NOUVELLES
07/01/2018 11:22 EST | Actualisé 07/01/2018 11:57 EST

Saint-Jean-sur-Richelieu: incapable de déplacer son auto embourbée dans un rang enneigée, elle reçoit une facture de remorquage

Elle a passé 10 heures à attendre les secours.

SimeonDonov via Getty Images

Une résidente de Saint-Jean-sur-Richelieu est en furie après avoir reçu une facture de remorquage pour son auto embourbée dans la neige sur le rang des Patriotes, vendredi.

Nathalie D'amours fait partie des trois automobilistes qui ont eu des difficultés à circuler sur le rang des Patriotes, et qui sont restés pris dans les accumulations de neige. «C'est une obligation de déneiger les rues!», fume-t-elle.

Elle est catégorique: rien n'indiquait que la route était fermée à la circulation lorsqu'elle s'est engagée sur le rang des Patriotes. «Si c'est impraticable, mettez une barrière. S'il y a une autre tempête, est-ce que la même chose va m'arriver?», se questionne-t-elle.

Mme D'amours a appelé les policiers qui lui ont d'abord affirmé que la voirie municipale lui porterait assistance. Après une heure d'attente, les policiers lui ont plutôt dit que les employés municipaux ne l'aiderait pas.

Selon sa version de l'histoire, des policiers de la Gendarmerie royale du Canada sont aussi demeurés coincés sur la route, samedi matin, vers 5h. «Les secours arrivent plus vite quand ça implique des gens de la GRC, ça bouge», ironise-t-elle.

Pour Mme D'Amours, emprunter cette voie secondaire n'est pas un choix, mais plutôt une obligation, explique-t-elle, afin de se rendre de la maison au travail et vice versa, occupant un emploi de soir. «Je ne suis pas plus stupide qu'un agent de la GRC [pour emprunter cette route-là]», se défend-elle.

Comble des malheurs, après avoir passé 10 heures coincée, Mme D'Amours reçoit une facture de remorquage de 86$ pour avoir abandonné son véhiculé enlisé, alors que le froid intense se faisait sentir. «J'ai porté plainte à la municipalité. C'est à eux à payer cette facture. Je ne comprends pas que la partie du rang sur le territoire de Napierville ait été bien déneigé, mais pas celle de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ils doivent assurer le déneigement de leurs rues», martèle-t-elle.

Le rang des Patriotes a été rouvert hier après-midi.