aussi reçu la visite de Marie (Guylaine Tremblay), qui a tenté une approche, sans grand succès.

«Salut, ma belle. On m'a dit que tu ne mangeais pas depuis trois jours...», lui a-t-elle dit.

Marie a ensuite tenté d'esquisser un compte-rendu de l'état de Jeanne à l'amoureuse de cette dernière, Kim (Élise Guilbault), mais n'avait malheureusement pas grand-chose à lui rapporter comme information. Alerte, Kim a néanmoins senti que le nouveau mal-être de sa douce concernait son frère, que ce dernier avait sans doute quelque chose à se reprocher.

«Il y a quelque chose de brisé, mais je ne sais pas quoi», lui a indiqué Marie.

Or, c'est au moment de prendre sa douche que la douleur de Jeanne a véritablement explosé, dans un cri du cœur à fendre l'âme. «Je le savais! L'odeur, elle part pas. Je ne veux juste plus sentir cette odeur-là», a-t-elle hurlé, traduisant ainsi la déchirure de plusieurs victimes d'agressions sexuelles.

«Je sens le cochon...», a-t-elle ajouté, avant que Josée Tessier (Catherine Paquin-Béchard) ne s'intéresse aux vives brûlures au deuxième degré, rougeurs et lésions que Jeanne arborait au dos.

Le traumatisme encaissé par Jeanne laissera sans doute de nombreuses séquelles chez elle. Mardi, elle a confié à Josée Tessier sa crainte d'être observée nue par les IPL masculins, particulièrement Kevin Anctil (Jason Roy-Léveillée) et Koffi Yatabéré (Goûchy Boy). Une inquiétude dont Josée a fait part au psychologue Steven Picard (Luc Guérin).

Et Georges?

Autres scènes délicates ayant marqué ce premier rendez-vous d'Unité 9 de 2018, celles impliquant la nouvelle venue autochtone Eyota Standing Bear (Natasha Kanape Fontaine).

D'abord cachée sous son lit et refusant de sortir, la troublée jeune femme n'a eu d'autre choix que d'obtempérer sous les supplications de Josée. Le spectacle fut alors triste à voir pour les téléspectateurs, Eyota Standing Bear s'étant mutilé le front jusqu'à ce que celui-ci saigne abondamment. Les agents de sécurité ont ensuite dû se réunir pour calmer la prisonnière en crise après une tentative d'intervention de Steven Picard.

Attentive, Josée a constaté que c'était jour d'anniversaire pour Eyota Standing Bear, laquelle, avait-elle remarqué, fredonnait sans arrêt. En fin d'épisode, elle lui a apporté un petit gâteau qu'elle a dû lui faire avaler elle-même à travers la porte, au grand déplaisir de Marco Choquette (Mathieu Baron), qui la surveillait via caméra. Josée n'a pas manqué de lui manifester son dégoût face au mépris qu'il témoigne aux femmes.

Enfin, on a mis la table mardi à la libération conditionnelle de Marie, qui lui a été accordée par la Commission responsable de son dossier, qu'elle avait rencontrée avant Noël. Seul bémol : Marie devra procéder à une médiation avec sa victime, en l'occurrence sa sœur Lucie (Émilie Bibeau) – à la demande de cette dernière - en guise de condition de libération. Marie devra-t-elle finalement avouer la vérité à Lucie sur son identité?

On a aussi constaté qu'une guerre de pouvoir se dessine entre Steven Picard et le thérapeute Yvann Bocuse (Alexandre Bacon Braunstein), mais on n'en a malheureusement pas encore su plus sur le mystérieux appel de Georges (Paul Doucet) à Marie à partir de l'hôpital. Mais son nom ne figurait pas au registre des admissions...

L'épisode de mardi d'Unité 9 peut être vu ou revu sur Tou.tv.

À voir également :